Le jardin potager sur le toit de l'espace Jean Dame: pari réussi 

Déjà gymnase, piscine et salle de spectacles, l’espace Jean-Dame, rue Léopold Bellan, dans le très dense quartier Montorgueil (2e) a trouvé depuis juin 2017, un nouvel usage. Une véritable exploitation agricole a été installée sur son toit. La détermination de passionné.e.s a rencontré le coup de pouce du Budget participatif.

Plus d’un an après son inauguration, rendez-vous est pris sur le toit, avec Malo en service civique pour l’association Toits Vivants qui gère ce jardin potager suspendu. Histoire de voir si les récoltes annoncées ont bien été réalisées. Eh bien oui ! Malo nous en donne consciencieusement le détail. Du mois de juillet au mois d'août ce ne sont pas moins de 56 kilos de tomates, 10 kilos de haricots ou encore 8 kilos de courges qui ont été récoltés. 

Au bilan, les résultats sont là. A l’usage des petits soucis d‘irrigation ont été constatés qui seront résolus par un système de goutte à goutte, déjà imaginé et bientôt installé. Et les projets foisonnent. "Nous avons plein d'idées, explique Malo enthousiaste, à la fois des partenariats dans le quartier avec les restaurants tendances du 2eme où une production ultra locale pourrait séduire les clients. Mais aussi, pourquoi pas avec la toute nouvelle ressourcerie l'Alternative, tout juste ouverte à côté. En termes de projets agricoles: nous allons installer une serre avec une culture hydroponique ou encore un séchoir à plantes pour tous les aromates qu’on peut cueillir ici. On aimerait aussi être un lieu de sensibilisation à l'agriculture urbaine, pour les écoles alentour, par exemple."

Sur le toit du bâtiment, s’activent aujourd’hui 35 jardiniers/adhérents de l’association Toits Vivants. Bêchages après bêchages, ils ont transformé un désert de béton en corne d’abondance. Sur ce terreau que nul n’imaginait fertile, les graines ont poussé et le potager a pris. Et tout bio, s'il vous plait. Un bel exemple que l’agriculture urbaine à Paris, n’est pas que le rêve de quelques passionnés.

Comment un tel miracle s’est-il produit ?

Ce sont les abeilles qui ont lancé le projet. En 2015, le maire du 2e, Jacques Boutault, inspiré par l’exemple de l’Opéra et des galeries Lafayette, choisit le toit de l’espace Jean-Dame pour implanter un rucher. Projet réalisé avec succès par l’association Abeilles du 2. Mais, très vite, germe une idée beaucoup plus ambitieuse : pourquoi pas un grand potager sur ces 800 m2 à ciel ouvert ?

Le budget participatif entre en scène

Problème : comment mettre en culture un espace pareil ? Pas de garde-corps, revêtements inadaptés, absence de bacs, d’équipements électriques, accès dangereux… Le projet menace d’échouer sur des obstacles bassement techniques, au grand dam des membres de Toits Vivants, lauréate de l’appel à projets Parisculteurs et impatiente de répandre ses premiers semis.

Aujourd’hui, les travaux nécessaires ont été réalisés. Un escalier permet désormais un accès aisé, des bacs, des pots, des câblages ont été installés, l’étanchéité a été revue. Un chantier à 180 000 euros, tout droit sortis du vote des Parisien.ne.s au budget participatif 2015, dans le cadre du projet lauréat « Cultiver en ville ». Merci qui ?

Parisculteurs

Végétaliser 100 hectares de bâti d’ici 2020 dans Paris: tel est l'objectif de l'appel à projets Parisculteurs, dont c'est déjà la saison 2  Toits et terrasses d'immeubles de bureaux ou d'habitations, murs, sites de pleine-terre; sous-sols, toute la diversité du bâti parisien et de la métropole est proposée à l'imagination des agriculteurs urbains. 

Révélée le 18 juin 2018, la seconde saison des Parisculteurs promet d’aussi verdoyantes surprises que la première édition. En tout, 33 sites ont trouvé preneurs, avec des équipes aussi diverses que transversales. En tout vingt-six équipes lauréates feront bientôt pousser leurs champs sur les toits de Paris.

En 2016, la première édition avait permis de lancer 32 projets de végétalisation, dont les premiers projets ont été inaugurés au printemps 2017.

Voter pour que des idées prennent vie avec le Budget Participatif

La création du lieu et de sa réussite démontre la possibilité de réaliser des projets grâce au Budget Participatif. De nombreuses idées sont d'ailleurs actuellement soumises aux votes des Parisiens. Alors n'hésitez pas à les aider à se réaliser en choisissant et en votant pour vos préférés. 

Dernière mise à jour le lundi 24 septembre 2018
Crédit photo : François Grunberg/Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.