Michaël Jérémiasz: un champion sur tous les fronts 

Michaël Jérémiasz, l'un des meilleurs joueurs de tennis en fauteuil roulant des deux dernières décennies, quatre fois médaillé paralympique dont une fois en or à Pékin s'est retiré après les Jeux de Rio 2016. Son combat est à présent d'aider à une meilleure représentation des personnes en situation de handicap dans les entreprises et le sport. Portrait. 

C’était le 7 septembre 2016, dans l’ambiance survoltée du stade Maracanã. Ce soir-là, Michaël Jérémiasz vivait l’un des plus beaux moments de sa carrière en tant que porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture des 15e Jeux paralympiques de Rio. « Un grand moment de fierté et d’excitation », confie, le regard pétillant, le champion de tennis en fauteuil, quatre fois médaillé paralympique dont une fois en or à Pékin. Et une belle manière de tirer sa révérence à 35 ans, cette quatrième participation marquant sa retraite sportive.

Michaël Jérémiasz à Rio en 2016

Peu importe si la moisson brésilienne n’a pas été fructueuse. La tête était déjà un peu ailleurs. « J’avais décidé d’arrêter après les Jeux de Londres, mais je n’étais pas prêt. Qu’on soit sportif valide ou handicapé, une retraite, ça se prépare. » Une tête bien faite qui lui a permis de très vite rebondir après les Jeux de Rio. Aujourd’hui, c’est un homme hyperactif, jeune papa de surcroît, qui nous reçoit entre deux rendez-vous, chemise impeccable sur le dos, témoin de sa nouvelle carrière d’entrepreneur. 

Valoriser le handisport 

Michaël Jérémiasz dirige désormais une société de conseil sur la question du handicap en entreprise, une expertise qu’il a aussi mise au service de la candidature de Paris 2024, au sein du Comité des athlètes. « Faire en sorte que les personnes handicapées soient mieux représentées, c’est mon combat! », explique celui qui assume volontiers son statut de porte parole, bien aidé par son franc-parler et un humour corrosif qui fuse comme un coup droit sur la ligne de fond. Quand son agenda lui permet, il s’implique dans son association. Comme les autres, qui accompagne les personnes handicapées dans leur parcours de reconstruction, et dans son entreprise sociale Handiamo! qui gère les carrières d’athlètes handisport et organise des évènements sportifs de sensibilisation en entreprise. 

Les Jeux sont un accélérateur social et permettent de rassembler

Michaël Jérémiasz,
Champion Olympique

Promouvoir le handisport est d’autant plus important que « c’est un spectacle captivant, et il y a un réel intérêt du public ». Un combat sur tous les fronts, qui pourrait prendre une tournure plus importante si Paris obtient les Jeux, À n’en pas douter, sa fougue serait l’un des vecteurs de ce rassemblement.

Un portrait réalisé par à Paris, le magazine de la ville de Paris

Dernière mise à jour le lundi 26 juin 2017
Crédit photo : Luc Percival

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.