Les accidents de la circulation en baisse à Paris en 2017

L'année 2017 a été marquée par une diminution du nombre des accidents de la route dans la capitale  (-8% en 1 an). Une baisse liée à la politique parisienne qui favorise et encourage les mobilités douces.

Les accidents de la circulation ont baissé à Paris en 2017. Cette tendance se constate aussi pour la Région lIe de- France (- 4%) mais pas pour l'ensemble de la France (+2%). 

La Municipalité parisienne porte une politique d’apaisement des espaces circulés et d’aménagement en faveur des modes de déplacement doux, dans le but de réduire le risque d'accidents et leur gravité, mais aussi de diminuer les nuisances sonores et la pollution. La limitation de la vitesse à 30 km/h contribue à ces objectifs.

La mise en place des zones 30, qui ne concerne pas les grands axes, permet donc de réduire la vitesse à 30 km/h dans la grande majorité des rues de la capitale. À la fin de l’année 2017, 45% de la voirie parisienne était déjà limitée à 30 km/h. En 2020, l'ensemble des rues sera en zone 30.

Moins d'accidents et de blessés graves

A Paris, le nombre des accidents corporels de la circulation est en diminution (- 8%, 526 de moins), tout comme le nombre de victimes blessées (- 9%, 623 de moins) au cours de l'année 2017 par rapport à l'année 2016. Cette diminution concerne les blessés légers (- 6%, soit 408 de moins), les blessés graves (- 27%, soit 206 de moins) ainsi que les tués (- 23%, soit 9 de moins).

Cette baisse du nombre des victimes par rapport à 2016 s'observe pour toutes les catégories d'usagers:

  • les cyclistes (- 12%), 
  • les usagers des deux roues-motorisées  (- 10%)
  • les piétons (- 8%)
  • les usagers des quatre roues (- 4%)

On constate également par rapport à 2016, une diminution de blessés graves pour les deux-roues motorisées (102 de moins), les piétons ( 50 de moins),  les 4 roues (32 de moins) et les cyclistes (22 de moins).

A noter que sur le périphérique et les échangeurs, le nombre des accidents augmente (+ 6%). Cette augmentation repose sur celle des blessés légers (+ 8%), car le nombre de blessés graves (- 13%) et de tués (-33%) diminue.

Moins de morts mais les piétons et les deux-roues sont les plus touchés

Le nombre de morts sur les routes parisiennes  a diminué de 23% en 2017, soit 9 vies épargnées par rapport à 2016, comme pour l'ensemble de la France (- 1%) mais augmente en lIe-de-France (+ 10%).

Sur l'année 2017, 31 personnes ont trouvé la mort sur le réseau routier de Paris, on recense 13 piétons (tous âgés de plus de 60 ans), 13 usagers de deux-roues motorisés (dont 8 tués de nuit), 3 usagers de 4 roues et 2 cyclistes.

Dernière mise à jour le jeudi 19 avril 2018
Crédit photo : Marc Verhille/Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.