Conseil de Paris: les temps forts de décembre 2017

Le Conseil de Paris s’est tenu du lundi 11 au mercredi 13 décembre. Parmi les temps forts, un grand débat sur le budget 2018 et trois sujets majeurs ont été à l'ordre du jour: la poursuite des travaux de prolongation du T3, la mise à disposition d’un nouveau bâtiment qui accueillera un centre d’hébergement d’urgence quai de la Râpée et la création de 5.677 nouveaux logements sociaux et la réhabilitation de 4.647 logements sociaux dans le cadre du Plan Climat Air Énergie.


Le Budget 2018 de Paris: un budget utile aux Parisiennes et aux Parisiens

Si le contexte national pèse une fois encore sur les finances locales, la capitale réussit à nouveau à conjuguer le développement des services publics utiles aux Parisiennes et aux Parisiens, les investissements d’avenir et la solidarité avec les autres collectivités, tout en faisant preuve de sobriété sur ses dépenses de fonctionnement.

Une gestion maîtrisée au service de la qualité de vie des Parisiennes et des Parisiens

Malgré les contraintes nationales, le budget 2018 de Paris confirme la stratégie de sobriété mise en œuvre depuis le début de la mandature par l’Exécutif municipal, à travers une réelle maîtrise des dépenses de fonctionnement, dont l’évolution est limitée à 1%. Le travail fin d'évaluation des politiques publiques et de juste budgétisation permet de réaliser des économies pertinentes tout en maintenant un haut niveau de qualité du service public.

Un engagement majeur: préserver le pouvoir d’achat des Parisiennes et des Parisiens

Comme c'est le cas depuis 2014, les taux des impôts directs, deux fois inférieurs à la moyenne nationale, n’augmenteront pas en 2018. Cet engagement ferme de la mandature vise à prendre en compte le poids du coût du logement dans le budget des ménages parisiens.

Les priorités de mandature à destination des Parisiennes et des Parisiens sont réaffirmées

Le logement

435 millions d'euros  sont prévus au budget 2018 pour le développement du logement, et notamment du logement social. Cela permettra de poursuivre la politique de préemptions dans le secteur diffus, destinée à lutter contre la vente à la découpe et d’accroître l’offre de logements sociaux sur l’ensemble du territoire.

Le Plan Climat

Dès 2018, 400 millions d'euros seront mobilisés pour la mise en œuvre du nouveau Plan Climat, qui vise à faire de Paris une ville neutre en carbone et utilisant 100% d'énergies renouvelables d’ici à 2050.

Les quartiers populaires

Paris réaffirme son engagement pérenne en faveur des quartiers populaires. Ainsi, le budget consacré aux quartiers de la politique de la ville, et notamment à leur tissu associatif, est conforté en 2018.

La propreté

Dans le domaine de la propreté et de la collecte des déchets, Paris poursuivra en 2018 ses efforts en consacrant une enveloppe de 550 millions d'euros à la mise en œuvre du plan de renforcement de la propreté, adopté au printemps 2017 par le Conseil de Paris.

La petite enfance 

Dans le cadre de la stratégie parisienne pour l’enfance et les familles, ce sont 1.120 nouvelles places de crèche qui seront ouvertes en 2018. Plus de 515 millions d'euros sont dédiés cette année aux familles et au secteur de la petite enfance.

Les personnes âgées

Dans le cadre du schéma « Seniors à Paris 2017-2021 », la Ville consacrera 293 millions d'euros aux politiques en faveur des personnes âgées. Cela permettra notamment de financer 95 nouvelles places en EHPAD.

Une contribution toujours significative à la solidarité territoriale nationale et francilienne

Paris sera une fois encore la commune la plus solidaire de France: elle apportera à elle seule 58% de l’effort de péréquation à l’échelle régionale et 22% à l’échelle nationale. En tenant compte des charges de centralité qu’elle est amenée à supporter, ce sont plus de 1,3 milliard d'euros de son budget qui seront redistribués aux habitantes et habitants de l’Ile-de-France et de toute la France.

Un endettement maîtrisé

En 2018, le haut niveau d’autofinancement des investissements, financés à 69% par des ressources propres, permettra de limiter le recours à l’emprunt et la progression de la dette. Paris restera par conséquent l’une des collectivités les moins endettées de France, à hauteur de 2.288€ par habitant·e contre 2.800€ à plus de 4.000€ dans les autres grandes métropoles.

La poursuite des travaux du T3

Créé en 2001, le tramway T3 100% écologique voit la branche sud mise en service en décembre 2006 entre pont de Garigliano et porte d’Ivry. En décembre 2012, cette ligne est prolongée à l’est jusqu’à porte de Vincennes constituant la ligne T3a. La ligne T3b a également été mise en service entre porte de Vincennes à porte de la Chapelle.

Actuellement, le prolongement du tramway T3b au nord entre porte de la Chapelle et porte d’Asnières est en travaux, la mise en service étant prévue à l’automne 2018. De plus, la Ville de Paris a réalisé en 2014 et 2015 des études préalables d’insertion urbaine sur l’extension du tramway T3 à l’ouest, entre porte d’Asnières et porte Dauphine.

A l'heure actuelle, le T3 circulant du pont du Garigliano à la porte de la Chapelle accueille environ 300.000 voyageurs chaque jour.

Un nouveau centre d'hébergement d'urgence quai de la Rapée

La Ville souhaite mobiliser ses locaux, temporairement vacants, par une mise à disposition à la Croix-Rouge qui se chargera d’en faire un centre d’hébergement d’urgence pour des personnes très démunies ; 65 places pour les familles et 85 places seront réservées à l’hébergement des personnes sans-abri en période de grand froid et lors d’opération d’évacuation de campements.

Ce projet de centre d’hébergement, quai de la Rapée dans le 12e arrondissement, s’inscrit dans le cadre du Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion, et plus particulièrement dans celui de la politique volontariste de la Ville de Paris en matière d’accueil et d’hébergement des personnes sans-abri, menée en partenariat avec les services de l’État.

La Croix-Rouge  disposera ainsi jusqu'en 2019, d'un espace immobilier appartenant à la Ville dont la redevance d’occupation est fixée au niveau symbolique de 100 euros par an.

Création et réhabilitation de logements sociaux dans le cadre du Plan Climat Air Énergie

La Ville de Paris souhaite créer 5.677 nouveaux logements sociaux et réhabiliter 4.647 logement sociaux dans le cadre du Plan Climat Air Énergie. À travers la mise en œuvre de ce plan, Paris s’est fixé des objectifs ambitieux afin de réduire de 25% les émissions de gaz à effet de serre et les consommations d’énergie de son territoire, notamment en réalisant des travaux d’efficacité énergétique des bâtiments parisiens les rendant ainsi moins énergivores. Cela concerne tout à la fois le parc social que le parc privé avec le programme Eco-Rénovons Paris.

Ce programme lancé en 2016 pour une durée de cinq ans, vise à accompagner 1.000 immeubles dans leurs projets de rénovation énergétique, dont 50% se combinant avec un projet de végétalisation et une centaine avec l’étude d’un projet de surélévation. L’objectif est que près de 300 copropriétés engagent des travaux avant la fin de la mandature. En décembre 2016, 162 copropriétés, soit 10.767 logements, étaient lauréates du premier appel à candidature. En septembre 2017, ce chiffre atteint 282 copropriétés soit 17.028 logements. Dans ce cadre, trois copropriétés, soit 265 logements, ont déjà pu bénéficier de subventions pour un montant total de 832.000€ dont 710.000€ de la Ville de Paris.

Le Conseil de Paris soutient les Maires en danger dans le monde

Le Conseil de Paris a adopté ce mardi un vœu de l’exécutif parisien ayant pour but d’engager des démarches au plan international afin de créer un « observatoire international des maires en danger » avec pour objectif d’aboutir à un statut protecteur pour les « maires en danger ».

Sur proposition de Patrick Klugman, adjoint à la Maire en charge des Relations internationales et de la Francophonie au nom de l’exécutif, le Conseil de Paris a voté un vœu appelant à la protection des « maires en danger » à travers le monde.

« Nous appelons les autorités nationales à respecter les principes reconnus de l’État de droit. Pour se faire, nous souhaitons la création d’un Observatoire international des maires en danger », qui aura pour vocation d’assurer la veille des atteintes aux élus locaux et la protection de leurs droits. Nous engageons par ailleurs les démarches à l’international pour la création d’un statut protecteur des » maires en danger », déclare Patrick Klugman.

Les maires et les élus locaux sont, partout dans le monde, en première ligne pour faire vivre la démocratie locale. Qu’il s’agisse des maires d’Antananarivo, de Chisinau, de Cotonou, de Niamey, de Caracas ou encore des maires kurdes de Turquie (plus d’une centaine de maires arrêtés en 2016), les élus locaux, garants de la démocratie locale, sont de plus en plus nombreux à être pourchassés, enfermés, assignés à résidence pour ce qu’ils représentent. Par ailleurs, dans de nombreuses situations, ces élus pourtant légitimement désignés par le suffrage universel, ont été remplacés par des représentants de l’État central, souvent dans des conditions brutales.

Plus récemment, Khalifa Sall, Maire de Dakar, emprisonné à cause de son bilan et de ses ambitions politiques, élu député depuis sa prison, a vu le paiement de sa caution refusée et son procès fixé à jeudi.

Par l’adoption de ce vœu, le Conseil de Paris rappelle son attachement à la préservation de la démocratie locale et fait part de sa vive préoccupation quant aux arrestations arbitraires, à la détention, aux suspensions de leur fonction ou aux poursuites judiciaires dont sont victimes de nombreux maires et élus locaux de capitales et de grandes villes du monde.

Stop à la pollution: la Ville propose de nouvelles aides à la mobilité

La municipalité met en place de nouvelles aides financières, afin d'inciter les particulier.ère.s et les professionnel.le.s à recourir à des modes de transports propres. Plus de 27 mesures ont été dévoilées au Conseil de Paris de novembre 2017.

Dernière mise à jour le lundi 17 septembre 2018
Crédit photo : Henri Garat - Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.