Testez le covoiturage pendant la Semaine de la mobilité

La Ville de Paris encourage le covoiturage à l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité, organisée jusqu'au 22 septembre.

Le covoiturage est un moyen de réduire le nombre de véhicules circulant, et donc la pollution atmosphérique. 80% des véhicules qui entrent dans le centre de la capitale ne transportent qu’une seule personne. En Île-de-France, il y a en moyenne 1,05 personne par voiture pour les déplacements domicile/travail. Si ce chiffre grimpait à 1.7 passagers par véhicule, les problèmes de congestion de l'agglomération seraient pratiquement résolus. À l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité, organisée jusqu'au 22 septembre, la Ville de Paris met donc en lumière le covoiturage pour promouvoir l’usage partagé des véhicules.


Les offres de covoiturage rassemblées sur Vianavigo

Le covoiturage s'inscrit dans une politique d'intermodalité avec les transports en commun et les modes «actifs», tels que la marche, le vélo ou encore la trottinette. La Ville a encouragé Île-de-France Mobilités (ex-STIF) à valoriser cette nouvelle offre dans l'outil de calcul d'itinéraire Vianavigo. L'ensemble des offres en Île-de-France est d'ailleurs présentée sur le site. Certaines sont gratuites, d'autres demandent une participation financière pour le trajet.

Autre initiative : une expérimentation associant tous les opérateurs de covoiturage sera lancée du 1er octobre au 31 décembre. Île-de-France Mobilités apportera une subvention à hauteur de 2 euros pour chaque trajet de covoiturage réalisé par le biais d’une plateforme. Paris soutient cette expérimentation et se mobilise pour la faire connaître auprès de tous les usagers de la route circulant à Paris.

Des projets pour la métropole

Dans le cadre de la démarche mobilités 2030, pilotée par le Forum métropolitain du Grand Paris (en partenariat avec la Métropole du Grand Paris et l’association des maires d’Île-de-France), la Ville promeut de nouvelles actions pour soutenir le covoiturage. Parmi les pistes étudiées : l'accès des covoitureurs aux voies réservées pour les bus et taxis sur autoroute à l’échelle de la métropole voire de la région.

Outre le covoiturage, Paris soutient l’autopartage (la mise à disposition de véhicules pour les particuliers). Elle doublera en 2018 le nombre de places SVP (services de véhicules partagés) allouées aux opérateurs privés d’autopartage.

Des véhicules utilitaires électriques partagés

La Ville de Paris, dans le cadre de son plan de lutte contre la pollution liée au trafic routier, a lancé dans les 2e et 3e arrondissements, un service alternatif de mobilité à destination des commerçants et artisans. Son nom : «VULe partagés» (véhicules légers électriques partagés).

Dernière mise à jour le mercredi 20 septembre 2017
Crédit photo : © WayzUp

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.