Rapport d'activité des services 2007

Editos Secrétariat général

Vous êtes ici : Accueil > Editos Secrétariat général

Une addiction bienfaisante

Pierre Guinot-Deléry

A priori, il était permis de craindre que l’activité de l’année 2007 ne se heurte, éventuellement de façon cumulative d’ailleurs, à deux écueils. Dans certains cas une fébrilité peu efficace à l’approche de l’échéance de la mandature pour boucler « en force », mais au risque de l’échec ou de l’approximation, les derniers projets. Ou pour d’autres, une décélération trop marquée provoquée par la même cause, c’est-à-dire la fin d’un cycle politique.
Les pages de ce rapport démontrent qu’il n’en a rien été. Bien au contraire. Qu’il s’agisse des témoignages personnels ou du compte-rendu détaillé des réalisations des services, apparaissent clairement la richesse et la diversité des dossiers menés à bien avec célérité certes, mais, avant tout, avec professionnalisme et conviction. Et, dans le même temps, s’affiche la poursuite de la mise en oeuvre des grands projets structurants concernant les outils et les méthodes de travail de la collectivité parisienne.
Sur ce dernier point, sans sombrer dans une béatitude forcément dangereuse, il est permis, à la lecture de ces pages, d’avancer que le goût pour l’adaptation permanente de nos manières d’agir, l’innovation, la recherche d’un service à l’usager toujours plus performant et adapté aux attentes fonctionne comme une bienfaisante addiction. Dont on peut, sans risque donc, encourager la propagation.
En même temps, il est frappant de découvrir les mots, les formules très enthousiastes utilisées par les agents évoquant, à propos de l’année écoulée, un moment important de leur parcours professionnel, promotion ou accès à de nouvelles responsabilités. Rien d’étonnant à cela, pensera- t-on. Certes. Mais on peut tirer de ces déclarations un constat et une exigence : pour le premier, la démonstration de l’existence d’ores et déjà d’un réel potentiel de mobilité aux différents sens de ce terme ; pour la seconde, la nécessité d’élargir encore la politique d’offre et d’accompagnement dans ce domaine essentiel.
Une année réussie, 2007 ou une autre, ne peut finalement se concevoir, au-delà des succès ou de la qualité des actions menées, sans un management respectueux, valorisant et stimulant en direction de toutes les catégories de personnels. Tant il est vrai que ces éléments sont indissociablement liés.

Pierre GUINOT-DELÉRY
Secrétaire général de la Ville de Paris (2001 - 2008)

Un projet à partager

Véronique Bédague-Hamilius

Ce rapport d’activité 2007 offre comme chaque année désormais une vision panoramique de l’activité des services de la collectivité parisienne. Au moment où je succède à Pierre Guinot-Deléry, je suis de nouveau impressionnée à la lecture de ce rapport par l’extrême diversité et le caractère concret des nombreuses actions menées. Celles-ci témoignent de la formidable implication des personnels de la Ville de Paris pour mener à bien les engagements de l’exécutif municipal.
Les « interviews express » des collaborateurs de « tous rangs », de toutes directions, et donc de toutes cultures, interrogés sur les faits marquants de l’année donnent couleur et chair à ce rapport. Une nouvelle fois, ces témoignages, volontaires et dynamiques, permettent la mise en avant du bilan et des événements qui ont ponctué l’année, influant sur nos motivations à poursuivre et à améliorer les efforts entrepris.
C’est pourquoi, après une phase volontairement longue de compréhension de l’univers riche et complexe qu’est la collectivité parisienne par les visites de terrain, le dialogue et les échanges avec l’ensemble des acteurs, notamment les élus, les directeurs, les organisations syndicales, et ceux d’entre vous que j’aurai croisés, je m’attacherai prioritairement aux chantiers susceptibles de renforcer notre performance collective tout en améliorant le confort de chacun dans son poste de travail. Par exemple, en cherchant à améliorer la qualité des actions transversales lorsque plusieurs directions interviennent sur une rue de Paris.
Je partage avec mon prédécesseur la conviction que la clé de notre succès réside dans un « management respectueux, valorisant et stimulant en direction de toutes les catégories de personnel ». J’accorderai donc une importance toute particulière au développement des ressources humaines, qu’il s’agisse de déroulement de carrière des personnels, de formation ou du développement du sentiment d’appartenance des uns et des autres à cette grande collectivité grâce à des actions concrètes dont je vous parlerai bientôt.

Véronique BÉDAGUE-HAMILIUS
Secrétaire générale de la Ville de Paris

^ Haut de page

Informations éditeurs | Contact