Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Tarifs de la taxe locale sur la publicité extérieure (délibération)

[13/11/2014]

 

Délibération 2008 DU 120 - Tarifs de la taxe locale sur la publicité extérieure

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Vu le Code général des collectivités territoriales (CGCT), modifié par l’article 171 de la loi 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de notamment sa seconde partie, livre III, titre III, chapitre III, sections 3, 4 et 5 et notamment les articles L. 23336 à L. 2333-20 relatifs à la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes ;

Vu la délibération du Conseil de Paris D345 du 17 janvier 1983, relative aux taux et aux conditions de perception de la taxe communale sur la publicité ;

Vu la délibération du Conseil de Paris D620 du 30 mai 1983 portant institution d’une taxe communale sur les véhicules publicitaires ;

Considérant que la Ville de Paris perçoit en 2008, en application des articles L. 2333-6 à L. 2333-16 dans leur rédaction en vigueur avant le 1er janvier 2009 du code, la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses ;

Considérant que l’article 171 de la loi précitée permet aux communes de percevoir sur leur territoire la taxe locale sur la publicité extérieure et qu’il revient au Conseil de Paris d’adopter le principe de la perception de la taxe locale sur la publicité extérieure et d’en fixer les taux applicables ;

(...)

Délibère :

Article premier.- Sur le territoire de la Ville de Paris, la taxe locale sur la publicité extérieure remplace, à compter du 1er janvier 2009, la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses perçue jusqu’en 2008.

Art. 2.- A compter du 1er janvier 2009, la taxe locale sur la publicité extérieure frappe sur le territoire de la Ville de Paris :

- Les enseignes, y compris celles inférieures à 7 m² ;

- Les dispositifs publicitaires ;

- Les pré enseignes, y compris celles visées par les deuxième et troisième alinéas de l’article L. 581-19 du Code de l’environnement.

Art. 3.- Le tarif de référence est fixé à 35 euros/m²/an, valeur 2008, pour la publicité non numérique.

Art. 4.- Les tarifs en vigueur pour l’année 2009 sont, exprimés au mètre carré et par an, précisés comme suit :

A°/ Dispositifs publicitaires et pré enseignes.

- dispositifs publicitaires et pré enseignes dont l’affichage se fait au moyen d’un procédé non numérique : 34 euros/an/m² ;

- dispositifs publicitaires et pré enseignes dont l’affichage se fait au moyen d’un procédé numérique : 90 euros /an/m²

Ces tarifs sont doublés pour la superficie des supports excédant 50 m² :

- supports de dispositifs publicitaires et pré enseignes dont l’affichage se fait au moyen d’un procédé non numérique excédant 50 mètre carrés : 68 euros/an/m² ;

- supports de dispositifs publicitaires et pré enseignes dont l’affichage se fait au moyen d’un procédé numérique excédant 50 mètres carrés : 180 euros /an/m².

B°/ Enseignes.

Le dernier alinéa de l’article L. 2333 -9 prévoit en matière d’enseignes que le tarif est multiplié par deux lorsque la superficie est comprise entre 12 et 50 mètre carrés, et par quatre lorsque la superficie excède 50 mètres carrés.

Dans ces conditions, les tarifs des enseignes sont déterminés comme suit, à compter du 1er janvier 2009 :

- enseignes dont la somme des superficies est égale au plus à 12 mètres carrés : 30 euros/an/m² ;

- enseignes dont la somme des superficies est comprise entre 12 et 50 mètres carrés : 60 euros/an/m² ;

- enseignes dont la somme des superficies excède 50 mètres carrés : 120 euros/an/m².

Art. 5.- Lors de la période transitoire comprise entre 2009 et 2013, les tarifs des dispositifs publicitaires non numériques autres que ceux relevant de concessions évolueront en fonction des dispositions de l’alinéa C de l’article L. 2333-16 du Code général des collectivités territoriales.

Jusqu’à échéance des contrats ou des concessions les concernant, les dispositifs publicitaires apposés sur des éléments de mobilier urbain ainsi que les dispositifs dépendants d’une concession municipale d’affichage sont imposés au titre de la taxe locale sur la publicité extérieure suivant les mêmes tarifs que ceux appliqués en 2008.

Art. 6.- Sont abrogées les dispositions relatives aux taux et aux conditions de perception, d’une part, de la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses, d’autre part de la taxe communale sur les véhicules publicitaires.

Les différents types d’objets ou d’installations assujetties aux taxes précitées qui n’auraient pas fait l’objet d’une mise en recouvrement au titre des exercices précédents l’année 2009, pourront, en fonction des règles et des tarifs en vigueur pour leurs exercices respectifs de rattachement, faire l’objet d’une émission de titres au cours des prochains exercices.

La directrice de l’urbanisme est chargée de l’application de la présente délibération qui prendra effet au 1er janvier 2009.

Actualités

  • Déclarez en ligne votre activité soumise à la taxe de séjour forfaitaire

    Logeurs, hôteliers, professionnels de l'hébergement... effectuez en ligne, jusqu'au 19 décembre, votre déclaration annuelle relative à la taxe de séjour forfaitaire. Explications.

  • La terrasse du Perchoir
    What’s up in Paris : l’innovation au cœur de l’hôtellerie-restauration

    A l’occasion du salon Equip'Hotel qui se tiendra du 16 au 20 novembre, la Mairie de Paris dédie un parcours – What’s up in Paris - mettant à l’honneur l’innovation et le dynamisme du monde de l’hôtellerie-restauration parisienne. Découverte de trois des quatorze lieux sélectionnés pour l’édition 2014.

  • Appel à propositions pour l’exploitation d’un manège place du Bataillon Français de l’ONU en Corée

    La Ville de Paris envisage de mettre un emplacement à disposition afin qu'un manège pour enfant ainsi qu'une vente de confiserie emballée puisse être exploité sur la place du Bataillon français de L'ONU en Corée (Paris 4e)

  • Appel à propositions pour l'exploitation d'une activité commerciale sur le Quai Branly

    La Ville de Paris envisage de mettre un emplacement à disposition d’un partenaire privé afin qu’un kiosque de restauration à emporter puisse y être exploité sur le Quai Branly.

  • Léa Peckre : « À Paris, tout se passe plus vite qu’ailleurs »

    La jeune créatrice, actuellement en résidence aux Ateliers de Paris, a donné le coup d’envoi de la Fashion Week mardi à l’Hôtel de Ville avec le défilé de sa nouvelle collection « Part One ». Portrait.

  • Tour Eiffel aux couleurs du point Paris
    Tout le monde peut réserver son .paris

    Après l’ouverture du .paris aux 100 premiers ambassadeurs pionniers le 4 juin dernier, le lancement du .paris rentre dans une nouvelle phase : à partir du 9 septembre à 15h, les détenteurs d’une marque enregistrée peuvent désormais réserver leur(s) nom(s) de domaine en .paris. Profitez-en !

  • Appel à candidature - les bouquinistes de Paris
    Déposer un dossier de candidature à un emplacement de bouquiniste

    Avec près de 1000 «boîtes» et plus de 300 000 livres anciens ou contemporains, les bouquinistes de Paris offrent plus de 3 kilomètres de randonnée culturelle sur les quais de la Seine.

  • Trois débits de tabac ouverts à la gérance, 4e et 18e arrondissement

    Vous souhaitez gérer un débit de tabac à Paris ? La Ville de Paris et la Direction régionale des douanes mettent en place trois appels à candidature pour obtenir la gestion d'un débit de tabac dans le 4e et le 18e arrondissement. Envoyez votre candidature avant le 4 novembre.

  • Carton plein: les vieux cartons font les nouveaux départs !

    Carton plein 75, une association solidaire et écologique qui récupère vos cartons.

  • Des commerces accessibles à tous

    Au 1er janvier 2015 ,  tous les établissements recevant du public (ERP) devront se mettre aux normes pour recevoir dans les meilleures conditions les publics fragiles comme les personnes handicapées ou âgées. Les commerces, café, hôtels et restaurants sont concernés.