Un laboratoire pour une économie circulaire  

Les acteurs parties prenantes du livre blanc des États généraux de l’économie circulaire du Grand Paris ont recommandé en 2015 «la création de lieux emblématiques de l’économie circulaire». Pour répondre à cet enjeu, l'association Fédération ENVIE a souhaité installer, avec le soutien de la Ville de Paris, «un laboratoire de l’économie circulaire» dédié à la promotion du réemploi et de la réparation  de l'électroménager et d'autres petits objets de la vie quotidienne.

Pour une pratique de l'économie circulaire

Ce laboratoire permet la  réparation d'objets utiles dans notre quotidien et favorise ainsi  leur durée de vie. Il a pour vocation d'une part, de  sensibiliser à cette pratique le grand public et d'autre part, d'être un lieu-ressource pour les acteurs de l’économie circulaire.

Il propose des démonstrations, des sessions de formations et des échanges de bonnes pratiques.

Une vocation sociale et solidaire

L'association Fédération Envie promeut l'insertion par l'activité économique des personnes très éloignées de l'emploi et ce depuis plus de trente ans. En cohérence, ce laboratoire va employer 12 personnes relevant de ce dispositif.

Par ailleurs cette association est soucieuse du public auquel elle s'adresse que ce soit les plus démunis, ou encore ceux qui se préoccupent de leur environnement et de leur consommation. Ä cet égard, les riverains du laboratoire, les professionnels ainsi que tous les Parisiens en seront bénéficiaires et pourront participer par des gestes simples à la réparation du petit électroménager et d'autres objets, à un prix modéré.

Une démarche de développement durable

Selon les souhaits de ces initiateurs, le bâtiment qui hébergera ce laboratoire sera construit en bois selon les standards de l'économie circulaire relatifs au bâtiment.

La création de ce bâtiment est soutenue par la Ville de Paris et le  bailleur social Paris Habitat. Il verra le jour dans le XXe arrondissement.

Le soutien de la Ville de Paris

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Budget Participatif voté en 2015, qui prévoyait le  développement «de l'aide aux personnes en précarité».

Par ailleurs, il est en cohérence avec d'autres lieux dédiés au réemploi d'objets portés par des acteurs de l'économie sociale et solidaire soutenus par la Ville de Paris, notamment les ressourceries généralistes ou spécialisées (vélos, livres...).

Ainsi la Ville de Paris apporte une subvention d'investissement de 800.000 euros pour la création de ce bâtiment de 560 m2 environ, les autres coûts à hauteurs de 600.000 euros seront supportés par l'association Fédération Envie. À terme, ces locaux deviendront la propriété du bailleur social Paris Habitat.

Dernière mise à jour le mardi 9 mai 2017
Crédit photo : UPcycle Forum

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.