Paris célèbre le centenaire de l'Armistice

Le 11 novembre 1918,  la signature de l’Armistice acte la fin de la Première Guerre mondiale et la défaite des Allemands.  Pour célébrer ce centenaire et « rendre hommage à nos poilus », un programme ponctué d'événements qui s'adressent autant aux passionnés qu’aux curieux et aux rêveurs, se déroulera à Paris jusqu'à la fin de l'année.

      La fin de la Première Guerre mondiale

      Après quatre années de violents combats, neuf millions de morts, dont 1,4 million de Français, ont laissé derrière eux 600 000 veuves et plus d’un million d’orphelins. Cent ans plus tard, les poilus ne sont plus parmi nous pour témoigner de cette page de notre histoire.

      Trouver de nouvelles formes de transmission de cette mémoire était donc un défi : les commémorations doivent demeurer des temps de recueillement et de souvenir, mais être aussi des moments de réflexion et de partage.

      Autour de l’inauguration, le 11 novembre prochain, du Monument dédié aux 94 415 morts parisiens au cimetière du Père Lachaise, plusieurs événements rendront hommage à tous les acteurs et actrices de la Grande Guerre : cérémonies, balades, visites guidées, conférences, colloques, lectures musicales, expositions… émailleront ce parcours dédié à notre histoire. 

      Les principaux événements de cette commémoration

      11 novembre à 17h : inauguration du Monument aux morts parisiens de la Première Guerre mondiale

      Dans l’immense majorité des villes et villages de France, près de 30 000 monuments aux morts ont été édifiés entre 1918 et 1925, recensant les noms des Français tombés pour la paix de leur Nation. Si Paris compte de très nombreux lieux de souvenir de la Grande Guerre, sous forme de plaques, stèles, sculptures au sein des mairies d’arrondissements, établissements scolaires, entreprises ou encore édifices religieux, aucun d’eux jusqu’à présent ne rassemblait l’intégralité des noms des 94 415 Parisiens morts au combat.

      Cent ans après, Paris inaugure enfin son Monument aux morts, installé sur le mur d’enceinte du cimetière du Père-Lachaise, le long du boulevard de Ménilmontant. Mesurant 280 mètres de long pour 1,30 mètre de haut, symbole de l’ampleur du conflit et du nombre de victimes, son horizontalité évoque ce trait d’union intemporel entre les générations passées et celles à venir, tandis que sa couleur bleu horizon rappelle la France et la teinte de l’uniforme des poilus. Un aménagement végétal et paysager lui a été consacré, afin de faciliter son appropriation par le public et d’en faire un lieu propice au recueillement et au souvenir.

      En parallèle à cette inauguration, 95 000 primevères bleues recouvriront le parvis de l’Hôtel de Ville du 9 au 11 novembre en hommage aux 95 000 poilus parisiens.

      Infos pratiques Dimanche 11 novembre à 17 heures - Mur d’enceinte du cimetière du Père-Lachaise - Entrée principale - Boulevard de Ménilmontant, 75020 Paris

      Monument aux morts virtuel

      Depuis 2016, Paris dispose de son Monument aux morts virtuel, où la mention des Parisiens morts pour la France est enrichie d’actes de décès, de pièces et d’informations historiques et d’une carte des lieux de mémoire de la Grande Guerre à Paris.

      Découvrez le monument aux morts virtuel des Parisiens morts pour la France

      12 octobre à 11 heures : inauguration de la plaque en mémoire d'Edith Cavell 

      Infirmière britannique, Edith Cavell a participé entre l’automne 1914 et juillet 1915 à faire évader des soldats alliés prisonniers en Belgique. Dénoncée, elle fut arrêtée le 5 août et condamnée à mort le 11 octobre 1915 par les autorités allemandes. Le 12 octobre 1916, un hôpital-école portant son nom fut construit et inauguré à Paris en présence des autorités officielles des pays alliés. L’hôpital était destiné à former des infirmières professionnelles pour la durée de la guerre. La plaque en mémoire d’Edith Cavell a été inaugurée à l’emplacement de cet ancien hôpital de guerre, dont il ne reste plus de trace aujourd’hui. La cérémonie a été l’occasion de rendre un hommage plus général aux infirmières de guerre dont le rôle fut essentiel et déterminant dans l’issue du conflit.

      Infos pratiques Vendredi 12 octobre à 11 heures - 62 rue Desnouettes, 75015 Paris

      8 novembre 2018 à 10 h 30 - Centenaire de la mort de Guillaume Apollinaire 

      Tout en poursuivant ses activités littéraires, le célèbre auteur du « Pont Mirabeau » s’était également engagé dès 1915 sur le Front en Champagne en tant que sous-lieutenant du 96e régiment d’infanterie. Naturalisé français en 1916, il poursuivit son engagement de soldat dans l’Aisne, où il fut blessé à la tempe par un éclat d’obus. Le 9 novembre 1918, deux jours avant l’armistice, il meurt de la grippe espagnole, affaibli par ses blessures et sa trépanation. Une cérémonie se tiendra autour de sa tombe au cimetière du Père-Lachaise, à l’occasion du centenaire de sa mort. Elle associera des élèves parisiens qui liront certains de ses poèmes. 

      Infos pratiquesJeudi 8 novembre 2018 à 10 h 30 - Cimetière du Père-Lachaise, 71 rue des Rondeaux, 75020 Paris

      9 novembre 2018 à 11 heures : inauguration de la plaque en mémoire des victimes de l'explosion de la fabrique de grenades Louis Billant, le 20 octobre 1915

      En collaboration avec le Génie du ministère de la Guerre, Louis Billant, ingénieur mécanicien, conçut un nouveau type de grenade, très percutante. Après des essais en avril 1915, l’Armée lui demanda d’entreprendre la fabrication de 100 000 de ces grenades. Malgré les risques de sécurité, la demande était forte, et la production montait jusqu’à 15 000 grenades par jour. Le 20 octobre 1915, la fabrique explosa, dévastant le quartier alentour, et provoquant officiellement 46 victimes dont de nombreuses femmes qui y travaillaient, ainsi que 97 blessés. Il sera ainsi apposé une plaque en leur mémoire, à l’endroit même où se situait l’usine Billant. 

      Infos pratiques : Vendredi 9 novembre 2018 à 11 heures - 168 rue de Tolbiac, 75013 Paris

      Invitation(s) aux événements

      Vous pouvez choisir quatre événements parmi ceux proposés ci-dessous. Vous pouvez inscrire 1 à 4 personnes par événement. Compte tenu des places limitées, vous recevrez une confirmation par courriel.

      Si vous souhaitez assister à l'un ou plusieurs de ces événements, inscrivez-vous en remplissant le formulaire ci-dessous :

      Visite Apollinaire et Montparnasse avant la Guerre - Samedi 20 octobre 14h / COMPLET
      Visite Le Montmartre d’Apollinaire - Samedi 27 octobre 11h / COMPLET
      Visite Apollinaire Rive Gauche - Dimanche 4 novembre à 14h / COMPLET
      Visite Apollinaire et Montparnasse avant la Guerre - Dimanche 25 novembre 14h / COMPLET
      Visite Le Montmartre d’Apollinaire - Dimanche 2 décembre 11h / COMPLET
      Lectures musicales - Cher papa, chère maman Jeudi 18 octobre 19h (50 places) - Bibliothèque de l’Hôtel de ville
      Conférence Les chevaux de guerre - Mardi 23 octobre 18h30 (140 places) Auditorium de l’hôtel de ville
      Colloque L’aviation militaire au sortir de la Grande Guerre - Mardi 30 octobre de 9h à 18h (50 places) Auditorium de l’hôtel de ville
      Lectures Des voix de femme dans la mêlée - Samedi 3 novembre 16h (140 places) Auditorium du Petit Palais
      Concert Am Zukunft - Aux lendemains - Jeudi 8 novembre 18h30 (450 places) Salle des fêtes de l'hôtel de ville
      Concert de la Victoire et de la Paix - Dimanche 18 novembre 16h (250 places) Auditorium du Petit Palais
      Concert The Jazz Hot - Hommage à James Reese Europe - Jeudi 20 décembre 20h30 (150 places) Cercle National des Armées
      Dernière mise à jour le lundi 22 octobre 2018
      Crédit photo : © Mairie de Paris

      Votre avis nous intéresse

      Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

      Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

      Restez connecté

      La newsletter

      Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

      Je m'abonne

      Paris j'écoute

      Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.