SOLIDAE, nouvelle édition de l'appel à projets international de la Ville de Paris 

Avec SOLIDAE (SOLidarité Internationale Déchets Assainissement et Eau), nouvel outil de financement de projets, la Ville de Paris renforce ses actions de solidarité internationale (projets de coopération décentralisée et aides d'urgence) pour construire un monde plus juste, plus solidaire et plus durable. 

SOLIDAE, au cœur de deux dispositifs pour l’accès aux services essentiels

- Le dispositif « 1% Eau et Assainissement ». Créé en 2005, il permet la création d’infrastructures, la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation des populations à l’hygiène et le renforcement des structures institutionnelles, indispensables à la pérennité des services mis en place.

- Le dispositif « 1% déchets » créé en juin 2015, qui permet d’accompagner les collectivités du Sud à mettre en place une gestion durable des déchets ménagers.

Permettant de soutenir des projets structurants d’une durée d’un à trois ans dans les pays éligibles à l’Aide publique au développement, ce programme contribue également à la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD).

Les projets sélectionnés pourront être subventionnés à hauteur de 250.000 euros pour le volet Eau et Assainissement, 150.000 euros pour le volet Déchets, ou atteindre 400.000 euros si le projet porte sur les deux volets. La subvention de la Ville pourra représenter au maximum 50% du montant total des projets.

Depuis plus de dix ans, la Ville de Paris a soutenu 87 projets dans 35 pays, pour un montant de près de 10 millions d’euros au bénéfice de près de 2 millions de personnes.

Le dossier est à télécharger plus bas et à déposer au plus tard le 5 décembre 2017 sur l’application SIMPA. La décision du jury sera rendue en mai 2018.

Réunion d'information

Une réunion d’information a lieu vendredi 13 octobre de 15h à 17h à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (5 rue de Lobau, 75004 Paris) - réservation obligatoire : aap.solidae@paris.fr

Pourquoi cet appel à projets

Tant sur le plan sanitaire, qu’économique, social et environnemental, l’accès à l’eau et l’assainissement sont deux droits humains fondamentaux intimement liés.
Deux enjeux vitaux auxquels la Ville de Paris est fortement attachée.

EAU : En dépit de progrès significatifs, 748 millions de personnes étaient encore privées en 2015 d’un accès à une source d’eau «améliorée» (dont l'eau est protégée de façon satisfaisante de toute contamination extérieure). Dans le contexte du dérèglement climatique qui aggrave les pressions sur les ressources, accéder à une eau de qualité en quantité suffisante demeure un défi international à double enjeu.

ASSAINISSEMENT : Le défaut d’assainissement et la contamination de l’eau sont des facteurs de transmission de maladies (typhoïde, paludisme, diarrhée) à l’origine de deux millions de morts chaque année dans le monde, dont 90 % sont des enfants de moins de cinq ans. Dans les établissements de santé, l’insuffisance ou l’absence d’approvisionnement en eau et de services d’assainissement crée également un risque supplémentaire d’infection ou de maladie pour les patients déjà vulnérables. Le milieu rural et les quartiers défavorisés des zones urbaines sont les plus touchés.

Le soutien à la filière Déchets est également prioritaire pour la Ville de Paris.

DÉCHETS : À l’horizon 2025, 4,3 milliards de personnes habiteront en ville et généreront 2,2 milliards de tonnes de déchets solides, principalement en Afrique et en Asie de l’Est. Les conséquences de cette évolution, si elles ne sont pas maîtrisées, seront néfastes pour les populations, en termes de santé publique et d’accès à des conditions de vie et d’hygiène améliorées, et pour l’environnement. Le besoin d’investissement pour la collecte et le traitement des déchets est particulièrement fort dans les pays en développement : 40 milliards de dollars seraient nécessaires pour répondre aux besoins actuels.

L’accès à l'eau potable et à l'assainissement: une priorité pour Paris depuis 2005

Depuis plus de dix ans, la Ville de Paris a soutenu 87 projets dans 35 pays, pour un montant de près de 10 millions d’euros au bénéficie de près de 2 millions de personnes. En 2016, la Ville de Paris a soutenu les projets suivants:

- Projet d’accès à l'eau potable et amélioration de l'assainissement à Koussanar (Sénégal) / ICD Afrique.

- Amélioration des conditions d’accès à l’eau potable et assainissement de la population d’Akola et Tomegbe (Togo) / AQUASSISTANCE.

- Programme d'accès à l'eau en milieu scolaire dans les régions de Saint-Louis et Matam (Sénégal) / LE PARTENARIAT.

- Appui aux initiatives des communes pour l'hydraulique et l'assainissement (AICHA) à Tiguent (Mauritanie) / GRET.

- Projet d’accès à l’eau potable et à assainissement à Sangouléma (Burkina Faso) / SOLIDARITÉ EAU SUD.

- Projet d'approvisionnement en eau potable pour la commune rurale de Ponley (Cambodge) / ADMAHC.


Dernière mise à jour le vendredi 29 septembre 2017
Crédit photo : Yann Bhogal

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.