Paris, l'été : et si on ramassait nos déchets en chantant?

A nous les beaux jours, les pique-niques et les apéros. En été, la fréquentation par les Parisiens et les touristes de notre belle ville augmente: les déchets, notamment alimentaires, aussi! Même si les services de la Ville déploient un dispositif spécifique pour renforcer la propreté sur neuf sites, c'est aussi à nous de jouer pour que Paris reste propre ! Et si on le faisait en chantant ?

Si tout le monde se passe le mot, cela pourrait bien être la chanson de l'été et on aura rendu Paris plus propre. Allez, on suit le mode d'emploi du Paris propre, concocté par la célèbre Youtubeuse et humoriste Swann Périssé.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Aller direction la poubelle la plus proche pour jeter ses déchets en chantonnant, c'est plus marrant. D'autant que la Ville vous aide aussi, en intensifiant tout son dispositif propreté l'été. Donc, aucune excuse.

Neuf sites où le dispositif propreté est renforcé

Tout l’été, les prestations de nettoiement et de collecte sont ainsi intensifiées et du mobilier supplémentaire (corbeilles, toilettes…) est installé afin de donner aux usagers les moyens de respecter leur environnement. Parallèlement, des campagnes d’information et de sensibilisation sont mises en place en partenariat avec les mairies d’arrondissement.

Neuf sites sont plus particulièrement concernés par le dispositif estival, mais ce n'est pas une raison pour jeter ses déchets n'importe où dans tous les autres lieux, non plus.

  • La Butte Montmartre
  • Le Bassin de la Villette
  • Le canal Saint-Martin
  • La place de la République
  • Le quai de la Tournelle et les quais de l’Île Saint-Louis
  • La passerelle des Arts
  • Les berges de Seine
  • Le Champ-de-Mars
  • Le Trocadéro

Le détail du dispositif

Trois directions de la Ville s’impliquent dans ce dispositif : la Direction des Espaces verts et de l'Environnement (DEVE), la Direction de la Propreté et de l'Eau (DPE), la Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP). Les actions mises en œuvre sont adaptées à chaque site en fonction de sa fréquentation et de son utilisation.

Une veille météo

Lors des prévisions de très beau temps, les divisions d’arrondissement et la circonscription fonctionnelle, service qui prend en charge les opérations « coup de poing » de remise en propreté,  adaptent leurs interventions.

Un renfort des actions de nettoiement

La fréquence des prestations de propreté et de collecte est renforcée sur l’ensemble des sites dès 6h le matin puis tout au long de la journée et jusqu’en soirée lorsque cela s’avère nécessaire, notamment sur les Berges de Seine. Les plans d’eau (Bassin de la Villette et canal Saint-Martin) sont nettoyés jusqu’à cinq fois par semaine (dont le dimanche).

Augmentation des équipements mis à la disposition des usagers

Renfort du nombre de corbeilles de rue grâce à des corbeilles amovibles, installation de bacs de grande capacité avec une signalétique spécifique et de colonnes à verre supplémentaires.

"Pas pipi dans la rue"

Installation de toilettes supplémentaires :

  • 10e : installation mi-mai de 4 urinoirs et d’une cabine, avec 2  urinoirs raccordés à titre expérimental en direct à l’égout.
  • 19e : installation mi-mai de 2 urinoirs et de 4 cabines, dont un urinoir en expérimentation de raccordement à l’égout (quai de la Loire). Cette année, les sites de Paris Plages et du Bassin de la Villette mettront à disposition 15 urinoirs, 3 WC hommes, 9 WC femmes et 3 WC pour les personnes à mobilité réduite.
  • Rives de Seine : 4 blocs sanitaires H/F (d'avril à fin septembre) en plus des 4 sites permanents et des 5 sanisettes sur les quais hauts.
  • Square Tino Rossi : mise en place de cabines et de dispositifs expérimentaux d’urinoirs.

Une communication adaptée est déployée sur chaque site afin de rappeler les moyens mis à la disposition des usagers et de les inciter à respecter l’espace public.

Distribution cet été de 7 000 cendriers de poche sur le canal Saint-Martin et Paris Plages pour inciter les usagers à adopter les bons réflexes.

Sensibilisation des pique-niqueurs par la distribution de 10 000 sacs en kraft sur les lieux les plus fréquentés.

Une action renforcée dans les espaces verts

  • Ouverture de certains parcs 24h/24, avec des opérations renforcées de propreté par la DEVE et de collecte en lien avec la DPE.
  • Dans ces 13 parcs mais aussi dans 23 autres jardins et 3 sites sur l’espace public (Berges de Seine 7e, canal Saint-Martin 10e, Bassin de la Villette 19e), déploiement de bacs de grande capacité : initiée à l’été 2015, l’installation de ces bacs customisés a permis d’améliorer sensiblement la propreté des lieux.
  • Au total cette année, plus de 190 bacs seront mis à la disposition des usagers. 

Une attention particulière portée à la lutte contre les incivilités

La Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP) assure des rondes sur la passerelle des Arts, le Champ-de-Mars, le canal Saint-Martin, les jardins de la Butte Montmartre et le Bassin de la Villette.

Les correspondants de nuit interviennent sur le canal Saint-Martin et le Bassin de la Villette de 19h à 21h afin de sensibiliser aux nuisances sonores et aux conduites à risque. Ils distribuent également des cendriers de poche et sacs kraft pour inciter les usagers à respecter les lieux. Une cinquantaine d’interventions de médiation sont également mises en œuvre pour réduire le niveau sonore et alerter sur l’alcoolisation massive. 

La présence policière est renforcée sur le canal Saint-Martin, la Butte Montmartre et le bassin de la Villette pour des opérations nocturnes. 

Pour réduire les nuisances sonores, 30 capteurs ont été installés sur 4 sites fortement fréquentés en période estivale, dont 5 récemment le long du canal Saint-Martin. Les mesures peuvent être suivies en temps réel sur medusaexperiment.bruitparif.fr et permettent de détecter d’où proviennent les nuisances et donc d’agir plus efficacement pour les réduire.

Une autre vidéo de Swann Périssé sur le sujet

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter


Dernière mise à jour le jeudi 26 juillet 2018

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.