À la rencontre des Parisiens avec la caravane itinérante

Jusqu’au dimanche 24 février 2019, la caravane itinérante poursuit son chemin pour recueillir les doléances et suggestions des Parisien·ne·s. Un dispositif imaginé par la municipalité dans le cadre de la conférence de consensus.

Presque midi, vendredi 22 février. La « Mairie mobile », la caravane itinérante de la Ville a pris ses quartiers place du Commerce (15e), face au square Yvette-Chauviré. Plus que quelques minutes pour régler les derniers détails : de l’eau chaude pour les cafés, des stylos à disposition pour les feuilles de doléances et la mise en place du matériel technique pour la vidéo… Brice, chargé de la vidéo, Constance et Laure, animatrices, épinglent leur badge. « Allez, c’est parti ! » lance Laure. Pendant trois heures, ils vont recueillir la parole des Parisien·ne·s dans le cadre de la conférence de consensus, soit via la rédaction de fiches de doléances, soit via l’enregistrement de témoignages vidéo.

Fiches de doléances et témoignages vidéo

Depuis le mercredi 20 février, cette caravane sillonne Paris, à la rencontre des publics les plus éloignés de la participation, habitants des quartiers populaires ou les jeunes. «Nous donnons la parole à ceux qui n’ont pas l’habitude de la prendre. Certes, il est possible de faire part de ses idées et son avis sur Internet (idee.paris ou sur le Bot messenger) mais ce n’est pas évident pour tous. Nous entamons des discussions avec les passants. Puis, nous remplissons des fiches de doléances pour faire remonter les dysfonctionnements et les idées. Ceux qui sont d’accord peuvent ensuite témoigner devant la caméra, dans le studio installé dans la caravane», explique Constance.

Sur la place du Commerce (15e), Mélodie, 30 ans et Samuel, 28 ans, s’attristent des 500 CV envoyés sans réponse par ce dernier d’origine portugaise. L’ancienne étudiante en art à la Sorbonne estime qu’il faut aider les jeunes «à réaliser leurs rêves et qu’ils aient à l’esprit les enjeux de leurs choix professionnels». Et d’espérer que ces derniers «ne soient pas liés à des questions de survie, d’ordre financier». Après une longue conversation, elle a laissé un témoignage vidéo. «La caravane nous invite un peu à partir ailleurs. C’est confortable, c’est un peu comme un cocon! Cela donne envie de s’exprimer, comme si on était entre amis», retient Mélodie après son passage devant la caméra.

Colliers à fleurs et pancartes aux slogans accrocheurs, Carlotta, Loup, Nina et Jade ont croisé la caravane alors qu’ils s’apprêtaient à rejoindre la manifestation sur le climat. Le message de ces élèves de seconde: «mobiliser la population sur le futur de la planète, pour que le gouvernement prennent des mesures en matière d’environnement, comme en Norvège ou au Japon». Pour Jade, 15 ans, grâce à ce type d’initiatives «nous nous sentons plus humains, plus responsables. Nous nous rendons compte que nous avons une place dans la société et que nous avons une voix!»

« Les Parisien·ne·s se livrent à cœur ouvert »

Les générations s’entremêlent sur la place du Commerce. Rémy, 75 ans, fait part de ses suggestions sur la place de la voiture en ville. Pour le retraité, «il faudrait taxer les voitures de plus de dix chevaux, mettre en place une contribution de solidarité». Il apprécie le fait «d’aller au-devant des gens» et de les «mettre à l’aise» pour recueillir leurs doléances.

Frédéric Chaussée, organisateur technique de l’événement, se réjouit de la diversité des témoignages recueillis. Mercredi 20 et jeudi 21, les animateurs sur place ont collecté des récits touchants dans le 14e, 18e, et le 19e. «Les Parisiens que nous avons rencontrés se sont livrés à cœur ouvert. Nous allons à leur rencontre et les accompagnons pour raconter leur récit.» Ces précieux témoignages seront analysés dès la mi-mars avec l’ensemble des contributions récoltées dans le cadre de la conférence de consensus.

Dernière mise à jour le vendredi 1er mars 2019
Crédit photo : Emilie Chaix / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.