Le bilan d'activité du Conseil parisien de la jeunesse

Chaque année, depuis sept ans, le Conseil parisien de la jeunesse rend compte de son activité devant les membres du Conseil de Paris. La promotion de cette année a pour nom «Victor Hugo – Vouloir toujours, c'est le fait de Paris». Son bilan d'activité a été présenté au Conseil de Paris de septembre 2017.

Ses missions

Depuis sa réforme en 2014, le Conseil parisien de la jeunesse (CPJ) a pour rôle:

  • d'associer les jeunes Parisiens à l’élaboration des politiques municipales;
  • d'éclairer la municipalité dans ses décisions pour une meilleure prise en compte;
  • d’aider la collectivité à innover et à imaginer des solutions pour accompagner les jeunes Parisiens vers l'autonomie.

Le CPJ est ainsi représenté au sein de différentes instances : au conseil d’administration de la fondation Paris Habitat, au comité Génération 2024, à la Commission parisienne du débat public, au Conseil des générations futures et au Comité jeunes de l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes. Ils participent également à de nombreux jurys.

Sa composition

Le Conseil parisien de la jeunesse est une instance paritaire, composée de 50 femmes et 50 hommes. Il  compte dans ses rangs cette année 14% de jeunes qui n’habitent pas Paris mais y étudient ou y travaillent quotidiennement.

Chaque année, une partie des membres fait l’objet d’un renouvellement. Ainsi, ce sont 65 nouveaux membres, 32 femmes et 33 hommes, qui ont été tirés au sort en novembre 2016, parmi 1632 candidats.

Les cinq actions menées en 2016-2017 

Un rapport d'activité annuel est remis au Conseil de Paris et donne lieu à un débat au sein de cette instance. Sur l'année scolaire 2016-2017,  cinq actions majeures  ont été menées:

  • En novembre 2016, après une réflexion sur le schéma de développement touristique, le CPJ a rendu un avis  joint à un projet de délibération présenté au Conseil de Paris. Dans ce cadre, il a proposé  de développer un ticket de transport permettant aux touristes de bénéficier à la fois de l’offre RATP et de l’offre Vélib’.
  • En janvier 2017, après avoir travaillé sur les modalités de transmission de la mémoire et les cérémonies de commémoration, le CPJ  a transmis des recommandations visant à ce que davantage de jeunes participent à la cérémonie de commémoration de la Libération de Paris. Les membres de ce Conseil de la jeunesse ont notamment proposé de renforcer l’aspect festif de cette cérémonie et la décentralisation des événements à plusieurs endroits de Paris. Leurs préconisations ont donné lieu à une première initiative, ils ont été invités  à la cérémonie de commémoration du 25 août dernier.
  • Des travaux ont été menés pour le nouveau Plan Climat qui sera voté dans quelques mois. Cette analyse s'organise  en deux temps. En amont, des premières recommandations ont été intégrées au document de présentation de la concertation, support à la rédaction du Plan Climat. Dans un second temps, le CPJ rendra formellement un avis sur celui-ci lorsqu’il sera présenté au vote du Conseil de Paris lors d’une prochaine séance.
  • Une demande avait  été formulée l'an passé pour travailler davantage avec d’autres conseils de jeunes en France et à l’international. Cela a été le cas cette année, avec l’accueil à Paris du Conseil de jeunes de Koungou à Mayotte et de deux délégations d’étudiants américains de l’Université de San Marco en Californie. De plus, est prévue, la participation d’une délégation du CPJ au Forum international des organisations de jeunesse et au Camp de jeunes organisés par la ville de Pékin en octobre prochain, ainsi que celle au congrès de l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes à Strasbourg.
  • Le CPJ a engagé une collaboration  avec différentes instances de jeunesse de communes de Seine-Saint-Denis (Les Lilas, Montreuil, Aubervilliers, La Courneuve, Épinay-sur-Seine et Clichy-sous-Bois) dans le cadre de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L’objectif de ce partenariat étant de réfléchir aux conditions qui permettront aux jeunes de Paris et de Seine-Saint-Denis de participer et de vivre pleinement les Jeux de 2024 et aux opportunités qu’ils pourront apporter à la jeunesse de la métropole.                 Vingt-quatre propositions ont été formulées autour de cinq axes : Comment permettre à la jeunesse de vivre pleinement les jeux de 2024 ? Comment veiller à l’inclusion des personnes en situation de handicap et créer de la solidarité ? Comment créer de l’emploi pour les jeunes en Seine-Saint-Denis à l’occasion des Jeux ? Comment promouvoir une nouvelle image des territoires de Seine-Saint-Denis et de l’Est parisien ? Et comment démocratiser et favoriser la pratique des sports olympiques ? Dans cet esprit, le CPJ propose de continuer à être  représenté dans les instances de pilotage mises en place par le comité d’organisation des Jeux Olympiques.
Dernière mise à jour le mercredi 27 septembre 2017

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.