Rapport d'activité des services 2007

    En 2007, l’Inspection générale a remis 31 rapports au maire. Une dizaine ont porté sur les associations, certaines fortement subventionnées : Paris pour les Jeunes, la Maison du Geste et de l’Image, l’Atelier Parisien d’Urbanisme, la Maison Européenne de la Photographie.

    Le domaine culturel a occupé une place majeure, avec deux grands théâtres, (Rond Point et Théâtre de la Ville) et cinq grands musées (Petit Palais, Cernuschi, Zadkine, Carnavalet, Mémorial Leclerc). Le sport a également occupé l’IG, avec l’audit d’un club d’escrime et une étude portant sur l’attribution des créneaux aux associations dans les équipements. L’IG a approfondi son expertise concernant les procédures d’achat à travers l’audit de trois directions. De nouveaux domaines ont été explorés : la formation à la langue française, l’aide à la création d’entreprises, les dispositifs de sécurité. L’IG a préparé l’avenir avec une étude sur la mise en place d’un service public de proximité global. Elle a contrôlé le traitement des réclamations. L’audit de foyers résidences a permis d’améliorer la situation des agents. L’organisation administrative a pu tirer parti de l’audit du secteur funéraire ou encore de l’étude portant sur le statut des établissements de l’ASE (aide sociale à l’enfance).


    L’IG a mené une mission conjointe avec l’IGAS pour évaluer la Protection Maternelle et Infantile. Elle a travaillé de façon fructueuse avec un cabinet extérieur pour auditer les effectifs de la DSTI.
    Un guide de contrôle de l’exécution des délégations de service public a été élaboré avec l’appui d’un cabinet extérieur et de la direction des Finances. Il est mis à la disposition des directions de la Ville. Afin d’améliorer sa performance, l’IG, à l’instar des inspections ministérielles, a cherché à évaluer la qualité de ses travaux à travers des questionnaires adressés aux destinataires des rapports.
    La mise en oeuvre des recommandations de l’IG fait l’objet d’un suivi par une commission présidée par le secrétaire général. Elle s’est utilement réunie deux fois en 2007 : le 31 mai et le 27 septembre. Le rapport d’activité de l’année 2006/2007, débattu au Conseil de Paris en novembre, comporte un bilan des nombreux apports de l’IG à la modernisation de l’administration parisienne depuis six ans. Fin 2007, 197 rapports sont accessibles à tous les citoyens sur www.paris.fr.
    Le séminaire annuel de l’IG du 26 novembre a eu pour thème : quoi de neuf pour la vie associative ? Une deuxième journée de travail avec les services des inspections de trois autres départements de l’Île-de-France (Valde- Marne, Hauts-de-Seine, Essonne) a permis des échanges fructueux.

^ Haut de page

Informations éditeurs | Contact