La sclérose en plaques, parlons-en!

La sclérose en plaques est une maladie du système nerveux central. A l’occasion de la journée mondiale, mercredi 30 mai, découvrez cette maladie génétique peu connue du grand public et participez à des moments d’échange avec des professionnels de la santé.

Des ateliers à la maison de la sclérose en plaques

La Maison de la sclérose en plaques, créée en 2009, organise des ateliers, des moments d’échange et de partage autour de cette maladie en présence de professionnels de la santé, d’associations de patients et des réseaux SINDEFI et SEP Ile-de-France Ouest.

En 2017, plus de 1. 500 personnes sont venues profiter de ces moments d’échanges et plus de 200 intervenants se sont mobilisés pour répondre aux questions des participants.

Découvrez le programme de la journée du 31 mai à la maison de la sclérose en plaques 

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

La sclérose en plaques, une maladie du système nerveux central

Environ 1 personne sur 1. 000  est atteinte de sclérose en plaques en France. Cette maladie concerne entre 70. 000 et 90. 000 personnes.
Dans la majorité des cas, la sclérose en plaques survient entre 20 et 35 ans. Les femmes sont deux à trois fois plus touchées que les hommes.

La sclérose en plaques est considérée aujourd’hui comme étant une maladie auto-immune. Cela signifie que le système de défense (système immunitaire), habituellement impliqué dans la lutte contre les agents étrangers qui s’attaquent à l’individu (bactéries ou virus), “s’emballe” et se met à attaquer les propres éléments de l’organisme. Dans la sclérose en plaques, le système immunitaire attaque la myéline des neurones du système nerveux central.

Quels sont les symptômes?

Des signes, sous forme de poussées s’installent de quelques heures à quelques jours, pour diminuer ensuite progressivement en quelques semaines.
Ils constituent ce que l’on appelle une poussée de la maladie ou une attaque neurologique. Pour pouvoir véritablement parler de poussée, les symptômes doivent durer au moins 24 heures et survenir en l’absence de fièvre ou d’effort physique.

Les signes généraux:

  • fatigue
  • anxiété
  • troubles de la concentration
Les signes sensitifs:

  • fourmillement
  • brûlures
  • douleurs

Des troubles génito-urinaires:

  • fuites urinaires

Des troubles oculaires:

  • vision double
  • névrite optique
  • baisse de l’acuité visuelle

des troubles moteurs:

  • faiblesse musculaire
  • troubles de la coordination des mouvements
  • troubles de l’équilibre de la marche
Dernière mise à jour le mardi 29 mai 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.