Parisculteurs saison 2: 43 nouveaux sites pour développer l'agriculture urbaine

Cultiver partout où c'est possible: pour la deuxième année, la Ville de Paris et ses partenaires invitent les agriculteurs urbains à investir les toits, les murs et les sous-sols de Paris et de la métropole.

La saison 2 des Parisculteurs est lancée

Le 28 septembre 2017 au Pavillon de l'Arsenal, l'appel à projets «Parisculteurs saison 2» est lancé.

43 nouveaux sites sont mis en compétition: toits et terrasses d'immeubles de bureaux ou d'habitations; murs; sites de pleine-terre; sous-sols... C'est toute la diversité du bâti de Paris et de la métropole qui est proposé à l'imagination des agriculteurs urbains.

  • 15 sites mis à disposition par la Ville et le Département de Paris;
  • 28 sites proposés par des partenaires : l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP), le Centre d'action sociale de la VIlle de Paris (CASVP), le centre Georges Pompidou, Eiffage Construction, les bailleurs sociaux Paris Habitat et Élogie SIEMP, la SEMAPA, Hexagona, Icade, Le Trot, LVMH, SNCF Réseau, la RATP, le groupe mutualiste RATP, le CROUS, Monoprix, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, Universcience, l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi que 2 copropriétés parisiennes : SCI 44 rue d’Alésia et Copropriété Paradis;
  • dont 3 sites proposés par des communes de Paris Métropole : la Ville de Pantin et la Ville de Saint-Denis.

Au total, 10,3 hectares sont mis en jeu dans cet appel à projets.

Tous Parisculteurs!

Végétaliser et cultiver la ville

La Ville et ses partenaires se mobilisent pour végétaliser 100 hectares de bâti d’ici 2020 dans la capitale, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine. Pour atteindre cet objectif, l'appel à projets Parisculteurs propose des surfaces disponibles aux jardiniers, concepteurs, architectes, acteurs de la végétalisation et de l'économie sociale et solidaire, associations ou entreprises... Ces sites sont autant de champs de créativité pour développer le savoir faire des agriculteurs urbains. Ce sont aussi des réponses concrètes aux défis écologiques, économiques et sociaux que doivent relever aujourd'hui les métropoles : les Parisculteurs expérimentent et développent de nouveaux modes de production et de distribution, selon les principes du circuits courts et de l'agriculture biologique.

Les projets «Parisculteurs saison 1»

En 2016, la première édition des Parisculteurs a permis de lancer 32 projets de végétalisation du bâti. Les premiers projets ont été inaugurés à partir du printemps 2017.

Parisculteurs 1 : la ferme Lachambeaudie, portée par Aéromate (12e)

La ferme Lachambeaudie (12e) est un projet porté par Aéromate sur le toit-terrasse du centre médical de la RATP. Le site a été inauguré le 10 juillet 2017.

  • Un système hydroponique ultra-productif : 31 tonnes de fruits et légumes variés sont attendus par an, destinés aux restaurants du quartier et aux employés du site.
  • L’activité générera au moins trois emplois directs.
Parisculteurs 1 : la Communauté Facteur Graine (18e)

La Communauté Facteur Graine (18e) : le projet, inauguré le 14 septembre, est porté par les Permaculteurs de la Chapelle sur le toit d’un bâtiment technique de la Poste. 

  • Un potager inspiré des principes de la permaculture, cultivé avec la participation des employés de La Poste, ainsi qu’une ruche.
  • Une production de 1 530 kg de fruits et légumes et de 300 pots de miel par an.
  • Deux emplois en équivalent temps plein sont créés pour ce projet.
Parisculteurs 1 : le jardin créé par Topager sur la terrasse du siège de la RIVP (13e)

Le jardin (13e), inauguré le 24 mars 2017, est un projet porté par Topager sur la terrasse du siège social de la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP).

  • Un espace partagé pour les personnes travaillant sur le site : culture en bacs, lieux de détente et de cueillette.
  • Ce projet permet de consolider un emploi.
Parisculteurs 1 : la Microferme du centre Jean-Dame (2e)

Une Microferme est un projet d'agriculture urbaine participative porté par Toits Vivants, sur le toit du gymnase Jean-Dame (2e). Il associe des cultures maraîchères en bacs et sur buttes, de la production de miel, de jeunes plants et d’œufs.

  • des ateliers, des dîners, etc. seront organisés pour les écoles et les habitants du quartier,
  • une production de 500 kg de fruits et légumes par an est prévue,
  • un demi-emploi en équivalent temps plein sera créé par ce projet.
Parisculteurs 1 : projet Kaléidôme porté par la Compagnie de Phalsbourg, place Vendôme (1er).

Le projet Kaléidôme, sur la place Vendôme (1er) a été inauguré le 21 septembre. La terrasse de 100 m², mise a disposition par la Compagnie de Phalsbourg, a été aménagée avec des bacs de végétation diversifiée, colorée et parfumée : des végétaux caducs, des vivaces fleuries en saison, des plantes graphiques, des écorces décoratives, des parfums, des fruits et plantes aromatiques.

Parisculteurs 1 : La campagne, rue Lacordaire (15e) par Mugo paysage

La campagne est un projet porté par Mugo sur une parcelle mise à disposition par le bailleur social Élogie-SIEMP en bordure de la ZAC Boucicaut (15e). Il décline plusieurs aspects de l’agroécologie, de la fauche tardive à l’agroforesterie.

  • dans « le jardin en fleurs », les visiteurs trouvent des roses, fougères et sauges;
  • un espace évoquant le bocage offre une variété de céréales et légumineuses;
  • un autre espace accueillera une expérimentation de phytoremédiation.

Le projet crée un emploi en insertion à mi-temps.

Dernière mise à jour le jeudi 28 septembre 2017
Crédit photo : Communauté Facteur Graine / Natacha Raymond

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.