En 2017, Paris a agi pour la vie nocturne

Le Conseil de la Nuit a fait le bilan des actions menées en 2017 : nouveaux espaces pour la vie nocturne, prévention et médiation pour réduire les nuisances, guide pour les pros...

Créé en 2014, le Conseil de la Nuit rassemble l’ensemble des acteurs parisiens de la vie nocturne. Objectif principal : "une nuit parisienne toujours plus dynamique, bienveillante et respectueuse", comme le résume Frédéric Hocquard, adjoint à la maire de Paris chargé de la vie nocturne et de l’économie culturelle, qui anime le Conseil.

Diversification des lieux, promotion de la vie nocturne, régulation, médiation, prévention... Les actions de la Ville et de ses partenaires sont très variées. Voici quelques exemples, extraits du bilan 2017 du Conseil de la nuit.

De nouveaux espaces pour la vie nocturne

Ouvertures nocturnes des parcs et jardins

Expérimentée depuis 2015, l'ouverture estivale 24h/24 des parcs et jardins a été poursuivie. 16 parcs et jardins ont été concernés, les 20 et 21 juin (pour la canicule) et du 1er juillet au 3 septembre 2017. Elle s’est accompagnée d’un renforcement des équipages de sécurité pour veiller au bon déroulement et prévenir les tapages nocturnes. Avec des moyens supplémentaires de nettoiement, tels que des bacs à déchet de grande capacité. A noter que les signalements d'incivilités ont été très limités pendant ces périodes. En 2018, les ouvertures estivales vont se poursuivre.

Les lieux éphémères en vogue

Paris la nuit

Les occupations temporaires de lieux éphémères se multiplient dans la métropole, en particulier grâce à la mise à disposition de sites de la SNCF. Ils intègrent des activités culturelles et de convivialité en soirée : l’Aérosol, le Génie d’Alex, la Javelle, la Station, Ground Control, 88 Ménilmontant, le Palazzo (Porte Dorée), le Perchoir de l’Est, le 6B...

Accompagner les professionnels

Un guide pour les professionnels

Paris la nuit

Parmi les actions menées, un guide Internet à destination des professionnels a été élaboré par un groupe dédié du Conseil de la Nuit. Il est accessible dans l’espace professionnel de Paris.frCe guide vise à promouvoir les organisations professionnelles et à orienter les visiteurs vers les ressources leur permettant une meilleure gestion de leurs établissements et événements.

Faciliter la mobilité nocturne

Dans le cadre du « Grand Paris des bus » lancé par Île-de-France Mobilités (ex-Stif), un plan de développement a été engagé en 2017. Concernant les bus de nuit Noctilien, il prévoit :

  • un renfort des fréquences des lignes Noctilien à la fois la semaine et le week-end afin d’harmoniser les horaires et les passages
  • la création de nouvelles lignes en grande couronne et autour de Paris
  • la prolongation de 8 lignes existantes

Une cartographie des lieux de nuit

L’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) a réalisé une série de cartographies sur les nuits parisiennes. Des outils très utiles pour analyser l’adéquation des dispositifs.

Les cartes réalisées en 2017 :

• Les licences IV selon les horaires

• Les services en ouverture tardive ;

• Les secteurs festifs problématiques

• Les réponses apportées : dispositifs et verbalisations

Sensibiliser les fêtards aux pratiques festives respectueuses

« La nuit est à tous » 

Du 16 juin au 13 octobre 2017, la Ville de Paris a mené une campagne intitulée « la nuit est à tous » pour promouvoir une vie nocturne plus respectueuse de chacun et de l’environnement par une sensibilisation des noctambules sur 4 thèmes :

• incitation à la propreté

• réduction des nuisances sonores

• prévention de l’alcoolisation massive

• lutte contre le harcèlement de rue

Une nouvelle campagne de sensibilisation sera lancée en 2018.

Médiation : l'exemple des Pierrots de la nuit

Pierrots de la nuit

Les Pierrots de la Nuit sont un dispositif de l’Association de médiation pour un usage optimum de la Nuit (AMUON), soutenue par la Ville. Son but est de préserver la vitalité de la nuit parisienne, tout en respectant le cadre de vie des riverains. Les Pierrots mènent des actions de médiation et de conseil pour prévenir les nuisances sonores liées aux lieux de vie nocturne et sensibilisent les noctambules par des interventions artistiques de rue.

En 2017, 280 établissements ont été suivis et sensibilisés par les Pierrots. 30 interventions artistiques ont été menées en soirée sur 7 arrondissements.

Dernière mise à jour le mercredi 21 mars 2018
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.