La Madeleine retrouve son écrin historique

Une vaste concertation a permis aux Parisiens et usagers de la capitale de faire part de leurs envies, idées et besoins pour l’aménagement de sept grandes places parisiennes : Bastille, Fêtes, Gambetta, Italie, Madeleine, Nation et Panthéon.

La place de la Madeleine, située dans le 8e arrondissement, est un témoin privilégié de l’Histoire : dans un périmètre de moins de 100 mètres autour de l’église, une dizaine de bâtiments sont inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques.

Hier : écrin et carrefour majeur

Dès les premiers projets d’église à cet emplacement (1755), l’édifice est placé au centre d’une place à la fois écrin destiné à magnifier le monument et carrefour majeur de circulation. La place s’inscrit dans le projet général de réorganisation de l’ouest parisien entrepris avec la création de la place Louis XV (actuelle place de la Concorde) par la Ville et le roi. La place est très vite investie par des éléments caractéristiques des aménagements du XIXe siècle : grilles, rangées d’arbres, fontaines, colonnes Morris.

Aujourd'hui : une place arborée et commerciale, mais peu de place aux piétons

Dotée d’un bâti environnant de qualité, la place montre un dynamisme lié à la présence de commerces et de cafés, de boutiques de luxe représentatifs d’un art de vivre « à la française ». La végétalisation existante, due à la présence d’alignement d’arbres, participe au caractère convivial de la place.

Néanmoins, la place présente un déséquilibre entre les espaces de circulation ou de stationnement, majoritaires, et les espaces piétons. Il existe une rupture entre l’église et les trottoirs en pied de façade du fait de l’omniprésence de la voiture qui génère un bruit et une pollution assez élevés. Les trottoirs restent encombrés et la signalétique n’est pas toujours adaptée.

Et demain ? Un équilibre des usages à créer et un patrimoine à préserver

La fonctionnalité de la place pour tous les usages est une piste de réflexion pour son réaménagement. Il s’avère essentiel de repenser les parcours piétons et de faciliter les déplacements à vélo, tout en préservant le patrimoine historique de la place. Le projet sera élaboré avec les Architectes des Bâtiments de France et devra prendre en compte la mise en valeur du patrimoine historique de la place.

L’église est classée Monument Historique depuis 1915. Dans un périmètre de moins de 100 m autour de l’église, on trouve une dizaine de bâtiments inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques, ainsi que de nombreuses parcelles protégées par le Plan Local d’Urbanisme. Le projet sera élaboré avec les Architectes des Bâtiments de France et devra prendre en compte la mise en valeur du patrimoine.

Le monument retrouve son écrin historique souligné par l'alignement des arbres. La circulation est réduite et les espaces dégagés permettent une installation plus lisible du marché aux fleurs, du marché alimentaire et du kiosque culturel.

Les commerçants et les riverains sont invités à programmer les nouveaux espaces.

Le collectif Les MonumentalEs s'installe sur la place

Le mot du collectif

Cette place, créée pour magnifier son monument comme un écrin est aussi le cœur d’une vie contemporaine. La ville de Paris a confié à notre collectif Les MonumentalEs la mission de proposer une vision, à travers une réflexion et de nouveaux usages, pour accompagner la vie de chacune et de chacun.

Comment projeter Paris au 21è siècle ?

Notre approche est transversale : historique, économique, culturelle, écologique et sociale.

Nous travaillons sur site, dans cette maison de la place, et nous vous invitons à observer, discuter, débattre, dessiner, inventer et construire la place avec nous dans un cheminement collectif et partagé.

Qui sommes-nous ?

Le collectif qui va accompagner la transformation de la place est composé principalement de :

- EMMA BLANC / paysagistes
- COLLECTIF ETC / architectes
- GENRE ET VILLE / expertes du genre dans les territoires, urbaniste, Socio-Ethnographe, architecte
- ALBERT AND CO. / Développement Durable et Insertion sociale
- EMMANUELLE GUYARD / graphiste
- LIGNE BE. / Bureau d’études structure

Nous avons pour mission de réaliser tout d’abord un « diagnostic sensible » de cet espace public, c’est-à-dire de prendre connaissance de ce territoire par une analyse croisant des données tangibles, techniques voire chiffrées, à des données plus empiriques, émotionnelles… grâce notamment au recueil de votre connaissance et votre expérience de la place.

Notre approche

Paris ville icône du 19ème siècle doit elle se figer dans sa structure urbaine héritée ? Peut-on arrêter le temps des villes ? Comment franchir les siècles ? La ville internationale appartient-elle encore à ses habitantEs ? Peut-on développer une « vision » de Paris du XXIème siècle ? Comment l’urbanisme et l’aménagement à travers la réalisation d’espaces, traduisent l’évolution de nos modes de vie ?

La question du patrimoine dont on dit souvent qu’il ne nous appartient pas, mais dont nous sommes les dépositaires pour nos descendantEs - et qu’à ce titre nous devons figer et entretenir - est une question centrale lorsqu’on aborde les places parisiennes. Ainsi oser faire après Alphand peut paraître relever du défi.

Partant de ces bases, nous souhaitons poser sur les places un débat, celui d’une vision. Une vision collective sur ce qui peut aider et accompagner la vie de chacune et de chacun.

Déjouer une géographie sociale pour aller vers un territoire hybride et ouvert sur les grandes questions urbaines de demain : l’eau, l’air, la vie sociale, la faune, la flore, le recyclage,… tant des lieux que des matières les mobilités pour toutEs, les nouvelles économies, et projeter la vie dans les espaces. Le patrimoine y survivra.

Où se rencontrer ?

Nous croyons beaucoup au rôle de la maison de la place comme lieu d’accueil ouvert à toutes et tous, donnant à voir l’évolution des réflexions et incarnant l’idée de la cabane de chantier comme un lieu habité. Ce lieu est un repère pour toutes et tous. Elle accueillera les temps de travail de notre équipe, les ateliers partagés, les workshops ,... Elle sera le théâtre de toutes les phases de création, de discussion, de débat, de chantier.

Des moments festifs seront organisés selon un calendrier construit chemin faisant consultable sur paris.fr, sur les affichages présents sur maison de la place et sur les totems.

Quand ?

Quand les temps d'ateliers sont terminés, la maison de la place doit rester communicante car il n'est pas toujours possible à toutes et tous de venir aux temps annoncés.

De plus, il nous semble important de pouvoir découvrir la démarche par hasard, d'être accueilliEs par celles et ceux qui travaillent sur le projet, qui collectent les visions, les points de vues.

Nous allons pour cela assurer une présence par le biais de personnes permanentes qui vous informeront, vous accueilleront, animeront des temps informels… un peu comme des gardienNEs (les hôtes et les hôtesses) du lieu.

Elles seront présentes pendant 10 mois, d’Avril 2017 à Janvier 2018, 24 h/semaine

Le chantier collectif : plus qu’une étape, un processus.

Le temps du chantier est conçu comme un moment pour les actrices et acteurs du quartier et vous aurez l’occasion de participer, par exemple, à la création et à la fabrication du mobilier qui sera installé progressivement sur la place.

Le chantier sera rythmé d'événements symboliques, pédagogiques, conviviaux, des ateliers thématiques autour de la mémoire et de l’égalité, notamment femmes-hommes et de la diversité, seront proposés. Il est ouvert au regard, se visite régulièrement, on peut s'y joindre. On passe à la cabane de chantier pour prendre les nouvelles, pour s'informer, pour émettre un avis, boire un café, des gens du quartier tiennent la permanence. On y croise les ouvrierEs, les grands travaux côtoient des plus petits. On apporte ses outils à affûter, on apprend un nouvel assemblage, qu’on réalise ensuite. On aide.


Horaires, lieux de rencontre et infos pratiques

Le collectif les MonumentalEs vous accueille sur la place de la Madeleine tous les jeudis de 10h à 18h.

Contact

Pour contacter le collectif : lesmonumentales@gmail.com

Dernière mise à jour le jeudi 4 mai 2017
Crédit photo : © Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.