Des outils pour mieux contrôler et évaluer la qualité de l'air

À Paris et en Île-de-France, l'association Airparif est chargée par l’État de la surveillance de la qualité de l'air ambiant. Grâce à 300 capteurs déployés sur les véhicules électriques d’Enedis, des cartographies vont permettre, rue par rue, de contrôler et évaluer la qualité de l’air parisien.

«Pollutrack»: un dispositif pour mieux évaluer la qualité de l’air

Le dispositif «Pollutrack» est un système de capteurs d’air disposés sur les toits de 300 véhicules électriques d’Enedis. Ce dispositif inédit permet de compléter les cartographies d’Airparif grâce à des mesures de particules effectuées dans les différentes rues de la capitale.

Lancée il y a quelques mois et gérée par PlanetWatch24, cette initiative, soutenue par la Ville de Paris, vient compléter les trois capteurs fixes d’Airparif, sur la base desquels est actuellement évaluée la pollution de l’air à Paris.

Signature d’une convention de partenariat 

Une convention de partenariat a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de Paris afin d’améliorer les outils de contrôle et d’évaluation de la qualité de l’air. Cette convention sera signée mercredi 14 février à l’Hôtel de Ville entre Anne Hidalgo  et les partenaires Enedis, Airparif, la Fondation du Souffle et PlanetWatch24.

L’objectif de ce partenariat est de dresser une cartographie rue par rue de la pollution. La Ville de Paris sera ainsi mieux en mesure de recenser et de traiter, en lien avec tous les acteurs locaux concernés, les principales sources de polluants.

La pollution en chiffres

La pollution de l’air est l’une des premières causes de mortalité en France:

  • 48.000 morts prématurés par an à l’échelle nationale
  • 6.500 à l’échelle du Grand Paris
  • la pollution réduit de 2 ans l’espérance de vie de tous les Franciliens
  • les particules fines PM 2,5 sont reconnues par l’OMS comme étant particulièrement nocives

Airparif, un acteur essentiel

Depuis 1979, Airparif est l’association agréée par le ministère de l'Écologie pour la surveillance de la qualité de l'air sur l'ensemble de l’Île-de-France. Ses missions sont:

  • prévoir et diffuser chaque jour la qualité de l'air pour le jour même et le lendemain;
  • participer au dispositif opérationnel d'alerte mis en place par les préfets d’Île-de-France en cas d'épisode de pollution atmosphérique, notamment en prévoyant ces épisodes pour que des mesures de réduction des émissions puissent être mises en place par les autorités;
  • comprendre les phénomènes de pollution et évaluer, grâce à l'utilisation d'outils de modélisation, l'efficacité conjointe des stratégies proposées pour lutter contre la pollution atmosphérique et le changement climatique.
Dernière mise à jour le lundi 12 février 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat - Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.