Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

A quoi ressemblera la Place de la République en 2013 ?

Crédits
[11/10/2011]

Porte d'entrée de l'Est parisien, haut-lieu des manifestations et point historique de rendez-vous, la place de la République ne sera bientôt plus ce carrefour inhospitalier aux piétons et cyclistes. Au printemps 2013, quand les travaux seront achevés, la "Répu" quittera la catégorie des places courants d'air et gaz carbonique pour offrir la physionomie conviviale "d'une grande place populaire du 21e siècle".

La monumentale place de la République, envahie par la circulation, va bientôt faire peau neuve.

D'ici le printemps 2013, elle sera transformée en une place "chaleureuse" et "intime" avec un grand parvis piétonnier et 30% d'arbres en plus, a expliqué le maire de Paris, Bertrand Delanoë lors de sa présentation ce mercredi 24 mars le futur visage de la Place de la République.
"Nous voulons réaliser une grande place populaire du 21e siècle", a déclaré Annick Lepetit, adjointe en charge des déplacements, des transports et de l’espace public qui présentait les plans aux côtés du Maire de Paris, entourée des maires des 3ème, 10ème et 11ème arrondissements et de l’équipe menée par les architectes Pierre-Alain Trévelo et Antoine Viger-Kohler. 

République, aujourd'hui

 

L'avenir de République  

Le projet lauréat du concours international lancé par la Ville de Paris propose une nouvelle répartition de l'espace en créant, autour de la statue de la République, un grand parvis piétonnier, arboré, rattaché aux façades nord de la place et incluant la rue du faubourg du Temple, alors que les voies de circulations sont réorganisées côté sud.

D'emblée, le projet de circulation intègre la circulation des vélos et des bus et s'annonce compatible avec la mise en double sens des Grands Boulevards, entre la Place et Richelieu Drouot.

Le projet de l'Agence TVK consiste d'autre part à augmenter les arbres de 30% et l'espace piétonnier de 50%. L'équipe d'architectes et de paysagistes ont veillé à conserver à la place son rôle historique et symbolique d'accueil des grandes manifestations, tout en élargissant les usages que les riverains peuvent faire de leur lieu de vie. Ainsi, l'aménagement prévoit de redonner du confort aux piétions en élargissant le trottoir sud qui passera de 8 à 15  mètres.

Le projet modifie sensiblement la composition actuelle de la place en créant un grand parvis côté nord, réservé aux circulations douces, qui se prolonge sur la rue du Faubourg du Temple et amorce ainsi une liaison piétonne vers le Canal Saint-Martin.

Les dimensions inédites du parvis réaffirment le caractère symbolique et historique de la place de la République, grande place parisienne de rassemblement populaire, autour de la statue de la République isolée de la circulation. Une fois l'aménagement terminé, la statue elle-même sera à nouveau visible, et non retranchée de la vue des passants comme elle l'est actuellement.
Le grand parvis permet une reconquête audacieuse de l’espace public avec un périmètre dédié aux piétons agrandi de plus de 50% : trottoirs élargis, grande esplanade polyvalente, espace de convivialité arboré…

Avec ce choix, la Ville souhaite favoriser une nouvelle pratique de l’espace public parisien en répondant aux attentes des riverains et usagers largement exprimées lors de la concertation. La nouvelle place, plus attractive et conviviale, permettra l’organisation de manifestations citoyennes et culturelles ainsi que le développement d’une vie de quartier ouverte sur les trois arrondissements riverains (marchés, terrasses, animations pour les enfants…).

Pierre-Alain Trevelo, architecte du cabinet Trevelo & Viger-Kohler TVK, explique en vidéo les futurs aménagements de la Place de la République.


  

Une place "Second empire" dans le Paris d'aujourd'hui
Le projet de réaménagement de République s'impose avec d'autant plus d'urgence que la Place n'a quasiment pas évolué au cours du XXe siècle. En revanche, les Parisiens ont rompu avec le mode de vie « Second Empire » qui l’a vu naître.

A cette époque, la vie bouillonnante des Grands Boulevards faisait de ces derniers un lieu de promenade. On se donnait rendez-vous devant la petite fontaine implantée sur le terre-plein et les classes populaires de l’est parisien fréquentaient les théâtres du Boulevard du Crime.

L'architecte et historienne Géraldine Texier raconte la naissance de la Place (1ere partie)


 

 

 

 

En 1884, l’ancienne « place du château d’eau » devient la Place de la République, du nom de la statue érigée sur le terre-plein central. Un grand concours de décoration de la Place est lancé par la Ville pour faire de cette place « la Concorde de l’Est parisien ». Ce projet a pour but de faire de cette nouvelle Place de la République un centre névralgique qui rééquilibre la géographie parisienne au niveau de ses équipements et de la circulation. La Place acquiert ses dimensions actuelles de 280m sur 120m et sa superficie de 37 000m².

 

Suite de l'entretien avec Géraldine Texier : Histoire de la Place de la République (2e partie)

De l'arrivée de la Statue à aujourd'hui :

Malgré l'accueil mitigé que les Parisiens font à ce concours, République devient la plus grande place de l'est parisien et symbolise au tournant du XIXe siècle une sorte de revanche symbolique des classes populaires. Dès lors, elle devient un haut lieu de manifestation et s'inscrit avec les places de la Bastille et Nation dans un triangle qui définit encore aujourd'hui le parcours de la plupart des manifestations parisiennes.

République : la revanche symbolique de l'est parisien.

 

 

Pour en savoir plus sur l'Histoire de la Place de la République 

En savoir plus

Actualités

  • Rat
    La chasse aux rongeurs est ouverte

    La campagne annuelle de dératisation aura lieu cette année du 14 avril au 13 juin. Un arrêté du préfet de police du 24 février, oblige les propriétaires, syndics, gérants...de prendre des mesures pour se débarrasser des rongeurs pendant cette période.

  • Le nouveau Plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais

    A l'issue d'une démarche engagée en 2002, un nouveau Plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais vient d'être adopté.

  • appel a candidature pril impulse p
    Intégrez le nouvel incubateur Boucicaut

    Situé au coeur du quartier Boucicaut dans le 15e, ce nouvel incubateur comptera parmi les plus grands de France avec 6000 m² et viendra compléter le plan de 100 000 m² de la Ville de Paris.  La RIVP, le Laboratoire Paris Région Innovation et Impulse Partners lancent 5 appels à candidatures aux startups pour intégrer ce nouvel équipement. Il est encore temps de candidater pour occuper les dernières places.

  • Vous souhaitez recruter ?

    La mairie de Paris vous propose de publier librement et gratuitement vos annonces  sur son site internet paris-emplois.paris.fr 

  • Appel à propositions pour une occupation temporaire du domaine public de la place Saint-Sulpice

    Le présent appel à propositions a pour objet la conclusion d’une convention d’occupation temporaire du domaine public municipal de la place Saint-Sulpice, du mercredi 22 mai 2014 au dimanche 07 juillet 2014.

  • Photo de panneaux solaires à Paris
    Plan Climat Energie : Paris s'engage pour un habitat durable

    Diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre du territoire d'ici 2050. C'est le défi de la Ville de Paris et de ses partenaires depuis la mise en place du Plan Climat Energie. Décliné pour le secteur de l'habitat, voici le plan d'action "Carnet Logement". 

  • Visuel d’illustration
    Opération Vital'Quartier: pour le commerce de proximité à Paris!

    Dès 2004 puis en 2008, la SEMAEST (Société d’économie mixte d’aménagement de l’Est parisien) s'est vue confier par la Ville de Paris une opération en faveur du maintien et du développement des commerces de proximité dans certains quartiers parisiens au tissu commercial dégradé. Cette opération dénommée Vital'Quartier connait aujourd'hui un franc succès.

    En savoir + sur le site de la SEMAEST 

  • Toits de Paris sous le soleil
    Quelle quantité de soleil sur votre toiture?

    Dans une ville à forte densité urbaine comme Paris, où mettre des panneaux solaires ? Le premier cadastre solaire permet de connaître les toits susceptibles de recevoir une installation solaire. 

  • De bonnes pratiques pour l'adaptation énergétique du bâti parisien

    Retour sur la conférence-débat "Rénovation du bâti parisien et plan climat-énergie" du 22 octobre 2012 à l'Hôtel de Ville.

  • Touche entrée d'un ordinateur
    Un nouveau téléservice pour les professionnels parisiens
    Les demande d'autorisation d'enseigne, d'installation de terrasse ouverte, d'étalage ou de cendrier mobile peuvent désormais être faites en ligne à partir de "Mon espace professionnel". Il vous suffit de créer un compte pour constituer votre dossier, le transmettre et suivre son instruction par les services de la Ville.
  • Tour du Bois-le-Prêtre Porte Pouchet (17e)
    Tour du Bois-le-Prêtre : une rénovation inédite

    Au terme de plusieurs années de travaux en site occupé, la Tour du Bois-le-Prêtre, Porte Pouchet (17e), offre aujourd'hui à ses résidents, un habitat social non seulement rénové et réhabilité, mais aussi entièrement repensé. Une première mondiale récompensée par l'Equerre d'Argent 2011, prestigieux prix d'architecture, pour Frédéric Druot, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, les architectes du projet. Explications.

  • Une nouvelle convention de partenariat entre la Ville de Paris et les professionnels du bâtiment

    Christian Sautter, adjoint chargé de l’emploi, du développement économique et de l’attractivité internationale, a signé le 7 octobre, au nom du maire de Paris, le renouvellement de la convention de partenariat en faveur de l’adaptation du bâti parisien au changement climatique, dans le cadre des journées parisiennes de l’Energie et du Climat.

  • Cure de jouvence à Crimée

    A l'intersection du bassin de la Villette et du canal de l'Ourcq, le pont levant et la passerelle piétonne de Crimée sont en rénovation jusqu'en décembre. Rappels historiques et détails des travaux sur cet ouvrage classé au patrimoine des monuments historiques.

  • Bois de Vincennes: 4 nouvelles voies vertes

    A partir du samedi 21 août, quatre voies du bois de Vincennes seront fermées à la circulation et reservées  à la promenade  et aux activités de loisirs. Cette mesure contribuera  à l'amélioration de la biodiversité au sein du bois en donnant plus de place à la végétation et en créant de nouveaux espaces calmes et accueillants.


  • Place de Clichy
    Place de Clichy : livraison imminente

    La place de Clichy termine sa mue : deux nouvelles pistes cyclables, des espaces piétonniers, des arbres, une chaussée rénovée. Présentation.