Les Dégommeuses, le foot pour lutter contre les préjugés

L'association les Dégommeuses s'investit contre les discriminations dans le sport. Elle était présente sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris le 9 mars à l'occasion du Forum féministe parisien "Agissons tou·te·s ensemble !"

Elles sont nées en mai 2010. Leur nom donne le ton : Les Dégommeuses. D'abord un groupe d'amies, elles sont devenues en 2012 une association engagée contre les discriminations sportives, particulièrement dans le milieu du football. "C’est aussi un pied de nez à ceux qui pensent que pour communiquer sur le football féminin et appâter les jeunes footballeuses, il faut forcément des paillettes et des analogies avec l’univers des princesses", explique l'association sur son site web.  

L'association était présente le 9 mars 2019 sur le parvis de l'Hôtel de Ville, aux côtés de nombreuses autres structures à l'occasion du Forum féministe parisien "Agissons tou·te·s ensemble!"

Foot for freedom/ Les Dégommeuses

Qui sont les Dégommeuses : portrait en vidéo

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter


"Foot For Freedom" : retour sur l'initiative du club en 2016

En 2016, à l'occasion de l'Euro de football, Paris.fr avait rencontré plusieurs membres du club. L'association avait alors monté le projet Foot For Freeedom,

"En 2012, nous avions d'abord monté le projet Foot For Love et invité une délégation de footballeuses et militantes lesbiennes sud-africaines, expliquait Marine, une des membres de l'équipe. Nous voulions éveiller l’attention du public à la question des violences lesbophobes et insister sur les possibilités d’émancipation que procure le sport afin de se soutenir et se renforcer mutuellement"

Une séance d'entraînement en vidéo...

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

"Nous sommes une équipe de foot et une association engagée, féministe, qui a pour ambition d’utiliser le foot comme levier dans la lutte contre le sexisme et les LGBT-phobies et plus généralement toutes les discriminations et y a du boulot !", résumait Marine.

L'association s'interroge à la fois sur le sexisme et l'homophobie : "Il y a un enjeu de territoires. En tant que femme, il n'est pas facile de prendre sa place mais en tant que  lesbienne et trans, c'est encore plus difficile, il faut se battre !" Afin de sensibiliser l'opinion, l'association va à la rencontre du public, joue en prison, dans le cadre du Sidaction ou dans des écoles.... 

Vers plus d'égalité et de respect

Les Dégommeuses sont en lien avec d'autres associations, notamment l'ARDHIS (Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour) et le collectif "Les lesbiennes dépassent les frontières", ce qui permet d'avoir des réfugié·e·s dans leur équipe tout au long de l'année. Savoir par la suite qu'elles ont pu obtenir leurs papiers est très encourageant. L'association a remporté le 4 mai 2016, le Trophée "Femmes en sport" de la Ville de Paris pour leur aide aux femmes réfugiées : une belle reconnaissance.

Foot for Freedom/ Les Dégommeuses

"À chaque fois que tu t'adresses à une minorité, explique Marine, on te traite de communautariste. Mais il faut bien reconnaître que certaines personnes ont des spécificités et qu'elles ont besoin de s'organiser et se soutenir entre elles". Elle poursuit avec lucidité : "Si tu ne prends pas ta place, personne ne te la donnera. Le foot en est la métaphore, on investit l'espace sur le terrain et ce sport est un vecteur incroyable de mixité sociale".

Pour suivre l'actu de l'association : leur page Facebook et leur compte Twitter.

Dernière mise à jour le mardi 12 mars 2019
Crédit photo : Les Dégommeuses

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.