Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Le transport fluvial au coeur du chantier du prolongement de la ligne 12

Crédits
[26/03/2010]

Le canal Saint-Denis joue un rôle de premier plan sur le chantier du prolongement de la ligne 12 du métro, de la Porte de la Chapelle à la mairie d’Aubervilliers. Situé à Aubervilliers, le puits du canal est un des chantiers actifs de ce prolongement. A la fois sur et sous terre, il est précisément dans le deuxième bief du canal Saint-Denis, à l'amont du pont de Stains. Explications et photos.

Priorité au développement durable

 

Actuellement, environ 1 million de tonnes par an transitent par le réseau fluvial de la ville de Paris.
Il s’agit majoritairement de matériaux de construction (sables et gravier) et des produits de démolition.

Depuis quelques années la circulation des gravats et des remblais par voie d’eau se développe, le site du puits du canal

dédié aux travaux du tunnelier, en est le plus parfait exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, pour un meilleur respect de l’environnement, le transport fluvial a été retenu pour acheminer les éléments

préfabriqués du tunnel (96 000 tonnes de voussoirs) ainsi que pour évacuer la majeure partie des 470 000 tonnes de déblais.
Ce mode de transport permet ainsi d’éviter 19 000 trajets par camions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus généralement, l’utilisation de la voie d’eau permet de limiter de manière très sensible la circulation des poids lourds aux portes Nord et Est de Paris.
Le gain écologique est loin d’être négligeable.
Le canal Saint-Denis, ouvert à la navigation 365 jours par an, peut accueillir des barges de 1000 tonnes, une barge étant l’équivalent de plus de 30 camions de 35 tonnes.

 

Le service des canaux mène une politique active auprès des exploitants installés sur ses berges afin de développer au maximum l’utilisation de la voie d’eau, une alternative pertinente face à l’engorgement des villes et aux enjeux liés à l’environnement.

 

 

 

Le site de puits du canal situé en bordure du canal Saint-Denis

 

 

Puits du canal est un site stratégique installé sur le talus entre l’avenue Victor Hugo et la rue de la Commune de Paris à Aubervilliers, dans un espace délimité par le Pont de Stains au sud et le boulevard Félix Faure au nord.
C’est un chantier où sont regroupées les fonctions de service du tunnelier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Le puits permet d’introduire le tunnelier une première fois pour un tronçon de 1 860 mètres en direction de Porte de la Chapelle puis une seconde fois pour 1765 mètres de tunnel vers la future station Mairie d’Aubervilliers.


Après travaux il sera aménagé, en phase transitoire, en accès pompier avec aération et issue de secours du personnel.

L’activité quotidienne du chantier est rythmée par les arrivées de voussoirs et les évacuations de déblais par péniches.

 

 

 

Les deux grandes étapes du prolongement

 

 

Financés par la Préfecture de Région, la Région Ile-de-France, le Conseil général de Seine-Saint-Denis, le STIF (Syndicat des transports en Ile-de-France) et la RATP, les travaux de génie civil ont démarré au printemps 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première étape consiste à :

 

prolonger la ligne 12 jusqu’à la station Mairie d’Aubervilliers;

construire et aménager la station Proudhon-Gardinoux (nom provisoire);

créer un accès supplémentaire à la Porte de la Chapelle.

 

La fin de cette première phase du projet est programmée pour 2012 avec l’ouverture de la station Proudhon-Gardinoux

qui deviendra le nouveau terminus de la ligne 12.

Une seconde étape consistera à réaliser les stations « Pont de Stains » et « Mairie d’Aubervilliers » d’ici 2017.

 

 

 

 

Un tunnelier baptisé Elodie

 

 

Le creusement du tunnel de 3,6 kilomètres est réalisé à l’aide d’un tunnelier semblable à ceux utilisés pour creuser le tunnel sous la Manche ou la ligne de métro 14.

 

Fabriqué sur mesure en Allemagne, ce tunnelier de haute technologie a un diamètre de 9 mètres,

pèse 1350 tonnes et mesure 82 mètres de long.

70 personnes sont nécessaires pour assurer son bon fonctionnement 24h sur 24h et 5 jours sur 7.

 

Tout en soutenant les terrains traversés, « l’usine souterraine » construit le tunnel au fur et à mesure de son avancée à raison de 12 mètres de galerie par jour en moyenne.

 

Les travaux ont lieu en présence d’eau, à 20 mètres de profondeur en moyenne.

 

Conformément à la tradition des travaux souterrains, le tunnelier a été baptisé « Elodie »

du nom de sa marraine conductrice sur la ligne 12.

 

 

 

 

 

Comment ça marche ?

 

 

Le tunnelier assisté par ordinateur effectue plusieurs opérations : creusement, soutien des terrains traversés, réalisation du tunnel.


 

 

 

Il est composé de deux grandes parties :

 

Le bouclier :

c'est la partie qui va creuser et mettre en place les voussoirs.

Il est lui-même séparé en deux parties, la roue de coupe qui creuse et la jupe qui pose les voussoirs et extrait les déblais.

 

Le train suiveur :

situé à l'arrière du bouclier et posé sur des rails, il permet d'acheminer les voussoirs depuis le canal Saint-Denis.

Il possède une cabine de pilotage assistée par ordinateur, des pompes hydrauliques, plusieurs moteurs ...

 

En s’appuyant sur les anneaux du tunnel déjà posés, les vérins du bouclier exercent la pression nécessaire au forage.
Le déblai excavé, mélangé d’additifs pour le compacter, est confiné sous pression dans la chambre d’abattage.
Il est ensuite évacué grâce à une vis sans fin vers le train suiveur.

 

 

 

 

 

Ce dernier achemine dans le même temps les voussoirs jusqu’à un érecteur qui les met en place et les assemble pour former

un nouvel anneau de 8,80 m de diamètre et 1,80 m de largeur.

 

 

Un anneau de voûte est constitué de 7 voussoirs de 6,8 tonnes chacun.

42 voussoirs sont posés chaque jour soit un total de 6 anneaux quotidiens.

L’injection de mortier entre les anneaux et la paroi creusée consolide l’ouvrage.

 

 

Lexique

 

Chambre d’abattage : lieu où le déblai est provisoirement confiné puis évacué.

Voussoir : portion préfabriquée du tunnel mise en place par le tunnelier conjointement au forage.

Roue de coupe : partie rotative qui attaque le sol grâce à des molettes et couteaux en acier durci.

En savoir plus

Actualités

  • Le nouveau Plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais

    A l'issue d'une démarche engagée en 2002, un nouveau Plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais vient d'être adopté.

  • appel a candidature pril impulse p
    Intégrez le nouvel incubateur Boucicaut

    Situé au coeur du quartier Boucicaut dans le 15e, ce nouvel incubateur comptera parmi les plus grands de France avec 6000 m² et viendra compléter le plan de 100 000 m² de la Ville de Paris.  La RIVP, le Laboratoire Paris Région Innovation et Impulse Partners lancent 5 appels à candidatures aux startups pour intégrer ce nouvel équipement. Il est encore temps de candidater pour occuper les dernières places.

  • Vous souhaitez recruter ?

    La mairie de Paris vous propose de publier librement et gratuitement vos annonces  sur son site internet paris-emplois.paris.fr 

  • Appel à propositions pour une occupation temporaire du domaine public de la place Saint-Sulpice

    Le présent appel à propositions a pour objet la conclusion d’une convention d’occupation temporaire du domaine public municipal de la place Saint-Sulpice, du mercredi 22 mai 2014 au dimanche 07 juillet 2014.

  • Photo de panneaux solaires à Paris
    Plan Climat Energie : Paris s'engage pour un habitat durable

    Diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre du territoire d'ici 2050. C'est le défi de la Ville de Paris et de ses partenaires depuis la mise en place du Plan Climat Energie. Décliné pour le secteur de l'habitat, voici le plan d'action "Carnet Logement". 

  • Visuel d’illustration
    Opération Vital'Quartier: pour le commerce de proximité à Paris!

    Dès 2004 puis en 2008, la SEMAEST (Société d’économie mixte d’aménagement de l’Est parisien) s'est vue confier par la Ville de Paris une opération en faveur du maintien et du développement des commerces de proximité dans certains quartiers parisiens au tissu commercial dégradé. Cette opération dénommée Vital'Quartier connait aujourd'hui un franc succès.

    En savoir + sur le site de la SEMAEST 

  • Toits de Paris sous le soleil
    Quelle quantité de soleil sur votre toiture?

    Dans une ville à forte densité urbaine comme Paris, où mettre des panneaux solaires ? Le premier cadastre solaire permet de connaître les toits susceptibles de recevoir une installation solaire. 

  • De bonnes pratiques pour l'adaptation énergétique du bâti parisien

    Retour sur la conférence-débat "Rénovation du bâti parisien et plan climat-énergie" du 22 octobre 2012 à l'Hôtel de Ville.

  • Touche entrée d'un ordinateur
    Un nouveau téléservice pour les professionnels parisiens
    Les demande d'autorisation d'enseigne, d'installation de terrasse ouverte, d'étalage ou de cendrier mobile peuvent désormais être faites en ligne à partir de "Mon espace professionnel". Il vous suffit de créer un compte pour constituer votre dossier, le transmettre et suivre son instruction par les services de la Ville.
  • Tour du Bois-le-Prêtre Porte Pouchet (17e)
    Tour du Bois-le-Prêtre : une rénovation inédite

    Au terme de plusieurs années de travaux en site occupé, la Tour du Bois-le-Prêtre, Porte Pouchet (17e), offre aujourd'hui à ses résidents, un habitat social non seulement rénové et réhabilité, mais aussi entièrement repensé. Une première mondiale récompensée par l'Equerre d'Argent 2011, prestigieux prix d'architecture, pour Frédéric Druot, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, les architectes du projet. Explications.

  • Une nouvelle convention de partenariat entre la Ville de Paris et les professionnels du bâtiment

    Christian Sautter, adjoint chargé de l’emploi, du développement économique et de l’attractivité internationale, a signé le 7 octobre, au nom du maire de Paris, le renouvellement de la convention de partenariat en faveur de l’adaptation du bâti parisien au changement climatique, dans le cadre des journées parisiennes de l’Energie et du Climat.

  • Cure de jouvence à Crimée

    A l'intersection du bassin de la Villette et du canal de l'Ourcq, le pont levant et la passerelle piétonne de Crimée sont en rénovation jusqu'en décembre. Rappels historiques et détails des travaux sur cet ouvrage classé au patrimoine des monuments historiques.

  • Bois de Vincennes: 4 nouvelles voies vertes

    A partir du samedi 21 août, quatre voies du bois de Vincennes seront fermées à la circulation et reservées  à la promenade  et aux activités de loisirs. Cette mesure contribuera  à l'amélioration de la biodiversité au sein du bois en donnant plus de place à la végétation et en créant de nouveaux espaces calmes et accueillants.


  • Place de Clichy
    Place de Clichy : livraison imminente

    La place de Clichy termine sa mue : deux nouvelles pistes cyclables, des espaces piétonniers, des arbres, une chaussée rénovée. Présentation.

  • Agence Parisienne du Climat
    L'Agence Parisienne du Climat est opérationnelle

    Le Plan climat de Paris, adopté à l’unanimité en octobre 2007, prévoyait la création d’une agence parisienne du climat. Cette agence vient d'ouvrir ses portes en janvier 2011. Elle coordonne le renforcement de l'action de l’ensemble des conseillers Info-Energie sur le territoire parisien.