Écoles maternelles

L’école maternelle a pour objectif l’appropriation du langage, la découverte de l’écrit et de la vie de groupe (apprendre les règles de civilité, coopérer et devenir autonome, comprendre ce qu’est l’école, etc). C’est aussi apprendre à agir et s’exprimer avec son corps, découvrir le monde, percevoir, sentir, imaginer, créer.

>> Informations pratiques (inscription...)

Fonctionnement des établissements

État et Ville, le partage des rôles

La place de l’État

L’État a la responsabilité nationale des contenus de l’enseignement, des contrôles et de la sanction des études.
Le Rectorat, en tant que représentant de l’État, décide des ouvertures ou des fermetures de classes pour l’école primaire.
Le Recteur d’académie, chancelier des universités, est responsable du fonctionnement de tous les établissements scolaires de l’académie de Paris.
L’Inspecteur d’académie du premier degré (écoles élémentaires et maternelles) participe à la répartition des emplois et à l’évaluation des professeurs des écoles, gère les maîtres et contrôle les écoles.

Paris commune et département

Paris, en tant que commune, est chargée de la construction, de l’entretien, du fonctionnement matériel des écoles maternelles et élémentaires, des lycées municipaux et des écoles d’art ainsi que de la sectorisation des écoles maternelles et élémentaires.

Elle assure également la gestion des personnels non enseignants qui travaillent dans l’école.

Paris est aussi un département, situation unique en France. À ce titre, elle a en charge la construction, le fonctionnement, l’entretien et l’équipement des collèges (ainsi que de certains lycées-collèges). La Direction des affaires scolaires de la Ville assure au quotidien ces missions, grâce à plus de 8 000 agents et un budget annuel de plus de 600 millions d’euros.

Un principe : la gratuité à l’école

Cinq millions d’euros : c’est la somme que la mairie de Paris dépense chaque année en fournitures scolaires. Elle approvisionne les écoles pour le compte des mairies d’arrondissement en papiers, crayons, livres de bibliothèque, matériel pédagogique… mais aussi en fournitures pour les arts plastiques, les activités manuelles, la musique, l’éducation physique et la motricité.

La Ville prend aussi en charge l’équipement des écoles en jeux de cour et équipements sportifs, mobilier, rideaux, matériel audiovisuel, électroménager… Elle fournit également les produits d’entretien, la literie pour les dortoirs des écoles maternelles…

Les coopératives scolaires

Le mouvement coopératif est né au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il s’agissait d’une nouvelle formule d’éducation destinée à développer l’esprit de solidarité et à améliorer le cadre et la vie scolaires.

L’instauration d’une coopérative scolaire n’est pas obligatoire ; elle est cependant vivement conseillée.

La coopérative scolaire est constituée par classe ou par école. Elle peut être créée sous forme d’association loi 1901 (déclarée en préfecture) ou bien être affiliée à la section départementale de l’Office central de la coopération à l’école (OCCE). Elle doit alors se conformer aux statuts et règlement de l’Office.

Les ressources proviennent de dons, subventions, cotisations ou produits de fêtes (kermesse), vente de journaux ou travaux de classe. Il n’y a aucune obligation de contribution financière de la part des parents : les versements sont volontaires et libres. Les activités de la coopérative doivent bénéficier à l’ensemble des élèves.

Les dépenses sont constituées principalement par l’acquisition de petit matériel destiné à améliorer l’enseignement, le quotidien de la vie scolaire, ainsi que par l’organisation de loisirs éducatifs (spectacles, bibliothèques).

L'accueil des élèves en cas de grève

La loi du 20 août 2008 institue un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire. Les municipalités doivent assurer un accueil les jours de grève, dès lors qu’une école compte plus de 25% d’enseignants grévistes. Afin d'informer les familles de l’organisation de ces modalités d’accueil, une affiche réalisée à leur attention, sera apposée dans les 662 écoles parisiennes.

Les modalités d'accueil des élèves

Un préavis de grève ne peut être déposé par une ou plusieurs organisations syndicales représentatives qu’à l’issue d’une négociation préalable entre l’État et les syndicats.

Un décret en Conseil d’État fixe l’organisation et le déroulement de cette négociation (motifs, conflits, délais, informations transmises par l’autorité administrative aux syndicats – relevé de conclusions de la négociation).

Quand le préavis de grève est déposé, les enseignants grévistes doivent se déclarer 48 heures (dont un jour ouvré) au moins avant la grève.

Le Rectorat établit une liste par école des grévistes et la transmet au Maire qui doit mettre en place un service d’accueil pour les écoles qui ont au moins ou plus 25% de grévistes.

Le Maire établit une liste des agents susceptibles d’assurer le service d’accueil et la transmet au Rectorat.

Le Rectorat s’assure que les agents de cette liste ne figurent pas dans le fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes.

Cette liste est transmise aux directeurs d’école qui doivent donner l’information aux représentants des parents d’élèves élus au conseil d’école.

Le Maire notifie au Rectorat les éléments de calcul nécessaires au versement de la compensation financière. Cette compensation est versée par l’État (en fonction des enfants accueillis) son montant et les modalités de versement sont fixés par décret.

La compensation est payée dans les 35 jours après notification du Maire des éléments de calcul.

La responsabilité administrative de l’État est substituée à celle de la commune (pour tous les cas où celle-ci est engagée en raison d’un fait dommageable commis ou subi par un élève du fait de l’organisation de fonctionnement du service d’accueil).

Il appartient à l’État d'accorder sa protection au Maire quand celui-ci fait l'objet de poursuites pénales à l'occasion de faits ayant causé un dommage à un enfant dans le cadre de l'organisation de fonctionnement du service d'accueil.

Les élèves des enseignants non grévistes sont toujours sous la responsabilité de ceux-ci.

Petit glossaire

L'académie de Paris distingue les écoles en deux catégories : les écoles à direction maternelle et les écoles à direction élémentaire, correspondant généralement à la nature des classes accueillies. La Ville de Paris a introduit depuis quelques années une nouvelle catégorie : les écoles polyvalentes qui accueillent à la fois des classes maternelles et des classes élémentaires. Celles-ci ont pourtant une direction maternelle ou élémentaire selon le classement académique et sont parfois répertoriées dans l'une ou l'autre des deux catégories.

Une classe est soit de niveau maternel soit de niveau élémentaire. Il n'existe pas de poste d'enseignant "mixte" pour une classe grande section maternelle/cours préparatoire par exemple. Mais une classe peut accueillir des élèves de plusieurs niveaux. c'est alors une classe à double ou triple niveau.

Les classes dites "standards" du niveau maternel : petite section (PS), moyenne section (MS), grande section (GS)

L’éducation nationale mène une politique de l'éducation prioritaire (corriger les effets des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire) en organisant son action dans les écoles, les collèges et les lycées au moyen de réseaux ambition réussite RAR et de réseaux de réussite scolaire RRS qui s'appuient sur des partenariats locaux et veillent à la cohérence des actions engagées sur le temps scolaire et hors temps scolaire.

A Paris, c'est la Direction des Affaires Scolaires (DASCO) qui a en charge la construction et l'entretien, la gestion logistique et périscolaire des écoles du premier degré. La DASCO s'organise autour de services centraux (situés au 3 rue de l'Arsenal, Paris 4ème) et 10 services déconcentrés implantés au plus près des usagers. Ces services déconcentrés sont les 10 Circonscriptions des Affaires Scolaires, les C.A.S.

Certaines sont récemment devenues des Circonscriptions des Affaires Scolaires et de la Petite Enfance, les C.A.S.P.E,. en intégrant des services de proximité à destination des crèches municipales.

La communauté éducative de l'école

L'équipe enseignante

  • Les professeurs des écoles et les instituteurs dépendent de l’Éducation nationale. Les parents sont invités à rencontrer l’enseignant lors de la première réunion de rentrée. Le carnet de correspondance (ou cahier de liaison) remis à l’élève facilitera, au cours de l’année scolaire, le dialogue et l’échange d’information entre parents et enseignants.
  • Le directeur ou la directrice est membre de l’équipe enseignante et a le même statut que les professeurs des écoles. Il assure la coordination nécessaire entre les maîtres et anime l'équipe pédagogique. Il veille à la bonne marche de l'école et au respect de la réglementation qui lui est applicable. Il est l'interlocuteur des autorités locales. Il veille au dialogue avec les parents. Il organise le travail des personnels de la Ville. Il a notamment la charge de l’organisation des services de surveillance, de la répartition des enfants dans les classes et de la gestion des rapports entre l’école et ses interlocuteurs, notamment la municipalité.

La Ville finance la décharge de classe des directeurs des écoles, à partir de 5 classes, pour qu’ils ne soient pas obligés d’enseigner parallèlement à leurs fonctions administratives et d’animation de l’équipe enseignante.


La Ville de Paris rembourse à l’État le coût des professeurs chargés de les remplacer auprès des enfants. A l'initiative de la Ville de Paris, les directeurs et directrices ont par ailleurs vocation à bénéficier, dès qu’il est possible, du logement de leur école dont l’accès leur est désormais réservé, s'ils le souhaitent.

  • Les auxiliaires de vie scolaire (AVS) sont les assistants d’éducation affectés aux missions d’aide à l’accueil et à l’intégration scolaires des enfants handicapés.


Les personnels d'animation et de service

Ils s'agit des personnels de la Ville de Paris.

  • Les animateurs assurent l’encadrement des enfants à l’interclasse de midi et après la classe pendant le goûter, ainsi que le mercredi et pendant les vacances en centres de loisirs.
  • Les gardiens ont la responsabilité de l'accueil, de la surveillance des entrées et sorties ainsi que de quelques tâches d'entretien. Ce sont aussi des personnels de la Ville de Paris.
  • Les agents spécialisés des écoles maternelles (ASEM), titulaires d’un CAP « petite enfance », assurent l’entretien des locaux scolaires et du matériel, et assistent les enseignants des écoles maternelles à raison d’un agent pour une classe auprès des petites sections et d’un agent pour deux classes auprès des moyennes et grandes sections.
  • Les cantinières qui dépendent des caisses d'écoles s'occupent des repas dans les restaurants scolaires.

Les équipes médicosociales scolaires

Il s’agit des médecins, assistants sociaux scolaires, secrétaires médicaux et sociaux. Tenus au secret professionnel, ces personnels relèvent de la direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé de la Mairie de Paris. Ils ont pour mission de favoriser l’équilibre et le bien être physique, mental et social des élèves. Des actions de prévention santé sont par exemple menées dans les écoles.

Être parent d'élève, un rôle important

Les parents sont invités à participer à la vie des établissements scolaires, à toutes les étapes de la scolarité de leur enfant. Le cahier de correspondance est l’outil principal de communication. Dates des vacances, absences des enseignants, sorties, visites médicales, demandes de rendez-vous... Tout y est transmis.

En maternelle, une réunion organisée à la rentrée permet aux parents de connaître le professeur de leur enfant, le fonctionnement et les projets de la classe.

Les représentants des parents d'élèves

A la rentrée ont lieu les élections des représentants de parents d’élèves, qui seront membres du conseil d’école. Les listes sont établies par les associations de parents d’élèves ou des groupements indépendants. Chaque parent peut voter et se présenter.

Le conseil d’école vote le règlement intérieur et adopte le projet d’école. Il donne son avis et fait des suggestions sur le fonctionnement de l’établissement et sur toutes les questions liées à la vie de l’école. Il est présidé par le directeur d’école et composé des enseignants, de représentants élus, des parents d’élèves, d’un représentant du maire de Paris et d’un représentant de la mairie d’arrondissement. Le délégué départemental de l’Éducation nationale et l’inspecteur de l’Éducation nationale en sont membres de droit.

Les actions éducatives sur le temps scolaire

Les espaces premiers livres

Paris s'engage depuis longtemps en faveur de la réussite éducative de tous les enfants, et ce dès le plus jeune âge. Parce que la maîtrise de la lecture est un enjeu majeur, la Ville s'est dotée très tôt d'une structure adaptée et innovante : le Centre Paris Lecture qui met en oeuvre le "Plan Paris Lecture", fer de lance de l'action de la collectivité en la matière.

Les petits Parisiens jouissent au sein de leur établissement scolaire d'un accès privilégié au livre. Si vous êtes parents d'élève, vous avez sûrement dû entendre parler par votre enfant de l'EPL ( Espace Premier Livre) de l'école qu'il fréquente.

Implantés dans chaque école maternelle, ils fonctionnent gratuitement durant les temps périscolaires, c'est-à-dire le midi pendant la pause méridienne et le soir après la classe, et extrascolaires, les mercredis et pendant les vacances scolaires.

Ce sont des bibliothèques-centres documentaires pour tout-petits qui disposent d'un fonds de quelque 450 de livres soigneusement sélectionnés par un comité de lecture. Dans les EPL, des animateurs spécialisés proposent aux enfants, à travers des activités ludiques, de découvrir les mots, les images, le livre-objet. A l'instar des BCD, leur équivalent en élémentaire, ces ressources pédagogiques essentielles sont également utilisées par les enseignants pendant le temps scolaire.

Les actions Lecture

Le dispositif Action Lecture vise à favoriser la maîtrise de la langue et la prévention de l'illettrisme auprès des élèves parisiens.

L'action Lecture engage la participation d'un minimum de trois classes d'une école ou d'un groupe scolaire. La mise en place du projet passe par quatre étapes :

  1. la construction
  2. la mise en oeuvre
  3. le suivi 
  4. l'évaluation du projet

Chaque action lecture se déroule sur une période de deux semaines.

Les sessions ont lieu dans le groupe scolaire concerné ou son environnement proche

Environ 130 classes, de la moyenne section de l'école maternelle au CM2, bénéficient gratuitement chaque année de ces actions menées - avec la participation active des enseignants, des responsables de BCD (bibliothèque centre de documentation) et EPL (espace premier livre) des écoles - par l'équipe éducative du Centre Paris Lecture (Académie et Mairie de Paris).

Liste des écoles maternelles


Dernière mise à jour le lundi 22 juin 2015

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

L’essentiel de Paris

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.
Je m'abonne

Paris j'écoute

9h5510h24
@LD_cash
Y a t'il un moyen d'homologuer ma moto? Elle est de 1985 donc concernée! Ceci s applique aussi au moto de collection?
@Parisjecoute
<p>Votre moto est effectivement concernée, nous allons nous renseigner quant à une potentielle homologation&nbsp;</p>
11h2512h4
@extradur
Bonjour, nous vous invitons à vous renseigner auprès de la 2ème section territoriale de voirie au 01 53 80 84 00. Bonne journée !
@Parisjecoute
<p>Bonjour, pour les spectacles de rues, vous devriez vous rapprocher de votre mairie d'arrondissement</p>
13h313h30
@des_ormeaux
Sur le site des encombrants je ne vois pas la possibilité de déposer des cartons (à plat). Pouvez-vous confirmer la démarche?
@Parisjecoute
<p>Bonjour, les cartons doivent être déposés dans l'un des CVAE de la ville ! Bonne journée<br></p>
15h1415h31
@LeviNumberOne
Les réponses pour une demande de stage dans l'administratif ça prend combien de temps?
@Parisjecoute
<p>Bonjour, les réponses sont généralement adressées dans un délai de 6 semaines. Bonne journée<br></p>
20h3421h8
@Vivien_Duthoit
Je vous signale une fuite d'eau rue de bellevue dans le 19e X villa de bellevue. Merci
@Parisjecoute
<p>Nous faisons remonter l'info. S'il s'agit d'une urgence veuillez contacter le réseau d’Eau de Paris au 0974 506 507<br></p>

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ici.