Ils bénéficient des parcours de réussite éducative, ils témoignent

Emmanuel et Adnane, aujourd'hui adolescents de 13 et 14 ans, ont bénéficié d’un parcours de réussite éducative. Leur maman, qui élève chacune seule leurs enfants, racontent leur expérience. Un bilan plus que positif pour ces deux familles.

Emmanuel, 13 ans et demi, et sa maman Henriette

Emmanuel a bénéficié pendant deux ans d’un parcours de réussite éducative. Sa maman, Henriette, a préféré l’inscrire dans un collège privé pour son entrée en classe de 6e. Mais Emmanuel n’a pas réussi à s’intégrer dans ce nouvel environnement; les rapports étaient conflictuels avec la vie scolaire et l’adolescent ne voulait plus aller tous les jours dans ce collège.

C’est par le biais d’un courrier de la Caisse des allocations familiales (CAF) puis d’un contact avec l’assistante sociale, que la maman d’Emmanuel a pris connaissance de l’existence du parcours de réussite éducative.

«Après avoir signé les papiers, des bénévoles de l’AFEV –Association de la fondation étudiante pour la ville– sont venus à domicile pour aider Emmanuel», explique Henriette. Cette maman divorcée, qui habite dans le 19e, s'occupe seule d'Emmanuel et de sa petite sœur de 7 ans.

«Pour la première année de parcours, c’est Pierrick qui s’est occupé de moi, précise Emmanuel, je me suis tout de suite très bien entendu avec lui.»

Le référent éducatif est venu pendant un an chez Emmanuel tous les jeudis de 17h30 à 19h30 pour l’aider à faire ses devoirs, discuter avec lui… «J’ai également fait des sorties au Palais de la découverte, à la Cité des sciences et de l’industrie Porte de La Villette.»

«Emmanuel est un enfant qui comprend bien mais qui préfère le jeu plutôt que d'étudier, explique sa maman. Il n'a pas de limites et peut se laisser influencer par les autres.»

La deuxième année de parcours, Emmanuel a changé de référent éducatif: «Franck est venu chaque semaine à la maison pour m’aider et me donner des méthodes de travail; on a aussi fait une sortie vers la Porte de la Chapelle.»

Henriette, sa maman, a finalement pris la décision de remettre Emmanuel dans son collège de secteur, le collège Georges Rouault (19e) pour l'entrée en 5e. Emmanuel a retrouvé ses copains et a pu de nouveau s’épanouir.

«C'est un bilan très positif, Emmanuel a eu la chance de rencontrer ses deux référents qui lui ont beaucoup apporté», explique Henriette. Aujourd’hui, Emmanuel est inscrit dans un club de basket et passe en 3e. Il aimerait bien travailler dans le domaine de l’automobile.

Rencontre avec la maman d’Adnane, 14 ans et demi

La maman d’Adnane a connu le dispositif de parcours éducatif par la CAF, située près de chez elle. Grâce à l’association Apaso, Adnane, en grande difficulté scolaire, a pu bénéficier d’une aide aux devoirs chaque semaine pendant trois ans. Il a également fait plusieurs sorties à Paris avec son référent éducatif.

«Ce n’est pas facile, car j’élève seule Adnane et son grand frère. Aujourd’hui, Adnane est encore suivi par une psychologue car il a besoin de parler à quelqu’un», confie sa maman. Si elle avait un conseil à donner à une maman ou un papa qui hésite à faire une demande de parcours éducatif pour son enfant? «Cela prend du temps mais c’est nécessaire. Dans le cas d’Adnane, il n’a pas eu le déclic au niveau scolaire mais c’est un garçon courageux et intelligent.»

Adnane est aujourd’hui admis en 3e au lycée professionnel Hector Guimard (19e). Pour sa maman, «il pourrait s’orienter vers un travail dans le bâtiment, sur les chantiers ou la peinture».

Dernière mise à jour le vendredi 29 septembre 2017
Crédit photo : DICOM

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.