Comment bien chauffer son logement sans consommer trop

Nos conseils pour bien chauffer votre logement sans dépenser trop et limiter votre consommation électrique, pour vous guider pour vos travaux, vous aider si vous êtes en difficulté et prévenir le risque du monoxyde de carbone.

Partager cet article

  • Nos conseils pour bien chauffer votre logement sans dépenser trop

En période hivernale, le chauffage pèse lourd dans les budgets. Voici nos conseils pour faire diminuer durablement vos factures et chauffer en toute sécurité. Des aides sont proposées afin de réaliser des travaux et, en cas d'urgence, pour payer les factures de gaz ou d’électricité.

Attention au monoxyde de carbone

Utiliser une chaudière, un chauffe-eau, un chauffage mobile d'appoint, un groupe électrogène, une cuisinière ou tout autre appareil à combustion présente un risque d'intoxication au monoxyde de carbone (CO).

Comment prévenir une intoxication au monoxyde de carbone ?

  • Faites vérifier vos installations de chauffage par un professionnel qualifié (chaudière, chauffe-eau, cheminée, insert, poêle…).
  • Faites ramoner vos conduits de cheminée une fois par an.
  • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées dans le mode d’emploi par le fabriquant.
  • N’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu. Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, four, brasero, etc.
  • Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos. Ils ne doivent jamais être utilisés à l’intérieur.
  • Aérez votre logement : idéalement chaque pièce tous les jours pendant au moins 10 minutes.
  • Ne pas boucher les entrées d’air.

Conseils pour limiter sa consommation d'énergie en période de grand froid

En période de grand froid, la consommation électrique augmente considérablement, avec un pic entre 17 heures et 20 heures. Quelques conseils pour limiter vos dépenses d'énergie.


  • Ne mettez pas en route votre lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle pendant les périodes de pic.
  • Si votre chauffage est électrique, ne le poussez pas trop et évitez de bien chauffer les pièces inoccupées ou peu occupées. Rappelez-vous que 19 ℃ suffisent dans les pièces à vivre et 17 ℃ pour les chambres.
  • Conservez au maximum la chaleur de votre habitat : par exemple, laissez les volets fermés si vous vous absentez pendant la journée et n'oubliez pas de les fermer la nuit, n'ouvrez pas longtemps portes et fenêtres, pensez à éteindre votre chauffage lorsque vous aérez (pas plus de 5 minutes).
  • Ne laissez pas allumés toute la journée les veilles inutiles et vos équipements (Hi-Fi, ordinateurs) si vous ne les utilisez pas fréquemment.
  • Ne laissez pas allumées des lumières inutiles.

Des aides pour le gaz et l'électricité pour les familles en difficulté

Afin de soutenir les familles dans leurs dépenses d'électricité et/ou de gaz, la Ville de Paris accorde une aide aux familles non imposables, ayant un ou deux enfants à charge, et à celles ayant au moins trois enfants ou un enfant handicapé à charge (sous condition d'imposition).

Des travaux pour consommer moins 

Investir dans des travaux d'isolation vous fera faire de grosses économies. Isolation, chauffage, ventilation, énergies renouvelables… De nombreux travaux sont envisageables pour diminuer votre facture, réduire votre impact environnemental et améliorer le confort de votre logement. Vous pouvez aussi bénéficier de différentes aides pour réaliser ces travaux.

Prenez conseil auprès d'un conseiller Info Énergie

Méthodologie, communication au sein de la copropriété, mobilisation des aides financières, suivi, conseils techniques… Les conseillers Info Énergie vous guident dans toutes vos démarches.


Conseils en cas de grand froid

Le grand froid, le vent glacé, la neige peuvent être à l'origine de risques graves pour la santé :

  • hypothermie (diminution de la température du corps en dessous de 35 degrés);
  • gelures aux extrémités;
  • aggravation des risques cardiovasculaires, chute, etc.

Ce qu'il faut faire:

  • nourrissez-vous convenablement;
  • maintenez la température ambiante de votre domicile à un niveau convenable d'environ 19 degrés;
  • pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, faites vérifier vos installations de chauffage et de production d'eau chaude, assurez-vous du bon fonctionnement des ventilations.

Et si vous devez impérativement sortir:

  • adaptez votre habillement : couvrez les parties du corps les plus sensibles au froid, les pieds, les mains, le cou et la tête. De bonnes chaussures permettent d'éviter les chutes;
  • si vous devez utiliser votre voiture : emportez une couverture, un téléphone et vos médicaments habituels au cas où votre véhicule serait bloqué par la neige;
  • si vous remarquez une personne en difficulté dans la rue, appelez le 15.

    Ce qu'il ne faut pas faire:
  • évitez de vous déplacer, particulièrement les enfants et les adultes de plus de 65 ans;

  • ne faites pas trop d'efforts physiques et d'activités à l'extérieur;

  • ne consommez pas d'alcool : l'ébriété fait disparaître les signaux d'alerte liés au froid;

  • ne faites jamais fonctionner les chauffages d'appoint en continu;

  • évitez de sortir le soir, il fait plus froid.

Les bonnes pratiques pour faire des économies d'énergie

Savez-vous qu'en baissant d'un degré la température de votre logement vous gagnerez jusqu'à 7% d'économie d'énergie? La température conseillée est de 19°C.

La nuit, et lorsque le logement n'est pas occupé, baissez le chauffage entre 12 et 14°C. Pensez à installer un programmateur journalier, à purger vos radiateurs et à faire désembouer votre circuit de chauffage. Votre tuyauterie s'oxyde et forme des boues avec les sels minéraux contenus dans l'eau du circuit : cela nuit à la circulation et à la diffusion de chaleur.

Autre astuce : si vous avez des volets, fermez-les dès qu'il ne fait plus jour pour profiter d’une isolation supplémentaire.


Feux de cheminée en Île-de-France

La réglementation varie selon votre installation :

Cheminée à foyer ouvert

Les feux de cheminée à foyer ouvert sont interdits en Île-de-France comme chauffage principal. Vous pouvez faire un feu de cheminée à foyer ouvert si :

  • il s'agit d'une simple utilisation d'agrément,
  • ou si vous l'utilisez comme chauffage d'appoint.

Il convient par ailleurs de vérifier :

  • que les feux de cheminée ne sont pas interdits par le règlement de copropriété si vous vivez en appartement,
  • et que le ramonage a été effectué conformément aux règles locales (arrêté municipal consultable en mairie).

Installation à foyer fermé (insert, poêle, chaudière...)

Elles sont autorisées sous réserve :

Dernière mise à jour le lundi 20 février 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.