Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Open data : Paris ouvre ses données

Crédits
[08/02/2012]

La Ville de Paris regorge de documents susceptibles d'être utiles aux associations, journalistes et entreprises. Ces données publiques sont à présent à la disposition de tous sur opendata.paris.fr.  


Informer, c’est bien. Informer et donner ses « documents sources », c’est mieux ! Paris passe à l'open data et met à disposition de tous des millions d’enregistrements issus de ses bases de données : consultez le site opendata.paris.fr 

L’administration parisienne regorge de documents qui sont autant d’outils de travail utiles aux associations, aux journalistes et aux entreprises de la capitale. Faisant le constat « qu’un grand nombre de ces données n’est pas suffisamment porté à la connaissance du plus large public par les moyens modernes de communication », la mairie a décidé de faciliter leur accès, dans une décision du Conseil de Paris du 14 décembre 2010 .

Jusque là, les résultats des élections étaient par exemple communiqués en PDF. Les données brutes fournies en tableur permettront de réaliser facilement des cartes et toutes sortes de visualisations.

 

open data

« A terme, la démarche aboutira à l’émergence de nouveaux services à destination des Parisiens », relate par ailleurs un précédent texte voté par le Conseil de Paris en juin 2010 .

 La libération de ces données pourrait en effet donner lieu à de multiples applications, notamment pour les téléphones portables : géolocalisation du kiosque le plus proche, des boîtes aux lettres, des espaces verts, plan des voiries, etc.

« En théorie, la loi (ordonnance du 6 juin 2005 sur le régime de la réutilisation des données publiques, ndlr) oblige à fournir aux personnes qui le demandent ces données. Nous allons aller au delà : les mettre directement à la disposition du public dans des formats facilement exploitables », résume Jean-Louis Missika, adjoint au maire en charge de l'innovation.

Comment la ville de Paris procède-t-elle ? Il s’agit d’abord d’identifier ces données et notamment les bases les plus pertinentes, grâce à un audit. Des bases de données concernant les espaces verts, les résultats des élections, ou la collecte de déchets sont déjà prêtes à être mises en ligne. «  Nous ne nous interdisons aucun type de données, sauf celles qui touchent à la vie privée », ajoute Jean-Louis Missika.

Ensuite, construire une infrastructure pour les mettre à disposition le plus efficacement possible. Plus précisément, il s’agira d’un site web dédié ainsi que d’un serveur en propre. Le site web devrait être lancé au courant du mois de janvier.

Enfin, attacher une licence aux bases de données en question, en l’occurence la licence Open Database (OdbL),  développée par la fondation Open knowledge et transcrite du droit anglo-saxon en droit français par les services de la ville de Paris. Cette licence spécifiquement adaptée aux bases de données autorise les internautes qui le désirent à les copier, distribuer et utiliser, sur le même modèle que la licence creative commons.

share alike

 

La licence autorise par ailleurs les entreprises qui le souhaitent à reprendre les données pour une utilisation commerciale, tant qu’elles acceptent ensuite de partager leur création dans les même conditions (c’est la clause « share alike », ou « partage à l’identique », comme dans la licence Creative Commons CC-By-sa  utilisée par Wikipedia»). Une entreprise qui ne souhaiterait pas se soumettre à cette condition de partage à l'identique pourra souscrire une licence payante non exclusive. 

 

C’est à la suite d’entretiens avec les acteurs principaux de la communauté du logiciel libre en France, comme Regards citoyens, Creative Commons ou Veni vidi libri, que le choix s’est porté sur cette licence. Un choix qui placera Paris dans le peloton de tête des villes numériques, à l’instar de New York, Vancouver, Londres et San Francisco. Et ce, à l’heure où ailleurs des nations entières libèrent leurs données sur des sites dédiés, comme aux Etats-Unis (data.gov ) ou en Grande-Bretagne (data.gov.uk).

 Discours de Jean-Louis Missika au Conseil de Paris de juin 2010


Discours Jean-Louis Missika (PS) sur l'ouverture des données
envoyé par RegardsCitoyens. - L'actualité du moment en vidéo.

 

 En savoir plus
Voir le texte de la licence open data 
Lire l’exposé des motifs du projet de délibération Open data
Accéder à la page wikipedia Open database
Lire l'exposé des motifs du projet de délibération sur la diffusion par la ville de Paris des données publiques en sa possession  
Accéder au débat du Conseil de paris du mois de juin 
Revoir le vote en séance (pour accéder à la partie qui concerne la délibération , taper "contrôle" et la lettre F, puis entrer le chiffre de la délibération dans le cadre : 2010 DAJ 31)

Actualités

  • The Cantillon, un accélérateur pour créer votre boîte en 4 mois

    The Cantillon c’est une promesse : dans 4 mois, vous aurez créé votre boîte. Pour sa première promotion, cet accélérateur pas comme les autres propose un accompagnement 100% gratuit. Vous avez les tripes d’un entrepreneur ? Vous savez parler anglais ? Ce sont les 2 seuls critères sur lesquels vous serez sélectionnés. Le programme d’accélération commence le 1er mai 2014, et les candidatures sont acceptées jusqu’au 22 avril. Foncez.

    » LIRE LA SUITE

  • Halle Freyssinet : les travaux vont pouvoir commencer

    La Halle Freyssinet accueillera dès 2016 le plus grand incubateur du monde. Cette future locomotive de l’entrepreneuriat, créée en partenariat avec la Ville de Paris, et co-financée par la Caisse des Dépôts et Consignations et par Xavier Niel, vient de se voir délivrer son permis de construire. Début des travaux prévus pour cet été.

  • Le « Bus de la Création d’Entreprise » stationne à Paris

    Du 14 au 18 avril, le « bus de la création d’entreprise » s’installe sur le parvis de l’Hôtel de Ville (4e). Lancé par BGE PaRIF, premier réseau d’accompagnement à la création-reprise et au développement d’entreprise, leurs conseillers accueilleront les visiteurs pour échanger sur leur envie d’entreprendre, les aider à formaliser leur projet et répondre à toutes leurs questions.

  • Le Welcome City Lab ouvre ses portes le 18 avril 2014

    Le Welcome City Lab ouvrira ses portes le 18 avril 2014 et intègre sept nouvelles startups

  • Nouvel incubateur Boucicaut : une voiture volante, des boites aux lettres connectées...

    Paris Innovation Boucicaut, 2ème plus grand incubateur parisien en taille avec 6000 m² de surface, vient d’ouvrir ses portes au cœur du 15e arrondissement. Depuis quelques jours, les premières entreprises s’y installent, comme par exemple, VAYLON premier constructeur français de voiture volante ou bien encore Twelve Monkeys Company, créateur de boites aux lettres connectées.

  • Respirer dans la Ville, le nouvel incubateur lance son appel à candidatures

    Paris Région Innovation Lab (Paris Incubateurs) et le i-Lab, le laboratoire des nouvelles idées du groupe Air Liquide, ont signé en décembre 2013 une convention de partenariat pour la création d’un incubateur de jeunes entreprises innovantes sur le thème « Respirer dans la Ville ».

  • Vous souhaitez recruter ?

    La mairie de Paris vous propose de publier librement et gratuitement vos annonces  sur son site internet paris-emplois.paris.fr 

  • Réseau Entreprendre Paris déménage

    Le Réseau Entreprendre Paris déménage et quitte le 18/20 rue du Faubourg du Temple pour rejoindre le 32 rue du Faubourg Poissonnière dans le 10ème arrondissement.

  • Blocparc : le mobilier urbain modulable qui informe les usagers

    Dans le cadre de l’appel à projets Mobilier Urbain Intelligent , l’entreprise Récréation Urbaine a installé le 11 décembre ses 19 bancs Blocparc sur le Mail Saint-Blaise, dans le 20e arrondissement de Paris. Parmi ces 19 mobiliers, 5 bancs 2.0, évolution du concept d’origine, ont été installés.

  • Territoires des gares et activités économiques solidaires

    Un partenariat a été signé entre le Département de Paris, la FNARS Île-de-France et le groupe SNCF en vue de soutenir l'emploi et de favoriser l'insertion professionnelle sur le territoire des gares parisiennes.

  • appel a candidature pril impulse p
    Intégrez le nouvel incubateur Boucicaut

    Situé au coeur du quartier Boucicaut dans le 15e, ce nouvel incubateur comptera parmi les plus grands de France avec 6000 m² et viendra compléter le plan de 100 000 m² de la Ville de Paris.  La RIVP, le Laboratoire Paris Région Innovation et Impulse Partners lancent 5 appels à candidatures aux startups pour intégrer ce nouvel équipement. Il est encore temps de candidater pour occuper les dernières places.

  • Grands prix de l'innovation : les meilleures idées récompensées

    Le Palais Brongniart sous le signe de l’innovation. Près de 700 startups se sont rassemblées lundi soir dans l’ancien temple des traders pour deux remises de prix. Découvrez les lauréats.

  • Deuxième édition de la Bourse de l’innovation

    La Bourse de l’innovation a ouvert ses portes en ce lundi 2 décembre, au Palais Brongniart, à Paris pour la deuxième année consécutive.

  • Appel à projets PM’up de la Région Île-de-France

    La Region Île-de-France lance un appel à projets en vue de soutenir le développement des PME, PMI et des structures de l’ESS franciliennes à fort potentiel.

  • Grands prix de l’innovation : les 40 finalistes

    L’appel à candidatures 2013 lancé en mai a remporté un impressionnant succès auprès des jeunes entreprises. Sur 435 startups franciliennes candidates, seules 40 ont été retenues comme finalistes pour la soirée de remise des prix des Grands prix de l’innovation, le 2 décembre au Palais Brongniart