Logement et transformation urbaine dans les quartiers populaires  

La Ville de Paris agit pour améliorer le quotidien des Parisiens dans les quartiers populaires avec comme priorités les logements et la transformation urbaine.

Des déplacements facilités pour des quartiers au cœur de la métropole

Le désenclavement des territoires est indispensable pour améliorer la qualité de vie et le développement des quartiers populaires. La gare Rosa Parks du RER E a été créée, tout comme le T9 entre la porte de Choisy et Orly-Fer et le T3 prolongé de la Chapelle vers la porte d’Asnières en 2018. L’investissement de la Ville (qui finance 60 % du total) a nécessité de lourds travaux mais a permis de réinventer les quartiers concernés des 17eet 18e arrondissements. 

Un nouveau programme de transformation urbaine

Cinq quartiers supplémentaires bénéficient d’une transformation urbaine majeure, dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement urbain. Ce qui a permis d’engager ou de poursuivre la métamorphose des portes du 20e et du 18e, des quartiers Bédier-Oudiné (13e), Goutte d’Or (18e) et Orgues de Flandre (19e). 

Des logements rénovés et embellis 

En 2019, près de 40 000 logements du parc social ont été rénovés dans le cadre du plan « Réparer et embellir ». 4 500 logements sociaux ont également bénéficié d’une rénovation thermique, comme par exemple la cité Glacière dans le 13e . Cela vient en complément de l’action de la Ville de Paris en matière d’habitat insalubre.

Depuis 2018, les bailleurs sociaux ont mis en œuvre leur propre édition du budget participatif. L'objectif ? Permettre aux locataires de participer directement à l'amélioration de leur cadre de vie.

La Ville développe aussi un système de colocation solidaire. Ainsi, 200 nouvelles places en colocation solidaire chez les bailleurs sociaux de la Ville ont été créées. Ce nouveau dispositif permet à des étudiants de trouver une solution de logement et de contribuer à la réussite éducative des jeunes Parisiens.


Zoom : Colocation solidaire cité Bonnier (20e)

Au 140 de la rue de Ménilmontant, la cité Bonnier abrite aujourd'hui une vingtaine d'étudiants dont certains de Sciences-Po. Ils ont intégré le programme de la colocation étudiante en échange d'heures de bénévolat pour un projet solidaire : donner des cours de soutien aux enfants de la cité, participer à un jardin collaboratif, intégrer une menuiserie solidaire, remettre en œuvre des meubles ou encore animer un atelier d’informatique. 

Dernière mise à jour le lundi 13 mai 2019
Crédit photo : Jacqué / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.