Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Conditions générales de l’occupation du domaine public

[23/04/2013]

Description des espaces publics mis à disposition du futur occupant
Le droit d’occuper à titre privatif, temporaire et précaire, et d’exploiter les installations nécessaires au bon déroulement de la manifestation comprendra exclusivement le domaine public municipal de la place Saint Sulpice (Paris 6ème arrondissement) délimitée par la rue Henri Jouvenel, la rue Palatine, la rue Bonaparte et la rue du Vieux Colombier. Le futur occupant l’exploitera selon les modalités qu’il aura lui-même définies.

L’occupant disposera du droit d’occuper, à titre privatif, temporaire et précaire, les installations mises à disposition exclusivement pour :
• l’installation de structures nécessaires au déroulement de la manifestation ;
• l’accueil des visiteurs ;
• les animations ou activités organisées dans le cadre de la manifestation.

Régime de l’occupation  du domaine public
La convention sera accordée en nom propre à l’occupant.
L’occupant sera tenu d’occuper lui-même et d’utiliser directement en son nom les biens et installations mis à sa disposition.
L’occupant aura la faculté de contracter avec un ou plusieurs sous-occupants pour l'exploitation d'activités s'exerçant sur le site sous réserve de l'agrément préalable de la Ville de Paris.
Le concessionnaire demeurera personnellement responsable à l’égard de la Ville de Paris de l’ensemble des obligations stipulées dans la convention, y compris de celles dont l’exécution incomberait au(x) sous-occupant(s).
La Ville de Paris se réservera le droit de contrôler le respect de la destination du domaine public faisant l’objet de la future convention.

Rappel à titre d’information : Programmation de la manifestation 2011
Le futur occupant déterminera seul, pour établir son projet, la programmation des activités qui se dérouleront sur la place Saint-Sulpice.
A titre d’information, il est rappelé que la place Saint Sulpice a accueilli en 2011 une foire regroupant quelque 700 exposants de multiples disciplines artistiques : la poésie, la bibliophilie, l’antiquité, la peinture, la sculpture, la photographie, la céramique…

Obligations générales liées au régime de l’occupation du domaine public
Les espaces concédés appartiennent au domaine public de la Ville de Paris. Par conséquent, la convention d’occupation privative du domaine public à conclure est un contrat administratif.
L‘occupant se verra lié, notamment, par des obligations ci-après énumérées et décrites.

Entretien des espaces concédés
Le futur occupant prendra les espaces concédés dans l’état où ils se trouvent, sans aucun recours possible contre la Ville de Paris et sans que celle-ci puisse être astreinte, pendant toute la durée de la convention, à exécuter des réparations ou travaux.
Il s’engagera à maintenir et à rendre les espaces concédés dans le plus parfait état d’entretien et de propreté. Des états des lieux entrant et sortant seront réalisés en présence des services municipaux.
Tout dommage éventuel causé par la manifestation au patrimoine municipal, qui serait constaté à l’issue de ces états des lieux, fera l’objet d’une remise en l’état initial par la Ville de Paris, aux frais de l’occupant.

Occupation du site
Seuls les structures ou matériels strictement indispensables au montage et à l’exploitation de la manifestation seront autorisés sur le site. Le stockage de ces matériels devra s’accompagner d’un barrièrage conforme aux normes en vigueur.

Toilettes
L‘occupant devra installer des toilettes en nombre suffisant pour les visiteurs, y compris des toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Gardiennage
L‘occupant sera tenu d’assurer, sous sa responsabilité et à ses frais, le gardiennage de l’ensemble des espaces concédés pendant l’intégralité de la période de mise à sa disposition, de jour comme de nuit.

Développement durable
L‘occupant veillera à inscrire ses activités sur le domaine public concédé dans une perspective de développement durable.

Obligations spécifiques liées à l’occupation de la place Saint Sulpice
Niveau sonore de la manifestation
L‘occupant devra veiller à ce que le niveau sonore de la manifestation ne contrevienne pas aux règlementations sur les nuisances sonores et les bruits de voisinage.

Interdiction de publicité
La place Saint Sulpice est située en zone de publicité interdite. A ce titre, toute forme de publicité extérieure y est formellement proscrite, conformément à l’article L. 581-4 du Code de l’Environnement. Le futur occupant devra veiller au strict respect de cette interdiction.

Parking souterrain
L’occupant devra tenir compte de la présence d’un parking souterrain concédé au-dessous de la place Saint Sulpice. Les accès piétons du parc de stationnement devront être maintenus dégagés, de façon à être visible par les usagers du parc, étant rappelé que ces accès servent de sortie de secours. Les grilles de ventilation du parc de stationnement devront également être dégagés en permanence.

Obligations financières
Redevance
L’occupation temporaire du domaine public municipal sera consentie en contrepartie du versement d’une redevance qui tiendra compte des avantages de toute nature procurés à l’occupant, conformément aux dispositions de l’article L. 2125-3 du Code général de la propriété des personnes publiques.

Dépenses de fonctionnement et d’investissement
L‘occupant fera son affaire de l’ensemble des dépenses relatives à l’organisation et à la gestion de la manifestation.

Fluides
L‘occupant fera son affaire des dépenses de fluides (eau, électricité) auprès des prestataires concernés.

Assurances
L‘occupant contractera toutes les assurances nécessaires à l’exercice de ses activités sur le domaine public et à la garantie des espaces qui lui seront concédés par la Ville de Paris.

Impôts, taxes et contributions
L‘occupant supportera seul toutes les contributions, taxes et impôts de toute nature afférents à l’organisation et à la gestion de la manifestation.

Vie de la convention
Application de la convention
Les contestations qui pourraient s’élever entre l’occupant et la Ville de Paris au sujet de l’application de la convention relèvent de la compétence du Tribunal administratif de Paris.

Fin de la convention
A l’expiration de la convention, l‘occupant ne bénéficiera d’aucun droit à son renouvellement.

Actualités

  • Utilib
    Pour ses trois ans, Autolib' présente Utilib'

    A l'occasion du 3e anniversaire d'Autolib', découvrez Utilib', le premier service en France d’utilitaires électriques en libre-service, destiné à la fois au professionnel et au grand public (livraisons, déménagements, etc.). Rencontre avec la petite soeur d'Autolib'.

  • Les lauréats des Grands Prix de l'Innovation 2014
    Découvrez les lauréats des Grands Prix de l'Innovation 2014

    476 jeunes entreprises se sont portées candidates à l’édition 2014 des grands prix de l’innovation de la Ville de Paris.  En octobre dernier, quarante start-ups ont été sélectionnées. Mardi soir, huit d’entre-elles ont été primées en présence d'Anne Hidalgo, maire de Paris et de son adjoint Jean-Louis Missika. Découvrez les !

  • .paris : l’adresse la plus abordable de Paris !

    C’est une adresse typiquement parisienne, vendue à un prix très abordable... Non, vous ne rêvez pas. .paris, la nouvelle adresse web de Paris sera accessible à tous, à partir du mardi 2 décembre, dès 14h ! Les particuliers pourront en effet réserver leur .paris et participer à la construction d’un nouveau territoire numérique.

  • La Cravate solidaire habille les demandeurs d’emploi

    L’association, fondée par trois étudiants, donne costumes et tailleurs et fournit des conseils pour passer des entretiens d’embauche. Une initiative récompensée par les Trophées de l’économie sociale et solidaire de la Ville. Reportage.

  • Les lauréats des trophées de l'ESS 2014 autour d'A. Guhl
    Trophées de l’économie sociale et solidaire : découvrez les lauréats

    Depuis 2009, le Département de Paris lance chaque année un appel à projets pour développer l'économie sociale et solidaire qui vise à stimuler l’émergence de projets nouveaux et à développer des structures  existantes. Pour cette nouvelle édition, huit lauréats remportent un trophée.

  • Amaury Lab, le premier incubateur dédié à la presse

    Le Groupe Amaury lance le premier incubateur créé par un groupe de presse en France. Développé en partenariat avec Paris Région Lab, Amaury Lab a une double vocation : accélérer le développement de start-ups en croissance et favoriser les passerelles entre ces start-ups et le Groupe Amaury afin de s’enrichir mutuellement dans une logique de co-développement. Un appel à candidatures est ouvert jusqu'au 8 janvier 2015.

  • Paris, capitale européenne de l'innovation

    Paris, nouvelle Silicon Valley européenne ? C'est en tout cas le résultat de l'étude "The Next Silicon Valley", réalisée par CB Insights.

  • Appel à candidature: Programme d’accompagnement économique / coaching pour les entreprises ESS

    La Ville de Paris et les Ateliers de Paris lancent un appel à candidature pour un Programme d’accompagnement économique / coaching pour des entreprises dans le domaine de la mode, du design et ou des métiers d’art.