Cadre de vie dans les quartiers populaires 

La Ville de Paris agit pour améliorer le quotidien des Parisiens dans les quartiers populaires avec comme priorité le cadre de vie. 

Prévention et sécurité  

Les quartiers populaires connaissent plusieurs difficultés : trafic et consommation de drogues, occupation illégale de l’espace public, nuisances sonores, grande précarité…

C’est pourquoi la Ville met en place des actions ciblées, en lien avec ses partenaires, notamment la Préfecture de Police :

  • nouvelles équipes au sein de la police municipale pour améliorer la tranquillité et la sécurité publique avec des renforts dans le nord-est parisien ;
  • création d’une nouvelle brigade présente 7 jours sur 7 dans le quartier de la promenade urbaine Barbès-Stalingrad ;
  • présence renforcée sur les places, les principaux axes urbains, les sorties de métro et dans les parcs et jardins ;
  • création d’une équipe parisienne de médiation, mobilisée notamment dans la prévention des rixes.

Propreté

Les quartiers populaires sont pilotes pour l’installation de nouvelles poubelles protégées des rats et des oiseaux, notamment dans le nord-est et dans le 13e arrondissement. Le budget a été également renforcé pour l’entretien courant de la voirie et des trottoirs mais aussi en faveur des actions propreté des régies.

Zoom : la rue de Paradis (10e) et le zéro déchet 

Pendant un an, la rue de Paradis (10e) s’est lancé le défi d’alléger ses poubelles. Ses habitants, commerces et entreprises expérimentent des solutions pour éviter au maximum la mise en décharge ou l’incinération des déchets. Entre les ateliers de fabrication de cosmétiques solides et d’emballages durables, les apéros sans paille et le traiteur où on apporte son contenant, les actions se multiplient afin d’accompagner les acteurs vers de nouveaux comportements de consommation. 

Ce 19 mai, une fête et un repas de quartier sont organisés dans la rue de Paradis, « Zéro Déchet », avec plats maison zéro gaspillage, jam session, troc géant de vêtements et ateliers couture, jeux et jouets, atelier cuisine à partir d’invendus alimentaires.

Davantage de nature 

22 aménagements d’espaces verts sont prévus pour un montant d’environ 40 millions d’euros. Par exemple, le square Alban-Satragne et le parcours sportif Louis-Blanc dans le 10e, le square des Périchaux dans le 15e, Chapelle-Charbon dans le 18e, la petite ceinture Rosa-Parks-Flandres dans le 19e, la coulée verte rue Sorbier et la Fabrique collective dans le 20e.

Par ailleurs, dans le cadre de l’entretien des espaces verts, des rénovations des aires de jeux sont en cours de réalisation dans plusieurs jardins des quartiers, ainsi que la poursuite de la mise en place de « brumisation » dans 6 squares.

Enfin, 7 nouveaux jardins partagés ont été créés dans les 10e, 12e, 13e, 14e, 18e et 19e arrondissements et 16 sites destinés à accueillir de l’agriculture urbaine ont été identifiés et seront livrés en 2019 et 2020. 

Zoom : le jardin partagé Louis-Blanc (10e) 

Issu d’un vote au budget participatif, avec une enveloppe de 180 000 euros, le jardin partagé Louis-Blanc ouvrira officiellement ses portes le 18 mai prochain. Fruit du travail collectif entre les habitants, le jardin proposera aux futurs habitués comme aux flâneurs un espace vert entièrement élaboré par les membres de l’association tant pour la végétalisation que la décoration.

Dernière mise à jour le lundi 13 mai 2019
Crédit photo : Jean-PIerre Viguié/Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.