La politique parisienne du handicap

Paris réaffirme sa volonté d’offrir à tous ses habitants les mêmes chances, les mêmes opportunités et la même qualité de service. Près de 7 % de la population parisienne est en situation de handicap. Cela rend d’autant plus essentiel pour la Ville de Paris d’adapter son offre et de sensibiliser l’ensemble des Parisien·ne·s aux thématiques du handicap.

La Ville de Paris se met au service de ses habitants en situation de handicap en œuvrant pour leur inclusion dans la vie collective de la cité, mais également en les accompagnant individuellement pour répondre à leurs besoins du quotidien. Les actions mises en œuvre, qui s’inscrivent en grande partie dans la stratégie « Handicap, inclusion et accessibilité universelle » 2017-2021, sont nombreuses aujourd’hui et sont appelées à l’être encore plus demain. Car si beaucoup est déjà fait pour les personnes en situation de handicap, la collectivité est consciente de son devoir d’en faire toujours plus pour offrir une meilleure qualité de vie à tous ses habitants.

Poursuivre la mise en accessibilité des établissements et espaces publics 

Cela implique d’abord de pouvoir se rendre sans obstacles ni difficultés dans tous les équipements publics : les mairies, les piscines, les écoles, les musées de la Ville de Paris, etc.

Trois objectifs principaux sont poursuivis :

  • 50% a minima des travaux inscrits dans les agendas d’accessibilité programmée seront réalisés d'ici la fin de la mandature. Ce sont 2.200 équipements et plus de 400 installations ouvertes au public mis en accessibilité d’ici à 2024.
  • L'augmentation significative des agents formés à l’accueil et à l’accompagnement des usagers en situation de handicap, soit 3.780 agents et agentes au total d'ici 2020.
  • Depuis juin 2018, 20 000 adultes parisiens en situation de handicap bénéficient de la gratuité des  transports en commun dans toute l’Ile-de-France (zones 1 à 5) avec le Pass Paris Access.

Mieux accompagner les Parisiens en situation de handicap dans leurs projets

En se dotant d’un guichet unique handicap.paris.fr

Près de 7% de la population parisienne bénéficie d’un droit ouvert à la Maison départementale des personne handicapées (MDPH) soit près de 154 000 personnes.

Conformément aux engagements pris en 2017, le nouveau site handicap.paris.fr est devenu opérationnel en 2018 pendant le Mois parisien du handicap. Guichet unique numérique du handicap, handicap.paris.fr constitue le nouvel outil essentiel d’information et d’accès aux droits et aux services des Parisiennes et des Parisiens en situation de handicap. Il s’agit d’un site ressource pour les usagers de la Maison départementale des personnes handicapées de Paris, mais aussi pour les familles et les aidants.

En renforçant l'offre des structures sociales et médico-sociales

Avec la création entre 2018 et 2020 de plus de 150 nouvelles places en foyer qui ouvriront pour les personnes avec autisme, handicap psychique et mental ou polyhandicap, ainsi que 70 logements en appartement autonome.

En menant une politique active dans l’accompagnement et le maintien à l'emploi

La Ville favorise l'emploi, en développant notamment « l'emploi accompagné », dont l'objectif est assigné à la nouvelle convention passée avec le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) signée le 1er février 2018. Elle démultiplie les initiatives telles que l’édition en novembre 2018 de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.

En favorisant une inclusion accompagnée des enfants en situation de handicap

En milieu scolaire

La scolarisation des enfants en situation de handicap est une des priorités de la Ville de Paris. Au-delà des actions engagées pour l’amélioration de l’accessibilité dans les bâtiments scolaires, des crédits budgétaires, votés en 2016, ont été alloués à hauteur de 12 millions d’euros pour la période 2016-2020. En 2017, près d’un quart des écoles étaient accessibles. Ainsi, 44 écoles ont été concernées par des travaux en 2017 et une soixantaine d’opérations sont programmées pour 2018, ainsi que la livraison de trois nouvelles écoles accessibles à tous les handicaps. Des crédits spécifiques ont également été votés pour les collèges, d’un montant total de 6,5 millions d’euros pour la période 2015-2020. À noter que pour les 29 collèges imbriqués avec un lycée régional, le pilotage d'un agenda à accessibilité programmée (Ad’AP) et la maîtrise d’ouvrage sont assurés par la région Ile-de-France – l’estimation du cofinancement à assurer par le département de Paris est de près de 6 millions d’euros sur la mandature. Actuellement, près d’un tiers des collèges sont accessibles (dont neuf en cité scolaire). En matière de travaux, l’effort a été porté sur 2017 et 2018 avec plus d’une trentaine d’opérations d’amélioration de l’accessibilité programmées sur ces deux années.

En milieu périscolaire

La Ville met en œuvre des dispositifs permettant aux élèves en situation de handicap de participer effectivement à la vie périscolaire. De façon complémentaire à la mise en place des centres de loisirs spécifiques qui permettent l'accès aux loisirs d'enfants à fort niveau de dépendance, la Ville de Paris développe une politique d'accueil et d'intégration « ordinaire » d'enfants en situation de handicap au sein des services périscolaires (interclasses, études surveillées, goûters récréatifs) ainsi que dans les centres de loisirs ordinaires. En 2017, en moyenne 337 enfants en situation de handicap étaient accueillis chaque jour dans un centre de loisir ordinaire (ils étaient 135 en 2015 et 433 en 2016).

En poursuivant et en amplifiant la mise en accessibilité du logement social

Plusieurs solutions s’offrent aux personnes en situation de handicap qui ne nécessitent pas d’être accompagnées en établissement et peuvent bénéficier d’une plus grande autonomie. Le plan local de l’habitat (PLH) de Paris fixe des objectifs ambitieux pour faciliter le logement de ces personnes : il prévoit d’atteindre en 2020 un objectif de 40 % de logements sociaux accessibles de la rue à la porte du logement aux personnes en situation de handicap moteur et 3 % de logements adaptés. Ces deux objectifs devraient être atteints en 2020. 

En soutenant le secteur associatif

Au cœur de la vie sociale, culturelle et citoyenne, les associations jouent un rôle fondamental auprès de nombreux Parisiens et Parisiennes. Elles identifient et répondent aux besoins des personnes en situation de handicap et sont des partenaires incontournables de la politique parisienne en la matière. Le soutien au secteur associatif se traduit budgétairement par l’attribution de subventions mais aussi par l’accompagnement constant par les directions de la Ville des acteurs associatifs dans le suivi et la mise en œuvre de leurs projets. Au total, en 2017, plus de 5 millions d’euros ont été versés par différentes directions de la Ville à 175 associations.

En développement une pratique sportive pour tous

Depuis 2010, la Ville de Paris a décidé de favoriser la pratique sportive de proximité en direction des personnes en situation de handicap mental (« sport adapté »). Aujourd’hui, 38 centres de sport adapté (CSA) ont été mis en place, répartis dans 10 arrondissements parisiens. Les activités sportives se déroulent au sein des équipements municipaux et sont encadrées par des animateurs sportifs diplômés. Ce sont environ 250 bénéficiaires qui pratiquent le judo, le roller, le karaté, le trampoline, les sports collectifs... 

En facilitant la participation à la vie locale

Il est important que les personnes en situation de handicap puissent jouir de leurs droits civiques dans les mêmes conditions que leurs concitoyens valides. Cela implique de pouvoir accéder facilement aux lieux de citoyenneté que sont les mairies d’arrondissement ou les bureaux de vote en période électorale, mais également de participer à la vie citoyenne locale, d’être consulté et écouté dans les prises de décisions. Pour assurer que les problématiques du handicap sont prises en compte dans les décisions locales, plusieurs mairies d’arrondissement ont mis en place un conseil local du handicap,

En changeant le regard sur le handicap

La Ville de Paris organise chaque année différents événements de sensibilisation et de communication autour des thématiques du handicap, qui sont l’occasion pour les Parisiens et les Parisiennes d’aller à la rencontre de leurs concitoyens en situation de handicap et de mieux comprendre les difficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien. Le Mois parisien du handicap, la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 sont des événements qui créent des liens entre des personnes d’horizons différents ralliées à cette occasion autour d’une même cause.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

Puissant accélérateur des politiques publiques en matière de handicap,  Paris 2024 s'est donné trois priorités:

  • Développer une pratique sportive plus importante pour tous, c’est ce que la Ville a initié en se fixant pour objectif de doubler les créneaux sportifs dans les équipements parisiens en faveur du handisport et du sport adapté, ou encore en soutenant la création de la journée Évasion qui a permis en 2017 à plus de 5 000 enfants de participer à une journée d’animations au Stade de France.
  • La Ville porte l’ambition de changer le regard sur les personnes en situation de handicap. C’est pourquoi elle s’est engagée avec ses partenaires, en premier lieu avec l’Éducation nationale, en organisant la Semaine Olympique et Paralympique à l’école qui permet d’inscrire les questions liées au handicap au centre de ses interventions.
  • La troisième priorité est de faciliter l’émergence d’une ville bienveillante, que ce soit en matière de mobilité, d’accessibilité aux bâtiments publics ou encore dans l’accès à l’emploi. C’est le sens par exemple de la Charte  sociale des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024  qui incite notamment l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.
Dernière mise à jour le mercredi 29 mai 2019
Crédit photo : Sophie Robichon / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.