Les temps forts du Conseil de Paris de juin

Le Conseil de Paris s'est tenu du mardi 6 au mercredi 7 juin. Parmi les  temps forts, deux grands débats on été notamment à l'ordre du jour : le Compte Administratif 2016 et le  Budget Supplémentaire 2017 de la Ville de Paris ainsi que le Schéma parisien en direction des Séniors 2017-2022.

Le Compte Administratif 2016 et le Budget Supplémentaire 2017 de la Ville de Paris

La stratégie budgétaire de la Ville de Paris repose sur trois orientations : rigueur en fonctionnement, stabilité des taux des impôts locaux et maintien de l’effort d’investissement en faveur du développement local.

Dans un contexte d'incertitude des exigences financières de l’État pour 2018, le budget supplémentaire 2017 de la Ville de Paris , correspond à des ajustements de crédits de fonctionnement et d'investissement conformément aux engagements pris dans le cadre de la mandature.

Le Schéma parisien en direction des Séniors 2017-2022

À Paris, les personnes de 65 ans et plus représentaient fin 2014 près de 20,8% de la population, soit  466.000 seniors parisiens. La collectivité s’est engagée, dés 2012, dans une démarche favorisant l’adaptation de la ville à l’avancée en âge dans l’objectif de permettre à chacun, quel que soit son âge, de trouver un cadre adapté à son parcours de vie. Une nouvelle étape s'engage pour 2017- 2021. Ce nouveau schéma en direction des seniors parisiens présenté à ce Conseil de Paris résulte d'un ensemble des concertations et de travaux qui se sont déroulés tout au long de l'année 2016 . 

Il se compose de trois axes directeurs, regroupant au total 15 engagements, qui vont structurer l’action de la ville en faveur des seniors pour la nouvelle période 2017-2021 :

  • L’information et la communication à destination des seniors
  • Les seniors, acteurs du développement de Paris, ville inclusive et innovante
  • La prévention et l’accompagnement des fragilités

La petite ceinture, réappropriation et valorisation en cours de nouveaux espaces

Depuis plus de deux ans, nous avons engagé la reconquête de la Petite Ceinture, afin que les Parisiens puissent bénéficier de ce lieu unique en mettant en avant la recherche de l’innovation dans la manière d’ouvrir ces espaces à de nouveaux usages

Près de 90 % des emprises disponibles de la Petite Ceinture vont être mises à la disposition de la Ville de Paris dans les prochaines semaines. Au total, ce sont plus de 18,5 km de linéaire de la Petite Ceinture qui seront sous la responsabilité de la Ville, sur les 21 à 22 km pouvant être mis à disposition . Cela représente une superficie de près de 40 hectares .

Chantiers participatifs de la Petite ceinture

Le deuxième Paris Drone Festival

Le deuxième "Paris Drone Festival" s'est déroulé dimanche 4 juin, à l’occasion de la journée de piétonisation mensuelle de la plus belle avenue du monde.

Conçu par l’agence ubi bene, avec le comité des Champs-Élysées, cet événement grand public gratuit et ouvert à tous, a rassemblé pour sa première édition 150.000 visiteurs et 113.000 spectateurs sur le site de Paris.fr qui retransmettait en direct l'événement. Il a permis aux visiteurs de découvrir les différents usages du drone civil, notamment via une course de drones rassemblant des pilotes professionnels.

Mise en œuvre du projet «plus de végétal dans les quartiers populaires» voté au budget participatif 2016

La Ville de Paris a fait des quartiers populaires sa priorité. En 2016, la Maire de Paris a souhaité amplifier cette démarche en dédiant, dans le cadre du Budget Participatif, une enveloppe spécifique de 30 millions d’euros aux quartiers populaires de Paris. 

Parmi tous les projets retenus , le projet   « plus de végétal dans les quartiers populaires» regroupant 10 propositions issues du budget participatif a suscité une forte mobilisation dans les territoires.

Ce projet s'organise autour de deux axes :

  • la rénovation ou l’amélioration des conditions d’accueil du public dans 7 squares, jardins ou parcs pré-identifiés par les habitants pour un montant de 1 078 000 millions d'euros.
  • Le lancement de plusieurs autres projets sous l'angle « Réaménager 10 squares dans les quartiers populaires » pour un montant total de 1 050 000 millions d'euros.

Le prolongement du RER E Eole à l’ouest de Paris

Le prolongement du RER E à l’ouest consiste à relier la gare d'Haussmann-Saint-Lazare (actuel terminus de la branche est du RER E) à Mantes-la-Jolie en passant par le quartier d’affaires de La Défense .

À l’horizon 2022 , date de la mise en service complète du projet EOLE, le trafic du RER E (branches est et ouest) est estimé à 89 000 voyages à l’heure de pointe du matin (soit 620 000 voyages par jour ou 180 millions de voyages par an).

Ce Projet d'extension du RER E poursuit deux orientations majeures :

  • Faire progresser la qualité de service , en contribuant à la désaturation du réseau , en renforçant l’offre de transport en commun et la qualité de service sur l’ensemble de la ligne , et en complétant le maillage territorial
  • Accompagner le développement des territoires franciliens .

Expérimentation d’équipements favorisant l’accessibilité des traversées piétonnes

Pour favoriser l’accessibilité de la voirie dans sa totalité aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite, la Ville de Paris mène depuis plusieurs années des expérimentations.

Ces dernières visent à identifier un dispositif d’aide à la traversée piétonne pour les personnes aveugles et malvoyantes afin d’améliorer leur guidage tout en assurant le confort et la sécurité de l’ensemble des usagers. Ainsi a été testé en 2014 un « tapis traversant » permettant aux personnes aveugles et malvoyantes de cheminer directement sur ce support tactile pendant leur traversée.

L’expérimentation entre aujourd’hui dans la phase 3 qui vise à tester les produits retenus en site circulé. Il est prévu d’expérimenter les produits avec un panel d’usagers du 21 au 23 juin place Victor et Hélène Basch (14e).

Le choix du site d’expérimentation s’est porté sur cette place car, à l’approche d’un carrefour, une personne déficiente visuelle cherche à localiser le passage piéton puis réalise une analyse auditive du carrefour afin de déterminer la forme du carrefour et le moment opportun pour traverser.

Le Conseil de Paris rend hommage appuyé aux victimes de Manchester et Londres 

La Maire de Paris , Anne Hidalgo a ouvert mardi le Conseil de Paris par un hommage aux victimes des attentats survenus ces deux dernières semaines à Manchester, Londres, en associant celles de Kaboul et de l' Égypte.

La Maire de Paris s'est exprimée au nom des Parisiens, de l'assemblée comme en son nom personnel pour témoigner  haut et fort aux Maires et aux habitants de Manchester et de Londres ainsi qu'au peuple britannique les condoléances, le soutien et la solidarité indéfectibles de Paris.

Climat : Le Conseil de Paris unanime en faveur de l’Accord de Paris

À la suite de la décision du Président américain Donald Trump de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris, les élus parisiens ont adopté mercredi 7 juin un vœu à l’unanimité pour réaffirmer leur engagement à appliquer cet accord et à lutter contre le dérèglement climatique. Les conseils municipaux d’autres métropoles du monde prendront des initiatives comparables.

Au niveau local, Paris met déjà en œuvre de nombreuses actions, à la fois ambitieuses et innovantes, dans le cadre de son Plan Climat Énergie Territorial, adopté en 2007 et actualisé en 2012. Cela vaut dans tous les domaines : la mobilité, l'habitat, l'urbanisme, la gestion des ressources et des déchets ou encore l'alimentation.

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris, travaille dès à présent à une nouvelle actualisation de ce Plan Climat Air Énergie Territorial, qui entrerait en vigueur début 2018. Elle constituera une nouvelle étape importante, puisque son ambition est que Paris tende vers la neutralité carbone d’ici à 2050.

Le Conseil de Paris réaffirme son engagement contre le harcèlement de rue 

Le Conseil de Paris a voté à l’unanimité un vœu de l’Exécutif municipal relatif à la lutte contre le harcèlement de rue à Paris ce mercredi 7 juin 2017. Ce vœu demande:

  • que la Préfecture de Police maintienne dans la durée une présence policière accrues dans la continuité de son engagement actuel,
  • que la création du groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) par le Parquet de Paris soit mise en œuvre dans les meilleurs délais
  • que la formation des forces de l’ordre et agents de prévention à la prise en compte des violences faites aux femmes soit soutenue et que la Ville de Paris poursuive son renforcement du nombre d’intervenant-es sociaux dans les commissariats (comme c’est déjà le cas dans le 18e)
  • que la campagne de lutte contre le harcèlement de rue de la Ville soit déployée dans l’ensemble de l’espace public et équipement parisiens
  • que la Ville de Paris renforce ses actions d’éducation et de prévention des stéréotypes et violences sexuelles et sexistes de manière intégrée dans toutes ses politiques publiques dont la présentation de son budget
  • que le bilan des réaménagements urbains réalisés ou en cours de réalisation suite aux recommandations des marches exploratoires soit effectué.

Dernière mise à jour le mardi 13 juin 2017
Crédit photo : Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.