Grand Débat national : premier bilan des contributions parisiennes

Plus de 9 000 contributions ont été soumises par les Parisien·ne·s à l’occasion de la Conférence de consensus menée pendant trois mois à Paris. Celles-ci vont donner lieu à une délibération citoyenne présentée en juillet au Conseil de Paris.

Trois mois de débats, plus de 74 réunions publiques dans les vingt arrondissements, 12 heures de libre expression à l'Hôtel de Ville, voilà le bilan de la Conférence de consensus menée à Paris.

Plus de 9 000 contributions de Parisiennes et de Parisiens ont ainsi été collectées, en plus des contributions qui ont été déposées directement sur le site internet national. Elles sont disponibles en open data. Leur dépouillement a été réalisé par les citoyens eux-mêmes, le 23 mars dernier, en présence d'un comité indépendant de garants.

Deux tiers de ces contributions portent sur des sujets nationaux. Elles abordent trois préoccupations principales : le pouvoir d'achat, l'accélération de la transition écologique et la démocratie, avec notamment le souhait que le Grand Débat national soit pérennisé.

Un tiers de ces contributions porte sur des sujets locaux. Elles abordent en premier lieu les questions sociales, avec la demande d'une aide renforcée en faveur des personnes sans-abri et migrantes, et d'une plus grande solidarité envers les personnes âgées isolées et les familles les plus démunies. Elles appellent également à aller plus loin dans l'amélioration de la qualité de l'air, la création de zones piétonnes et le développement de la nature en ville.

Ces contributions locales soulignent par ailleurs la demande croissante des Parisiens d'être acteurs de la cité, de « faire la ville » aux côtés des élus locaux, dans l'esprit notamment du budget participatif mis en place en 2014. La question de l'usage des impôts est en revanche peu abordée, probablement en raison de la forte présence et de la visibilité des services publics municipaux à Paris, à la différence d'autres territoires en France.

Rendez-vous à la Maison des Métallos

Afin de prolonger cet engagement démocratique, vous êtes invités jeudi 25 avril, de 19h à 20h à la Maison des Métallos (94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris), en présence de Pauline Véron, adjointe à la maire de Paris chargée de la démocratie local, de la participation citoyenne de la vie associative et de la jeunesse, pour vous exposer les suites qui seront données à cette conférence de consensus par la Ville de Paris et d’échanger avec vous. Entrée libre et sans inscription. 

Une délibération citoyenne au Conseil de Paris

La maire de Paris a décidé de prolonger cette démarche, en mettant en place d'ici le mois de mai un panel représentatif de Parisiens. Constitué et formé par des experts indépendants, il sera chargé de traduire ces contributions en des mesures concrètes qui seront soumises au Conseil de Paris début juillet sous la forme d'une «délibération citoyenne». Ce sera une première pour une commune de France.

Dans le même esprit, la Ville de Paris organisera désormais avant chaque Conseil de Paris un « conseil municipal des citoyens » : tous les Parisiens qui le souhaitent seront invités dans l'hémicycle, dix jours avant les élus, pour donner leur avis sur les délibérations à l'ordre du jour. Les citoyens qui auront apporté leur contribution recevront une réponse des services municipaux à l’issue du Conseil de Paris.

Inspiré par la caravane de la participation, mise en place lors du Grand Débat national, un dispositif mobile de participation sera également prolongé pour, une fois par mois, recueillir les idées des Parisiens dans leur quartier.

Un programme des « Volontaires de Paris »

Ces cinq dernières années, la Ville de Paris a impulsé plusieurs communautés de volontaires : de la solidarité, du climat ou encore des débats. Afin d'amplifier cette dynamique, elle va regrouper cette démarche sous la bannière des « Volontaires de Paris » et développer des cycles de formations gratuites.

Chacune et chacun pourra ainsi se doter d’outils pour passer à l’action. Des lieux seront également destinés à ces volontaires : la Fabrique de la Solidarité, qui ouvrira ses portes en avril dans le 12e arrondissement, et la Maison des volontaires du climat, qui verra le jour en mai dans le 4e arrondissement.

La Ville de Paris et la mairie du 4e arrondissement vous proposent de prendre part à une réunion d'information, mardi 16 avril à 18h30, à la mairie du 4e arrondissement, pour vous présenter le programme Volontaires de Paris et son expérimentation dans le 4e.

Expérimentation du vote à 16 ans

Si le Grand Débat national et la Conférence de consensus parisienne se sont traduits par une participation importante, les jeunes s'avèrent sous-représentés. La maire de Paris souhaite par conséquent envoyer « un signal fort aux adolescents ». Sur proposition de chercheurs de Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye, Anne Hidalgo souhaite expérimenter le vote à 16 ans dans les lycées municipaux, à l'occasion des élections européennes.

Il s’agirait d’une démarche symbolique – les voix ne seraient pas intégrées au scrutin national, les résultats seraient publiés quelques jours après les résultats officiels – mais en conditions réelles : avec des bureaux de vote, des bulletins et des listes d’émargement.

Dernière mise à jour le vendredi 19 avril 2019
Crédit photo : Guillaume Bontemps / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.