Le saviez-vous ? La Ville de Paris maîtrise son endettement et investit pour tous les Parisiens

Les agences financières soulignent le sérieux de la gestion budgétaire de la Ville. Son endettement, maîtrisé, permet des investissements au service de tou·te·s les Parisien·ne·s.

Quelle est la dette bancaire et obligataire de la Ville de Paris ?

Contrairement à certaines informations diffusées sur Internet, la dette bancaire et obligataire de la Ville de Paris atteignait environ 5,7 milliards d’euros à la fin de l’année 2018 et non de 7 à 8 milliards.

Paris est l’une des grandes villes les moins endettées de France : la dette par habitant à Paris de 2 549 € au 1er janvier 2018 contre 3 749 € à Marseille, 3 624 € au Havre ou encore 4 799 € à Nice. En outre, Paris, comme toutes les collectivités, n’emprunte que pour financer des investissements, et non pour le fonctionnement courant de l’administration. Concrètement, Paris peut contracter un prêt pour investir mais pas pour payer les salaires des agents de la collectivité. D’ailleurs, de grandes agences de notation financière internationales, les mêmes qui notent les finances des États, ont encore en 2018 confirmé le sérieux de la gestion budgétaire conduite depuis 2014 par Paris. La capitale a la meilleure notation possible pour une collectivité locale française. Autre fait remarquable, Paris possède un patrimoine exceptionnel, évalué à plus de 31 milliards d'euros fin 2017 (le deuxième patrimoine public derrière celui de l’État) et qui s’enrichit chaque année, notamment grâce aux nouveaux investissements.

Quelle trajectoire pour le budget de la Ville ?

Avec une évolution maîtrisée des dépenses de fonctionnement, hors péréquation, à hauteur de 0,34% en moyenne depuis 2014, la trajectoire budgétaire de la Ville de Paris répond déjà pleinement aux exigences posées par la contractualisation avec l’État.

Cette contractualisation provient du pacte financier État-collectivités, annoncé par Emmanuel Macron lors de la première réunion de la Conférence nationale des territoires en juillet 2017. Il tend à engager les 322 plus grandes collectivités locales (Régions, départements, métropoles, etc.) – qui représentent les deux tiers de la dépense locale – à réaliser 13 milliards d’euros d’économie sur leurs dépenses de fonctionnement d’ici 2022. En contrepartie, l’État assure la stabilité des dotations aux collectivités durant le quinquennat. À cet égard, Paris a déjà perdu 1,2 milliard d’euros de dotations depuis 2010.

Ces collectivités doivent s’engager à limiter l’augmentation de leurs dépenses à 1,2% par an, avec une variation possible du taux de 0,75 à 1,65% pour tenir compte des circonstances locales, tel le revenu moyen par habitant. En outre Paris est la commune la plus solidaire de France. Elle reverse plus de 576 millions d’euros à l’État au titre de la solidarité nationale, ce que l’on appelle la péréquation.

Quels sont les investissements prioritaires du budget 2019?

Paris redistribuera en 2019 plus de 2,27 milliards d’euros aux plus vulnérables : seniors, personnes en situation de handicap et familles.

En outre, car le logement est la priorité des priorités pour protéger le pouvoir d’achat, environ 400 millions d’euros sont investis chaque année depuis 2014, pour créer et rénover des logements sociaux. Paris agit aussi pour les familles. Avec 1 586 places en crèches nouvellement créées en 2019, Paris, dernier département de France en matière de nombre de places par habitant en 2001, est désormais le premier. Idem pour les seniors. Dans le cadre du schéma « Seniors à Paris 2017-2021 », la Ville consacrera 252 millions d’euros aux politiques en faveur des personnes âgées en 2019

Enfin, Paris agit pour le bien-être et la santé de ses habitants et de ceux qui y travaillent. Pour accélérer la transition écologique, Paris mobilisera 400 millions d'euros en 2019 pour la mise en œuvre du Plan climat, qui vise à faire de Paris une ville neutre en carbone et utilisant 100% d'énergies renouvelables d’ici à 2050. De même, en 2019, une enveloppe de 550 millions d’euros sera consacrée à des moyens renforcés au service d’un espace public plus propre.

Dernière mise à jour le vendredi 8 février 2019
Crédit photo : Jean-Baptiste Gurliat/Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.