Découvrez le Passage Miroir

Situé Porte Montmartre, à la frontière entre Saint-Ouen et Paris, ce passage sous le périphérique a complètement été repensé par le collectif d'architectes Encore Heureux avec l'aide de La Fabrique des impossibles. Un projet proposé lors du Budget Participatif 2014, mis en œuvre grâce aux votes des Parisiens.

Le Passage Miroir est un projet audacieux, inscrit dans le cadre du projet Reconquête Urbaine, lauréat du Budget Participatif 2014. L'objectif était de redonner vie à un espace urbain délaissé tout en prenant en compte un nombre important de facteurs : améliorer l'installation du marché des Biffins qui a lieu trois fois par semaine, assurer la sécurité des riverains, éclairer le passage, favoriser la propreté du pont et "effacer" le périphérique tout en encourageant l'utilisation de matériaux de récupération.

D'immenses miroirs ornent les deux côtés du passage, agrémentés par de plus petits morceaux réfléchissants récupérés en partenariat avec le Service des Encombrants de la Ville, dans une démarche d'économie circulaire et de réemploi des matériaux. La lumière se reflète et rebondit à travers le tunnel et fait presque disparaître les murs du pont. Des structures en bois cadrent le tout, reposant légèrement sur les piliers du tunnel comme un habillage frêle mais imposant.

Les riverains ont pu apporter leur pierre à l'édifice à travers de larges tapisseries qui drapent le béton du périphérique. Un projet animé par La Fabrique des impossibles et accompagné par les artistes de l'association Les Grandes Personnes. À première vue les motifs colorés paraissent anodins mais c'est en se rapprochant que l'on voit clairement les éléments qui les composent : brosses à dents, fruits et légumes, craies, jouets... tous articulés pour créer de véritables motifs de tapisserie. 

Les participants ont amené leurs propres objets et les compositions ont été prises en photo vue de haut pour créer l'illusion. "Le projet des tapisseries est une réussite, certains camelots du marché des Biffins sont même venus participer avec leurs enfants!" nous explique Chloé Lefebvre, coordinatrice à la Fabrique des impossibles, "C'est une initiative que nous souhaitons continuer dans le temps, afin de faire du Passage Miroir un lieu d'exposition et de faire participer plus d'habitants, nous renouvellerons les tapisseries avec d'autres réalisations".

Le projet Passage Miroir a été pensé et conçut par de multiples acteurs, l'association Aurore, le collectif d'architectes urbanistes Encore Heureux, responsable du Pavillon circulaire sur le parvis de l'Hôtel de Ville et de bien d'autres projets, l'association La Fabrique des impossibles qui était en charge de coordonner le projet et d'animer la participation des habitants et Les Grandes Personnes, association d'artistes qui accompagnait les participants dans l'élaboration des tapisseries.

Décoratif et esthétique tout en étant fonctionnel, le Passage Miroir offre de nouvelles opportunités et sera un exemple à suivre pour le développement des projets d'urbanismes qui souhaitent intégrer l'art dans la ville et favoriser la participation citoyenne. 

Dernière mise à jour le lundi 24 avril 2017
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.