Deux bus solidaires et un nouvel accueil pour les plus vulnérables

Depuis le début de la crise migratoire en 2015, la Ville de Paris ne cesse de mobiliser ses services auprès des associations pour venir en aide aux migrants contraints de dormir dans la rue. Avec la fermeture de la Bulle à la Chapelle, la ville de Paris poursuit son action en faveur de l’accueil des migrants.

Deux bus solidaires pour les migrants

Pour comprendre au mieux les besoins des migrants sans domicile fixe, deux bus solidaires ont été déployés début avril, dans les rues de Paris. Ils circuleront 5 jours sur 7, de 9h à 20h, et compléteront les maraudes pédestres déjà en place qui sont réalisées par des travailleurs sociaux 7 jours sur 7 de 7h à 21h. Ils proposent une triple expertise dans les domaines sociaux, juridiques et sanitaires. Les bus sont gérés par des travailleurs sociaux de France Terre d’Asile.

Une attention particulière sera portée aux personnes en situation de vulnérabilité, notamment les mineurs isolés étrangers, les familles, les femmes isolées, les personnes en situation de handicap, les personnes souffrant de troubles psychologiques mais également les victimes de traite des êtres humains. Ce dispositif est notamment intervenu le campement du Millénaire (19e), où la Ville de Paris coordonne également un accès aux soins et des distributions alimentaires.

Un nouvel accueil de jour

Avec la fin de la «Bulle» de La Chapelle, la Ville de Paris a également souhaité renforcer ses actions pour les publics vulnérables. Ainsi, l’accueil de jour Henry IV (4e) a ouvert ses portes le 1er avril, en coordination avec l’Etat et Emmaüs Solidarité, et poursuit certaines fonctions de la «bulle». Il a notamment pour mission d’accueillir les familles primo-arrivantes et de répondre à leurs besoins vitaux: hébergement, hygiène, alimentation.

Ce nouvel espace en charge va jouer un rôle important, celui d’un lieu d’accueil multi-ressources assurant l’information et l’orientation des personnes vers l’ensemble des acteurs, notamment vers le Centre Humanitaire Paris-Ivry pour femmes et familles, impulsé par la Ville de Paris et géré par Emmaüs Solidarité.

Dernière mise à jour le mardi 10 avril 2018
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.