«Paris du tri»: 3000 nouveaux points de tri

La Ville de Paris et Citeo, avec la mobilisation de partenaires engagés, lancent un plan d’actions pour changer les comportements et développer les performances avec l’installation de près de 3.000 nouveaux points de tri au cœur des  lieux publics et zones touristiques. Il repose sur la conviction partagée que la réussite du «Paris du tri» passe par la simplicité, la visibilité et la proximité du geste de tri.

Peut mieux faire! Si les Parisien.ne.s trient de plus en plus (+9,5% en 2015, +7% en 2016), la part des emballages triés et recyclés à Paris est encore trop faible.

À titre d’exemple, seulement 1 bouteille en plastique sur 10 est triée à Paris contre 1 sur 2 au niveau national, alors qu’elle est recyclable à 100% et que 98% des Français connaissent la consigne de tri.

Paris est donc le lieu où l’on consomme le plus et où l’on trie le moins, notamment parce que les emballages sont souvent consommés à l’extérieur, en dehors des foyers. Mais qu'il s'agisse d'un manque de temps ou d'espace, il faut y remédier et c'est notamment l'un des objectifs du vaste plan Paris du tri.

L'objectif de ce plan est de recycler 26 millions de bouteilles en plastique supplémentaires en 2019, 6 millions de canettes et 1,5 million de bouteilles en verre en plus.

Mercredi 22 novembre, la Maire de Paris, accompagnée de ses adjoints Mao Péninou et Antoinette Guhl, Jean Hornain, Directeur général de Citeo et l’ensemble de leurs partenaires ont rappelé leur engagement et les différentes mesures mises en œuvre pour renforcer le tri à Paris.

Les mesures de renforcement

  • 1.000 stations Trilib’ seront implantées sur le territoire parisien au cours des prochaines années. À la suite d’une expérimentation conduite depuis un an par Citeo, la Ville de Paris a décidé de généraliser la pose de stations multiflux d’apport volontaire des déchets recyclables sur l’espace public.
  • 600 nouveaux abri-bacs seront déployés dans plus de 150 parcs et jardins de la Ville de Paris. 84 abri-bacs permettant aux personnes qui fréquentent les espaces verts de la Ville de Paris de trier leurs emballages recyclables ont été positionnés au cours des derniers mois dans 48 parcs parisiens.
  • 1400 nouveaux points de tri seront installés dans des lieux indépendants de restauration rapide en partenariat avec METRO Cash & Carry, 1er réseau français de distribution alimentaire pour les professionnels. Les restaurateurs pourront ensuite apporter les bouteilles en plastique et les canettes dans 4 magasins METRO franciliens (Paris 12, Nanterre, Bobigny, Chennevières), pour massifier les tonnes collectées.
  • 100 automates de collecte de bouteilles en plastique seront installés dans 100 magasins de proximité Franprix, U, Le Petit Casino, Carrefour Bio et Contact en partenariat avec les distributeurs. Cette expérimentation doit notamment permettre de tester des mécanismes incitatifs (bon d’achat ou don à une association caritative partenaire).
  • En partenariat avec le Groupe ADP, un projet d’optimisation du tri en place auprès des 66 millions de voyageurs qui transitent chaque année par Roissy Charles de Gaulle a été engagé. Une nouvelle signalétique déjà déployée sur 550 poubelles de tri, avec des pictogrammes clairs et des consignes en trois langues – français, anglais, chinois- sera étendue aux terminaux 2E, 2F, 2G en collaboration avec la société PAPREC, en charge de la gestion des déchets sur l’aéroport. Un dispositif qui pourrait par la suite être mis en place à l’aéroport d’Orly (29 millions de passagers/ an).
  • Parce que les jeunes trient moins bien que leurs aînés, les campus parisiens constituent des lieux privilégiés pour le déploiement de dispositifs de tri. Citeo et la Ville de Paris ont noué un partenariat avec un campus déjà engagé dans une démarche écoresponsable : la Cité internationale universitaire de Paris qui accueille chaque année 12 000 étudiants. Les cuisines des 18 maisons rattachées seront désormais équipées de bacs de tri. La sensibilisation sera également renforcée au sein du restaurant universitaire avec la mise en place de codes couleurs et de consignes sur les bacs de tri. Le parc public de la Cité internationale sera par ailleurs équipé de nouveaux points de tri.

Enfin pour influencer les comportements de tri et les faire évoluer positivement et durablement, Citeo lance avec des chercheurs en psychologie sociale des expérimentations dans les lieux où le dispositif de collecte sera renforcé. Le champ des sciences sociales sera mobilisé : nudges, économie comportementale, théories de l’engagement. L’objectif sera, en observant et analysant les usages dans leur contexte, de comprendre les mécanismes à l’œuvre pour identifier de nouveaux leviers d’incitation au geste de tri, et une fois les différents dispositifs testés de déployer ceux qui seront les plus pertinents.

En savoir plus sur Citeo

Issue du rapprochement entre Eco-Emballages et Ecofolio, Citeo est une société anonyme à but non lucratif créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers. 

Dernière mise à jour le vendredi 24 novembre 2017
Crédit photo : Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.