Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Programme Emergence(s) 2014

Mairie de Paris
[22/07/2014]

Vous constituez une équipe de recherche sur une nouvelle thématique ? Vous développez une jeune équipe pluridisciplinaire ? Découvrez le programme "Emergence(s)", un appel à projets entièrement dématérialisé sur Paris.fr.


La Ville de Paris s’engage pour la création et le développement de nouvelles équipes de recherche, afin de soutenir la recherche parisienne et de renforcer son attractivité scientifique.


Jean-Louis MISSIKA, Adjoint au Maire chargé de l’Innovation, de la recherche et des universités, et Jean-Marie LE GUEN, Adjoint au Maire de Paris chargé de la santé publique et des relations avec l'AP-HP, reconduisent en 2014 le programme Emergence(s) de soutien aux jeunes équipes de recherche, qui intègre désormais l’appel à projet sur la recherche médicale et la santé.


L’objectif est de contribuer à faire émerger des projets portant sur de nouveaux champs de recherche. Grâce à ce programme, la Ville de Paris donne la priorité à la « prise de risque » en soutenant des projets novateurs et originaux. Le soutien financier de la Ville, durant 2 ou 4 ans, constitue une forme d’amorçage à partir duquel les lauréats pourront pérenniser leur projet.
Les chercheurs ayant soutenu leur thèse depuis moins de dix ans, issus de toutes disciplines, sont éligibles. La qualité scientifique, l’originalité, l’interdisciplinarité et l’innovation sont les principaux critères de choix du jury d’experts scientifiques chargé d’examiner les dossiers.

 

>> Déposer sa candidature (projets Recherche médicale et projets Santé et Société)

>> Déposer sa candidature (autre discipline) 

 

>> Règlement de l'appel à projets 

>> Foire aux questions 

 

 LES LAUREATS 2014 DE L'APPEL À PROJETS ÉMERGENCES 2014 POUR LA RECHERCHE MÉDICALE ET LA SANTÉ

Les lauréats « recherche médicale » sont :

Madame Alice Lebreton, pour son projet « Infection bactérienne et devenir de l’ARN cellulaire »

Monsieur Raphaël Rodriguez, pour son projet « Découverte non biaisée des sites génomiques druggables par chemosequençage »

Monsieur Christian Stockmann, pour son projet « Traitement antiangiogénique revisité : ciblage du VEGF et du micro environnement de la tumeur » 

Monsieur Manuel Thery, pour son projet « Etude de l’architecture, de la polarité et des divisions asymétriques des cellules souches hématopoietiques »

 

La lauréate « santé et société » est :

Madame Valérie Gateau, pour son projet « Espace d’information et de recherche sur la transplantation hépatique »

 

LES LAUREATS 2013

Les 4 lauréats en sciences humaines et sociales sont :

 -         Amandine SPIRE – Laboratoire Sociétés, En Développement Etudes Transdisciplinaires (Université Paris 7 - Diderot), pour le projet « Repenser le Droit à la Ville depuis les villes du Sud, regards croisés Afrique subsaharienne/Amérique latine » ; 

 -          Daniella VENTRELI – Laboratoire Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques (CNRS – EHESS – EPHE – Université Paris 1), pour le projet « Rubi Antiqua : un nouveau regard entre Italie du Sud et la France » ;

 -         Marina LAFAY – Centre Populations et développement (Université Paris 5 Descartes – INED – IRD), pour le projet « Minorités, identités numériques et circulation des messages politiques sur le web dans le Sahara » ; 

 -         David CHAVALARIAS – Institut des Systèmes Complexes de Paris (CNRS), pour le projet « Science en poche » ;

 

Les 6 lauréats en sciences exactes sont :

 -         François MALLET – Laboratoire Pierre Aigrain (CNRS - Ecole Normale Supérieure), pour le projet « Mémoire quantique micro-ondes : vers la correction d'erreur quantique et la téléportation quantique » ; 

 -         Laurent PONSON – Institut Jean le Rond d'Alembert (CNRS - Université Pierre et Marie Curie), pour le projet « Propagation de fissure dans les matériaux hétérogènes : de la microstructure aux propriétés macroscopiques » ; 

 -         Laurent REMUSAT – Laboratoire de Minéralogie et Cosmochimie (Muséum National d'Histoire Naturelle), pour le projet « Préservation de la matière organique extraterrestre au cours des premiers millions d'années du système solaire » ; 

 -         Guillaume CHAPUY – Laboratoire d'Informatique Algorithmique : Fondements et Applications (Fondation Sciences mathématiques de Paris), pour le projet « Combinatoire à Paris : approches transverses entre Probabilités et Physique » ; 

 -         Nicolas MINC – Institut Jacques Monod (CNRS - Université Paris 7 - Diderot), pour le projet « Mécanique du cytosquelette et positionnement du plan de clivage pendant l'embryogénèse précoce » ; 

 -         Elie WANDERSMAN – Laboratoire Jean Perrin (CNRS - Université Pierre et Marie Curie), pour le projet « Biomimétisme de la perception tactile : frottement de systèmes résonants » ; 

 

LES LAUREATS 2012
Consulter la liste des lauréats 2012 concernant la recherche médicale

Consulter la liste des lauréats 2012 concernant les autres disciplines 

LES LAUREATS 2011
Sciences humaines et sociales
- Nicolas SAUGER - Centre d’Etudes Européennes de la Fondation Nationale des Sciences Politique pour le projet « Economie politique du vote : Richesse, fiscalité, et redistribution »
- Alexandra POLI – Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologiques de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) pour le projet « Mobilités Nord-Sud : nouvelles mobilités migratoires de l'Europe vers le Maghreb »
- Alexandra BIDET - Centre Maurice Halbwachs du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) pour le projet « Mesurer la qualité de la vie. Les enjeux démocratiques d'un processus de rationalisation »
- Eric VANDENDRIESSCHE – Laboratoire « Science Philosophie Histoire » de l’Université Paris Diderot pour le projet « Les jeux de ficelle : aspects culturels et cognitifs d’une pratique à caractère mathématique »


Sciences exactes
- Christophe LACAVE – Institut Mathématiques de Jussieu de l’Université Paris Diderot pour le projet « Etudes mathématiques d'instabilités hydrodynamiques »
- Florent BRENGUIER – Institut de Physique du Globe de Paris pour le projet « Volcans actifs et failles sismogènes : Nouvelles méthodes d'observation à la frontière entre la Géophysique et la Physique des ondes »
- Michèle WIGGER – Laboratoire de « Traitement et de Communication de l’Information » de TELECOM ParisTech pour le projet « pushing the Performance limits of wireless Networks by exploiting Side-channels »
- Julien LAURAT - Laboratoire « Kastler Brossel » de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) pour le projet « Optical nanofibers for quantum information processing 'NanoQIP'Physique »
- Benoît GIRARD - Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique de l’Université Pierre et Marie Curie pour le projet « Des comportements flexibles aux comportements habituels : apprentissage neuroinspiré pour la robotique humanoïde »
- Zoher GUEROUI – Département de Chimie de l’Ecole Normale Supérieure pour le projet « Perturbations spatiotemporelles de réseau de protéines »


Recherche médicale et santé
Le jury d’experts présidé par le Professeur Jean-Antoine GIRAULT, directeur de l’Institut du fer à Moulin (Inserm/UPMC) a sélectionné cette année 4 lauréats :
- Mathieu COUREUIL - « Bases moléculaires de la signalisation induite par Neisseira meningitidis sur cellules endothéliales et épithéliales »
- Renaud DENTIN - « Rôle du facteur de transcription ChREBP au développement de la stéatose hépatique chez l'homme »
- Manuel MAMELI - « Circuits synaptiques impliqués dans la mémoire et la récompense »
- Claire WYART - « dissection optogénétique des entrées mécanosensorielles chez l'animal éveillé »

LES LAUREATS 2010
Sciences humaines et sociales
- Zhe JI - Laboratoire « Groupe Sociétés, Religions, Laïcités » de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) pour le projet « Le bouddhisme après Mao : Religion, politique et société en Chine depuis 1980 »
- Jérôme TADIE - Pôle de Recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) pour le projet « Informalités, pouvoirs et envers des espaces urbains »
- Jean-Michel BUTEL - Laboratoire « Centre d’Etudes Japonaises » de l’Institut Nationale des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) pour le projet « Populations japonaises : évolutions et perspectives contemporaines »
- Thomas LE ROUX - Centre de Recherches Historiques de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) pour le projet « Histoire des risques et des accidents industriels, France, Angleterre, fin XVIIème – fin XIXème siècle »
- David BIHANIC - Laboratoire d’Esthétique Théorique et Appliquée » de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI) pour le projet « Design urbain et innovation sociale, quand la Ville se fait laboratoire »

Sciences exactes
- Olivier BEYSSAC - Institut de Minéralogie et de Physique des Milieux Condensés de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) pour le projet « Cycle géologique du carbone organique »
- Sylvain GIGAN - Institut Langevin de l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle (ESPCI) pour le projet « Contrôle spatiotemporel de la lumière dans les milieux complexes »
- Arnaud ANTKOWIAK - Institut Jean Le Rond d’Alembert » de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) pour le projet « Impact liquide sur milieu complexe »
- Fabrice GERBIER - Laboratoire « Kastler Brossel » de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) pour le projet « Phases quantiques pour des atomes froids dans un réseau optique »
- Nicolas BERGEAL - Laboratoire de « Physique et d’Etude des Matériaux » de l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle (ESPCI) pour le projet « Nano-Dispositifs supraconducteurs pour la détection THz »
- Magali BONIFACIE - Laboratoire de « Géochimie des Isotopes Stables » de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) pour le projet « Environnement à la surface de la terre lors des grands épisodes de l’évolution de la vie »
- Lionel NAVARRO - Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) pour le projet « Régulation de la réponse immunitaire innée par l’ARN interférence »

Recherche médicale et santé
- Nicolas CHARLES « Contrôle par les basophiles du développement de la néphrite lupique » Inserm - Faculté de médecine Xavier Bichat université Paris VII
- Nicolas MANEL « Caractérisation de l’immunité innée cryptique au VIH, un nouveau mécanisme de défense antiviral » - Institut Curie
- Mathias PESSIGLIONE « Bases cérébrales, psychologiques et computationnelles de la motivation » - Centre de recherche ICM CNRS Inserm université Pierre et Marie Curie
- Teresa TEIXERA « Télomères : dynamique de la réplication et sénescence réplicative » Institut de biologie Physico-chimique CNRS/UPMC



Actualités

  • La rentrée 2014 des Savanturiers

    Aujourd’hui mardi 2 septembre 2014, c’est la rentrée pour les Savanturiers et le premier anniversaire du lancement de ateliers innovants à Paris !

  • La médaille Fields 2014 décernée à un chercheur parisien

    Le célèbre prix de mathématiques, la médaille Fields, a été remis cette année à Artur Avila, un franco-brésilien de 35 ans, chercheur en mathématiques dans une des universités de la capitale. 

  • La Paillasse : un lieu de démocratisation de la biologie et des sciences

    La Paillasse est le premier laboratoire moderne de biologie en France ouvert à tous et gratuit : un « biohackerspace ». En d’autres mots, c’est un laboratoire communautaire pour les biotechnologies citoyennes. Installé dans un premier temps à Vitry-sur-Seine, et face à son succès grandissant, ses fondateurs ouvrent un nouvel espace de 500m² dans le 2e arrondissement de Paris avec un soutien fort de la Ville de Paris.

  • Avec Parhistoire, questionnez l’histoire et le patrimoine de Paris

    Rares sont les villes au patrimoine aussi riche que celui de Paris. Il suscite nombre d’interrogations, qu’elles portent sur des éléments d’architecture, des événements historiques, etc. Faciliter cette approche du patrimoine et de l’histoire de Paris, tel est l’objectif de Parhistoire, le nouveau service de "questions-réponses" de Paris.fr.

    >>LIRE LA SUITE 

  • Nouvel incubateur Boucicaut : une voiture volante, des boites aux lettres connectées...

    Paris Innovation Boucicaut, 2ème plus grand incubateur parisien en taille avec 6000 m² de surface, vient d’ouvrir ses portes au cœur du 15e arrondissement. Depuis quelques jours, les premières entreprises s’y installent, comme par exemple, VAYLON premier constructeur français de voiture volante ou bien encore Twelve Monkeys Company, créateur de boites aux lettres connectées.

  • Vous souhaitez recruter ?

    La mairie de Paris vous propose de publier librement et gratuitement vos annonces  sur son site internet paris-emplois.paris.fr