Un nouveau plan de lutte contre le bruit routier

Les cartes stratégiques du bruit routier ainsi qu’un plan de prévention du bruit dans l’environnement pour la période 2015-2020 ont été définitivement adoptés par le Conseil de Paris en septembre 2015. En trois axes – évaluer, sensibiliser et agir – ce plan permettra des avancées concrètes en matière de santé et de qualité de vie des habitants. Une consultation publique de deux mois a été conduite au printemps 2015 pour recueillir les observations des Parisiens.

D’après une enquête réalisée en 2014 par l’IFOP pour le ministère de l’écologie du développement durable et de l’énergie (MEDDE), 82% des Français se disent préoccupés par les questions relatives au bruit et 45% déclarent être assez ou très gênés à leur domicile par des nuisances sonores. La circulation de véhicules (camions, voitures et deux-roues motorisés) est la première cause de nuisance citée.

La Ville de Paris a très tôt pris des initiatives pour lutter contre le bruit puisque dès 2003 elle a été la première à publier une carte du bruit routier et qu’en février 2006, elle a adopté un plan de lutte contre le bruit, qui contient un ensemble de mesures concrètes pour mieux maîtriser les nuisances sonores de toutes origines.

Parmi les 168 personnes qui ont participé à la consultation publique, 144 ont répondu via le formulaire en ligne et 24 personnes ont laissé une observation sur un registre en mairie d’arrondissement. La thématique des bruits dits « émergents », à savoir les bruits de courte durée et de forte intensité, est arrivée en tête des préoccupations. Parmi eux, les deux-roues motorisés représentent la première source de bruit dénoncée. Le deuxième sujet de préoccupation exprimé lors de la consultation a porté sur le bruit des engins de collecte et de nettoiement ; les contributeurs évoquent à la fois les horaires de travail matinaux et les niveaux de bruit émis. Les sirènes des véhicules d’urgence constituent le troisième sujet, suivi du thème de la lutte contre l’usage intempestif du klaxon.

39 actions pour réduire le bruit dans l'environnement

Le projet de PPBE propose 39 actions, regroupées en trois thèmes : « Évaluer », « Sensibiliser » et « Agir ».

  1. Mieux évaluer le bruit et son ressenti, notamment par une campagne de mesure des émissions sonores des deux roues motorisées ;
  2. Sensibiliser les Parisiens et les transporteurs, pour privilégier un usage modéré des véhicules (tant les accélérateurs que les klaxons) ;
  3. Agir résolument sur le bruit routier, en lien étroit avec le plan de lutte contre la pollution de l’air, avec pour objectif notamment la mise en place d’un tiers de revêtement phonique sur le périphérique d’ici fin 2015 (soit 100% des tronçons avec riverains) et la création de nouvelles zones 30 et zones de rencontre.

Dernière mise à jour le mardi 10 novembre 2015
Crédit photo : Mairie de Paris/Henri Garat

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.