Rapport d'activité des services 2007

      La DSTI a poursuivi, en 2007, la mise en oeuvre d’infrastructures performantes tout en se projetant vers l’avenir à travers des services nouveaux tant pour ses utilisateurs internes que pour les Parisiens.

      La mise à disposition des directions d’une informatique toujours plus performante
      Que ce soit en renouvelant profondément l’infrastructure – à cet égard c’est le projet PRATIC de renouvellement de tous les téléphones de l’axe lourd qui est le fait marquant de l’année 2007 – ou que ce soit en livrant des applications au plus haut standard technologique comme Alizé pour le système comptable et financier du Département, la DSTI donne à l’administration parisienne les meilleurs outils pour exercer ses missions.

      En permettant la géolocalisation des véhicules de la DPP, en finalisant l’application SIGLES de gestion des fichiers électoraux et de l’affichage des résultats, en participant à la modernisation des systèmes de gestion de l’aide sociale à l’enfance ou du permis de construire, la DSTI contribue à l’efficacité des directions et donc à la qualité du service rendu par la collectivité aux Parisiens.

      Dans le cadre de cette offre de services accrue, formalisée dans des contrats de partenariat avec les directions utilisatrices, la DSTI a eu le souhait en 2007 de toujours mieux répondre aux besoins professionnels en étant au plus près des utilisateurs (participation de ceux-ci au processus de sélection des achats ; travail avec eux en mode projet sur plateau et/ou à l’aide d’outils de travail collaboratif ; mais également forte réactivité face à des événements extérieurs comme la mise en oeuvre en un mois de la nouvelle réglementation des heures supplémentaires décidée par l’État).

      Toujours plus de services pour les Parisiens
      La DSTI poursuit son action de développement de services aux Parisiens.
      Le principal fait marquant est, à ce propos, l’ouverture de Paris Wi-fi qui a permis aux Parisiens de disposer dans un grand nombre de parcs et bâtiments publics de la Ville d’un accès gratuit à l’Internet sans fil. Mais de nombreuses autres réalisations doivent être signalées, comme le rattachement de deux nouvelles mairies d’arrondissement à la plate-forme téléphonique du 3975, la mise en place de serveurs vocaux pour les piscines et les biblio– thèques, ainsi que la fourniture progressive d’un nouveau système multimédia plus convivial et donc plus attractif pour les lecteurs.

^ Haut de page

Informations éditeurs | Contact