La propreté


Vos services en ligne

Nettoiement de la voie publique

Le Service technique de la propreté de Paris (STPP) est chargé, au sein de la Direction de la propreté et de l’eau, des missions de collecte des déchets et de nettoiement de la voie publique. 

Nettoyage Voie Publique


Nettoiement de la voie publique : haute fréquence

  • Plus de 2 900 km de trottoirs sont balayés chaque jour et 30 000 corbeilles de rue, réparties sur la voie publique, sont vidées de 1 à 3 fois par jour. Un important parc automobile est consacré au nettoiement des chaussées.
  • De nos jours, 1 600 km de rues sont aspirés et lavés au moins une fois par semaine. Les interventions varient selon la taille de la rue, le taux de fréquentation, le type d’activités.
  • Les voies très utilisées (boulevard périphérique, voies rapides et souterraines...) sont nettoyées la nuit, par tronçons, afin de gêner le moins possible la circulation. Même les quais de la Seine sont lavés chaque semaine soit à l’aide d’engins à partir des quais, soit depuis un bateau.

  • Les voies sur berge bénéficient aussi d’un nettoiement approfondi une fois par mois et après chaque crue de la Seine.
Des opérations saisonnières et exceptionnelles fréquentes

La tâche des services de la propreté doit, bien sûr, s’adapter aux considérations saisonnières : en automne, il faut ramasser les feuilles mortes et, en hiver, dégager s’il y a lieu la neige. Il convient par ailleurs de faire face aux différentes manifestations qui ponctuent la vie parisienne et génèrent toujours un afflux de déchets. Après une manifestation sportive ou culturelle, une cérémonie, un défilé ou un accident (un toutes les heures dans Paris), il convient de remettre au plus vite en état les voies concernées...

Les équipes opèrent également dès la fermeture des marchés découverts pour déblayer les déchets, puis procéder au lavage des lieux.

Paris, vue du côté des éboueurs

La Capitale compte plus de 2 millions d'habitants et reçoit 30 millions de touristes par an. Cette population engendre en moyenne 3 000 tonnes de déchets à collecter au quotidien.

Les 4 800 agents en charge du nettoiement et de la collecte des déchets sont regroupés en plus de 100 ateliers répartis dans les vingt arrondissements.

Paris a souhaité mettre en avant le rôle essentiel des agents de la propreté et la responsabilisation de chacun au centre de sa campagne de sensibilisation, déployée depuis février 2013 sur les panneaux d'affichage et les bennes.

DansMaRue : contribuez à la propreté de l'espace public

Parce que la propreté est l'affaire de tous, une application mobile et un formulaire en ligne permettent à chacun de signaler les anomalies constatées dans la rue. De quoi améliorer la qualité de l’espace public et mieux répondre aux attentes des Parisiens.

Devenez acteur de votre ville !

En quelques clics, signalez les anomalies telles que malpropreté, graffiti, objets abandonnés, dégradation du sol, mobilier urbain endommagé, gêne à la circulation des piétons etc.

En fonction du type et de la géolocalisation de l’anomalie, le service le plus proche de celle-ci recevra l’information et pourra programmer l’intervention la plus adaptée.

L'utilisateur peut également bénéficier d'un suivi, en laissant son adresse mail. Ainsi, il sera informé ultérieurement du traitement de l'anomalie signalée.

Signalez les anomalies dans tout Paris

Le dispositif couvre tous les arrondissements de Paris. Sur l’espace public qui n'appartient pas à la Ville (grands jardins non municipaux, parvis de gares et esplanades privées), le service DansMaRue enregistre les anomalies et, en transmet les détails aux gestionnaires concernés en fonction des accords passés.


Les corbeilles de rue

Depuis fin 2013, des nouvelles corbeilles de rue au design à la fois sobre et moderne sont installées sur l’ensemble des arrondissements parisiens. À l'été 2015, ce sont 30000 corbeilles "Bagatelle" qui auront remplacé les anciens porte-sacs verts.

Corbeille de rue Bagatelle

Le modèle a été imaginé par le cabinet d'architectes Wilmotte. Il est fabriqué par l'entreprise Seri, leader français du mobilier urbain. Ces nouvelles corbeilles sont grises, tout comme les sacs qui y sont disposés, et rappellent la couleur des Vélib'. L’idée était de mieux harmoniser le mobilier urbain avec les couleurs de la Ville et de moderniser un parc de corbeilles vieillissantes. 

Par ailleurs, ce modèle évite, par son ergonomie, que de trop gros déchets soient jetés dans les corbeilles, dont ce n’est pas l’usage. Les nouvelles corbeilles grises sont également plus solides, grâce à l’emploi d’un acier de grande qualité. Pour lutter plus efficacement contre les jets de mégots sur la voie publique, ces nouvelles corbeilles sont équipées d’éteignoirs.

Corbeille de rue Bagatelle-éteignoir


Les emplacements des corbeilles ont été examinés et définis en concertation avec les services de propreté et les mairies d'arrondissement, 

Encore trop de mégots jetés sur la voie publique

Les jets de mégots sur l’espace public constituent un problème majeur de propreté à Paris. Les mégots ont un fort pouvoir de nuisance environnementale. Ils envahissent et salissent l’espace public et, lorsqu'ils atterrissent dans les égouts ; polluent les eaux usées.

Campagne mégots


La propreté c'est l'affaire de tous

Pour améliorer durablement le cadre de vie des habitants, le travail quotidien des agents de la Ville de Paris doit s’accompagner d’un comportement respectueux de la part du public. Il faut savoir que chaque année, 350 tonnes de mégots sont ramassées à Paris par les agents de la Ville. 

Pour cela il est important que les habitants et les touristes prennent conscience qu’ils sont aussi des acteurs de la propreté.

Jeter son mégot à terre nuit gravement à notre environnement

Jeter son mégot à terre vient gâcher le paysage urbain et le cadre de vie de chacun. C’est aussi un geste qui a de sérieuses conséquences sur l’environnement. Un mégot met entre 4 et 12 ans pour disparaître. Il dégage des métaux lourds et des polluants comme la nicotine, le cadmium et le plomb. Ces substances toxiques sont nuisibles à la flore et à la faune. Jetés dans les caniveaux les mégots polluent l’eau. Sur les grilles en pied d’arbre, ils sont aussi nocifs et réduisent la vie des arbres.

Les mesures mises en place par la Ville

Les 30 000 nouvelles corbeilles « Bagatelle » munies d’éteignoirs sont réparties sur l'ensemble du territoire parisien : il y a en moyenne une corbeille de rue équipée d’un éteignoir tous les cent mètres.

Ce nouvel équipement destiné à offrir une alternative simple au jet de mégot par terre porte aussi un message fort adressé aux usagers que l’on peut présenter de la façon suivante : « La municipalité s’est lancée dans un déploiement d’envergure pour vous aider à adopter les bons gestes. C’est maintenant à vous d’agir, la balle est dans votre camp ».


Enlèvement d'un objet encombrant

La Ville de Paris vous propose de prendre des rendez-vous d’enlèvement d’encombrants le jour même, du lundi au samedi. 

Pour cela, il vous suffit de compléter le formulaire en ligne.

  1. Choix du lieu
  2. Choix de la date
  3. Choix des objets à déposer
  4. Validation du récapitulatif de votre demande

Vous pouvez également prendre rendez-vous par téléphone en appelant le 39 75

OCNA : nettoiement approfondi

En plus des actions de nettoyage quotidiennes, Opérations Coordonnées de Nettoiement Approfondi (OCNA) d'un quartier ont lieu régulièrement dans les arrondissements.

Panneau OCNA


Qu'est-ce qu'une OCNA ?

Il s'agit d'une opération coordonnée impliquant, pendant trois à cinq jours, toutes les directions de la Ville gestionnaires de l'espace public et la mairie d'arrondissement.

L'action conjuguée des services de la Mairie de Paris (division locale de la propreté et centre d'action pour la propreté de Paris, services des espaces verts et de l'environnement, de la voirie et des déplacements et services de la prévention et de la protection) et de la société chargée du dégraffitage permet une cohérence de traitement de l'espace public en matière de nettoiement.

L'objectif est d'assurer un entretien maximum d'un secteur choisi, tout en sensibilisant les riverains à respecter le niveau de propreté atteint.


 Une campagne de communication pour mieux se connaître

Des panneaux adaptés au thème choisi (pollution canine, dépôts sauvages, mégots etc.) sont implantés dans le secteur de l'OCNA, afin d'informer les riverains et leur expliquer le déroulement de l'opération. 

Panneau OCNA Eteignez vos mégots

Généralement, des agents du service de la propreté de l'arrondissement accueillent également le public sur un stand afin de répondre aux questions, d'écouter et de noter les observations sur la propreté du quartier.

L'OCNA peut s'accompagner de démonstrations d'engins de nettoiement, d'interventions dans les écoles du quartier (des agents vont à la rencontre des élèves pour leur expliquer leur métier, leurs difficultés rencontrées sur le terrain et répondre à leurs questions) et pour les propriétaires de chiens, de temps de rencontre avec des éducateurs canins.

Entretien des voies spécifiques

Chaque mois, la Ville de Paris mobilise les compétences de ses agents et tous ses services techniques (propreté, voirie et espaces verts) pour nettoyer les parties de voiries les plus complexes et les plus fréquentées comme les souterrains intra-muros, les voies sur berges et le périphérique, et en assurer ainsi la sécurité.

L'entretien du boulevard périphérique, comment ça marche ?

Bien que voie nationale, le boulevard périphérique est sous la responsabilité de la Ville de Paris. Le nettoyage en est assuré par la Direction de la propreté et de l'eau.

L’entretien et le nettoiement des ouvrages du boulevard périphérique se font à l’occasion des fermetures nocturnes, entre 23h et 5 heures du matin. Le calendrier de ces fermetures est établi par les services de la voirie, en liaison avec les gestionnaires autoroutiers des départements limitrophes et laPréfecture de police de Paris.

Le boulevard périphérique est divisé en six tronçons, qui doivent être fermés l’un après l’autre, afin de permettre la continuité de la circulation : trois sur le périphérique intérieur, trois sur le périphérique extérieur. Chaque tronçon est entretenu et nettoyé une fois par mois.

Une centaine d’agents et de nombreuses machines spécialisées, qui aspirent, lavent les voûtes des tunnels, les vitres des galeries d'éclairage, chaussées, caniveaux, interviennent lors de chaque opération.

La prestation de nettoiement comprend les tâches suivantes :

  • Ramassage des objets encombrants
  • Balayage des trottoirs
  • Enlèvement des affiches et des graffiti
  • Lavage des murs et plafonds des ouvrages
  • Lavage manuel des parties des souterrains non accessibles aux engins
  • Balayage de la totalité des caniveaux à l’aide d’aspiratrices de chaussée.
  • Lavage des zébras sur la totalité de l’opération

De nombreuses opérations comme le balayage des trottoirs, des musoirs et des séparateurs physiques doivent être réalisées à la main à cause de l’exiguïté des lieux et du très grand nombre d’obstacles.

    Sa construction a commencé en 1956, pour s'achever le 25 avril 1973.

    Longueur : 35,04 km

    54 km d'échangeurs et de bretelles

    110 km de murets en béton et glissières

    Chaussée principale : 1 000 000 m²

    Bretelles de raccordement : 380 000 m²

    300 000 m² de trottoirs de service

    156 bretelles

    6 échangeurs (bretelles qui assurent les échanges entre le périphérique et les autoroutes) et 44 diffuseurs (bretelles qui assurent les échanges entre le périphérique et les voies locales)

    148 passages supérieurs (ponts qui passent au dessus du périphérique)

    105 passages inférieurs (le périphérique passe au-dessus d’ouvrages tels que les voies ferrées)

    24 écrans phoniques anti-bruit, soit 51 100 m² sur 14 km

    44 ha d'espaces verts, fleuris et boisés

    10 000 arbres en bordure du périphérique

    38 490 sources lumineuses (soit près de 1 000 par kilomètre) sur candélabres, en appliques ou en galeries l'éclairage


    Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

    accepter


    Le nettoiement des souterrains et des voies sur berges

    La Direction de la propreté et de l'eau assure aussi le nettoiement des voies sur berges et des souterrains dans Paris intra-muros (en particulier sur les boulevards des Maréchaux).

    L’entretien et le nettoiement des souterrains intra-muros et des voies sur berges se fait également à l’occasion de fermetures nocturnes, leur calendrier est établi par les services de la voirie, et la Préfecture de police de Paris.

    Le nettoiement des passages souterrains est nécessaire pour des raisons de sécurité. Il permet en effet d'en améliorer l'éclairage et donc la visibilité. La surface totale des ouvrages à traiter (murs et plafonds) est de 70 hectares (700 000 m²).

    Ce nettoyage se fait avec des laveuses spécifiques équipées pour laver les plafonds et les parois.

    Prospectus et flyers

    Sur la voie publique, la multiplication des prospectus et autre flyers pose la question de leur dispersion anarchique sur les trottoirs parisiens. A-t'on le droit de distribuer des prospectus ? Qui nettoie ? Qui est responsable et fait quoi ?

    Que dit la réglementation ?

    La distribution de prospectus et de flyers sur la voie publique est réglementée par un arrêté du Maire de Paris et du Préfet de police en date du 11 août 1986 et un arrêté du Préfet de police du 13 septembre 2004.

    Pour obtenir une autorisation de distribution de flyer, l'usager doit d'ailleurs contacter la Préfecture de Police.

    L'arrêté du 11 août 1986 prévoit une obligation de ramassage. Ce texte fait en effet obligation à ceux qui auront distribué ou fait distribuer des prospectus de ramasser ceux que les personnes auront jetés sur la voie publique. Cette disposition s'applique dans un rayon de 30 mètres autour des points de distribution fixes. Ou dans le même rayon le long du trajet suivi par le distributeur, s'il se déplace.

    Les inspecteurs du service de la Ville de Paris chargés de la verbalisation en matière de propreté peuvent constater l'infraction par procès verbal lorsque l'auteur de la distribution est pris sur le fait.

    En cas de neige

    Le déneigement et la lutte contre le verglas des chaussées sont effectués par les services municipaux mais ceux des trottoirs incombent aux propriétaires et syndics d’immeuble. Toutefois, en fonction de l’évolution des conditions météorologiques, ce plan est susceptible d’être adapté.

    Lame neige DPE

    Il neige, qui fait quoi ?

    En temps normal, avec des chutes de neige modérées et des températures proches de 0° le partage des tâches entre services municipaux et riverains s’établit ainsi :

    • Les services de la propreté procèdent au salage préventif des 600 km d’axes prioritaires, voies où passe une ligne de bus, voies rapides (les périphériques), voies dont la pente est supérieure à 5%.
    • Les services locaux de propreté salent 20 000 points stratégiques pour les piétons dont : 17 147 passages piétons, 324 escaliers, 703 accès aux bouches de métro, 1 933 abris bus, 196 ponts et les emplacements où se tiennent des marchés alimentaires).
    • Les autres directions de la Ville traitent à l’aide du sel et du sable mis à leur disposition les abords de leurs différents équipements (espaces verts, équipements sportifs, écoles...)

    Au vu de l'arrêté interpréfectoral du 16 juin 1937 les riverains, les propriétaires, les locataires ou occupants de boutiques, magasins et de tous locaux ayant immédiatement accès sur la voie publique, ont l'obligation de déblayer devant chez eux : ils doivent dégager le trottoir sur toute la longueur de la façade et sur une largeur allant jusqu’à quatre mètres. Ils doivent également procéder à un salage préventif. Les trottoirs arborés doivent être sablés et non salés.

    Le sel et le sable ne sont pas fournis. On peut trouver du sel de déneigement en droguerie ou en grandes surfaces, ou à défaut du gros sel de cuisine. Le sable se trouve dans les enseignes de bricolage. Une poignée de sel ou de sable par m² suffit.

    Une affiche rappelant ces consignes est téléchargeable =>  ici

    Décision exceptionnelle par grand froid

    En épisode de grand froid et sur décision exceptionnelle de la Maire de Paris, les services municipaux peuvent être amenés à se substituer aux riverains dans leurs obligations. Les agents de la Ville de Paris sont alors mobilisés au traitement de l’ensemble des trottoirs (2 900km) et de la plupart des voies de circulation. Il s’agit d’assurer, dans des conditions météorologiques exceptionnelles, la sécurité des Parisiens et la continuité des déplacements dans la Ville. Les opérations de collecte des ordures ménagères peuvent subir des perturbations. Ces prestations reprendront normalement après l’épisode de froid.

    Mise en application du plan d'alerte neige

    Chaque année, du 15 novembre au 15 avril, 24 heures sur 24, 7 jour sur 7, le Service technique de la propreté de Paris (STPP) est en alerte pour lutter contre la neige et le verglas, l’objectif étant de maintenir la circulation au sein de la Capitale. Des plans d’action, comportant essentiellement des opérations de salage et l’utilisation de lames, ont ainsi été élaborés. Une panoplie d’itinéraires couvrant environ 600 km d'axes prioritaires tient compte des zones climatiques et des priorités (voies rapides, ponts, voies en pente, couloirs de bus). Lorsqu’un risque de verglas ou de chute de neige est annoncé (givre, pluies verglaçantes ou chute de neige inférieure à 5 cm), le STPP déclenche la mise en oeuvre des moyens d’intervention et assure les opérations de salage mécanique, ainsi que le déblaiement des chaussées de Paris (dans le cas de chute de neige atteignant ou dépassant 5 cm). À tout moment, le STPP dispose d’une centaine d’agents, de 33 saleuses, et de 30 lames ou étraves pour ces opérations de salage et (ou) de déblaiement.

    Les consignes de circulation

    La politique de déplacement dans la ville incite naturellement les Parisiens à utiliser les transports en commun. En cas de précipitations neigeuses, le Préfet de police, qui a compétence sur la région Île-de-France déclenche le Plan Neige Île-de-France, et incite particulièrement les habitants de la région à utiliser les transports en commun.

    Le salage des chaussées

    Paris est découpé en 5 zones climatiques. Dans chaque zone climatique les températures de l’air, du sol et l’hygrométrie évoluent de façon relativement homogène. Ces informations sont enregistrées et traitées afin d’adapter les interventions. La neige fond à une vitesse de l’ordre de 2 cm/h sur une chaussée traitée et circulée à condition que des calories soient disponibles dans le sol. Si on sale trop, cela épuise les calories du sol. La recommandation est 25g par m². Compte tenu de l’importance du réseau des voies parisiennes (1200 km), il est donc impératif que les services en charge du salage se concentrent sur les voies prioritaires (600 km).

    Le reste des voies secondaires de la Capitale est salé par le roulage des véhicules qui transportent du sel avec leurs roues. Si la chute de neige est faible et de courte durée, de l’ordre de 1 à 2 cm/h, ce traitement peut suffire.

    Si la chute dure quelques heures, il est nécessaire d’effectuer un nouveau salage pour renouveler le sel qui a été évacué par la fonte. En cas de chute importante, supérieure à 5 cm/h, il devient nécessaire de passer des trains de lames de déneigement pour évacuer la neige de la chaussée en la repoussant sur le coté et d’effectuer ensuite un nouveau salage. 

    Conséquences possibles sur les missions de propreté et la collecte des déchets

    Lors d'un épisode neigeux important ou de risque de verglas, certains services publics comme la collecte des ordures ménagères ou le nettoiement peuvent être perturbés.  La collecte peut être perturbée en cas de sortie difficile des bennes depuis les garages situés à l'extérieur de Paris.

    Dernière mise à jour le vendredi 10 juillet 2015

    Paris j'écoute

    Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

    Restez connecté

    L’essentiel de Paris

    Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.
    Je m'abonne

    Paris j'écoute

    9h5510h24
    @LD_cash
    Y a t'il un moyen d'homologuer ma moto? Elle est de 1985 donc concernée! Ceci s applique aussi au moto de collection?
    @Parisjecoute
    <p>Votre moto est effectivement concernée, nous allons nous renseigner quant à une potentielle homologation&nbsp;</p>
    11h2512h4
    @extradur
    Bonjour, nous vous invitons à vous renseigner auprès de la 2ème section territoriale de voirie au 01 53 80 84 00. Bonne journée !
    @Parisjecoute
    <p>Bonjour, pour les spectacles de rues, vous devriez vous rapprocher de votre mairie d'arrondissement</p>
    13h313h30
    @des_ormeaux
    Sur le site des encombrants je ne vois pas la possibilité de déposer des cartons (à plat). Pouvez-vous confirmer la démarche?
    @Parisjecoute
    <p>Bonjour, les cartons doivent être déposés dans l'un des CVAE de la ville ! Bonne journée<br></p>
    15h1415h31
    @LeviNumberOne
    Les réponses pour une demande de stage dans l'administratif ça prend combien de temps?
    @Parisjecoute
    <p>Bonjour, les réponses sont généralement adressées dans un délai de 6 semaines. Bonne journée<br></p>
    20h3421h8
    @Vivien_Duthoit
    Je vous signale une fuite d'eau rue de bellevue dans le 19e X villa de bellevue. Merci
    @Parisjecoute
    <p>Nous faisons remonter l'info. S'il s'agit d'une urgence veuillez contacter le réseau d’Eau de Paris au 0974 506 507<br></p>

    Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ici.