Des élus de Los Angeles à la découverte des réussites parisiennes

Paris accueille cette semaine une délégation d’élus et de fonctionnaires de Los Angeles, venue découvrir Vélib’, Autolib’ et le parc Rives de Seine. La ville américaine, confrontée à un trafic automobile important, compte s’inspirer des innovations et des réussites parisiennes dans le domaine de la mobilité.

Du 11 au 13 avril, une délégation d’élus et de fonctionnaires de la Ville de Los Angeles a arpenté la capitale à la découverte des dispositifs innovants parisiens de mobilité, expérimentant les Vélib’, les Autolib’ et des bus électriques. La délégation a également prévu de visiter le parc Rives de Seine, tout juste inauguré et déjà présenté par les opérateurs du tourisme comme une « reconquête réussie » et un nouveau lieu incontournable de la capitale.

La délégation de Los Angeles est également venue s’informer sur le plan Vélo 2015-2020 mis en place par Paris. Doté de 150 millions d'euros, il prévoit en cinq ans de doubler la longueur des voies cyclables – de 700 km à 1.400 km – et de porter de 5% à 15% la part des déplacements qui sont effectués à vélo dans la capitale. Actuellement, 230.000 personnes circulent chaque jour dans Paris à vélo.

Nous sommes heureux que les solutions de mobilité parisiennes rayonnent dans le monde entier

Christophe Najdovski,
adjoint à la Maire de Paris chargé des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public

Paris, la grande ville la mieux desservie au monde en transports en commun

Le classement, réalisé en 2016 par l’Institute for Transportation and Development Policy, souligne que 100% des habitants intra-muros sont à proximité immédiate d’un réseau rapide, fréquent et disposant d’arrêts rapprochés, soit un maillage unique au monde.

Depuis dix ans, Paris a ainsi développé une offre innovante de mobilité partagée, avec les vélos en libre-service Vélib’, les voitures électriques Autolib’ et Utilib’, et le label d’autopartage SVP. Une politique de développement actif de la mobilité électrique est également menée, avec un réseau de bornes de recharge Belib’, des aides à l’achat d’un deux-roues électrique (vélos et petits scooters), d’un taxi électrique ou d’un véhicule pour les professionnels, l’expérimentation d’une solution de véhicules professionnels électriques partagés, etc. L’expérimentation d’une navette autonome électrique sur le pont Charles-de-Gaulle, menée par la RATP, vient également de s’achever et ses résultats s’avèrent très positifs. 

Toutes ces solutions rencontrent un véritable succès populaire et inspirent aujourd’hui de nombreuses autres métropoles, dans le monde entier.

La reconquête de l’espace public, notamment sur les places ou sur les Rives de Seine, la généralisation des zones 30 ainsi que le développement des mobilités actives avec le plan Vélo et la stratégie Paris Piétons s’inscrivent dans cette stratégie globale qui a permis une baisse de la circulation automobile de 30% depuis 2001 et une amélioration de la qualité de l’air dans les mêmes proportions.

Dernière mise à jour le jeudi 27 avril 2017
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.