Rapport d'activité des services 2007

      L’objectif ambitieux fixé au début de la mandature a été dépassé puisqu’en mars 2008, 5 816 places nouvelles auront été créées.

      Des actions pour améliorer la qualité du service et la valoriser vis-à-vis des usagers :
      – outre les cibles « haute qualité environnementale » (HQE) désormais intégrées à la conception des nouveaux équipements, la DFPE a pris en compte les préoccupations environnementales en matière de commande publique, de réduction des déchets, de consommation d’énergie ;
      – la charte d’accueil de la petite enfance a été élaborée en concertation avec les professionnel(le)s et affichée dans tous les établissements ;
      – les conseils de parents, lancés à titre expérimental dans les 19e et 20e en 2006, ont été reconduits à la rentrée 2007 avec pour objectif une évaluation du dispositif.
      Des mesures pour favoriser les recrutements et diversifier les compétences dans les établissements de la petite enfance :
      – accueil de 119 apprentis, de 126 élèves (agents rémunérés pendant leur formation) dans les différents métiers de la petite enfance, attribution de 60 bourses à des élèves auxiliaires de puériculture ;
      – recrutement à titre expérimental de psychomotriciens (12 en juillet 2007) pour apporter des compétences nouvelles au sein des équipes de la petite enfance afin de favoriser la prise en charge des enfants handicapés ou porteurs de maladie chronique ;
      – reconduction du dispositif « emplois tremplins » permettant de préparer le reclassement de 40 agents de la petite enfance. En 2007, ce dispositif a permis le reclassement de 19 agents.

      Le service de protection maternelle et infantile (PMI) s’adapte à l’évolution des besoins.
      • Le service départemental de PMI met en place une nouvelle organisation territoriale permettant de mieux répondre à l’évolution de la population, de clarifier les champs de compétence, les rôles et les responsabilités des professionnels pour une utilisation plus efficiente des moyens.
      • Associé au réseau de prévention et de prise en charge de l’obésité en pédiatrie (REPOP 75), le service parisien de PMI a obtenu un financement dans le cadre du programme régional de santé publique (PRSP) pour développer des actions de prévention de l’obésité.

      Une meilleure connaissance des familles parisiennes.
      L’Observatoire des familles parisiennes, avec l’appui de l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR), a produit une étude sur les familles parisiennes en mobilisant les statistiques disponibles à l’Insee et auprès des services de la Ville, de l’État et de la Caisse d’allocations familiales. Ces données sont rassemblées et analysées sur un CD-rom et accessibles sur le site intranet de la DFPE.

^ Haut de page

Informations éditeurs | Contact