Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Conditions générales de l’occupation du domaine public

[23/04/2013]

Description des espaces publics mis à disposition du futur occupant
Le droit d’occuper à titre privatif, temporaire et précaire, et d’exploiter les installations nécessaires au bon déroulement de la manifestation comprendra exclusivement le domaine public municipal de la place Saint Sulpice (Paris 6ème arrondissement) délimitée par la rue Henri Jouvenel, la rue Palatine, la rue Bonaparte et la rue du Vieux Colombier. Le futur occupant l’exploitera selon les modalités qu’il aura lui-même définies.

L’occupant disposera du droit d’occuper, à titre privatif, temporaire et précaire, les installations mises à disposition exclusivement pour :
• l’installation de structures nécessaires au déroulement de la manifestation ;
• l’accueil des visiteurs ;
• les animations ou activités organisées dans le cadre de la manifestation.

Régime de l’occupation  du domaine public
La convention sera accordée en nom propre à l’occupant.
L’occupant sera tenu d’occuper lui-même et d’utiliser directement en son nom les biens et installations mis à sa disposition.
L’occupant aura la faculté de contracter avec un ou plusieurs sous-occupants pour l'exploitation d'activités s'exerçant sur le site sous réserve de l'agrément préalable de la Ville de Paris.
Le concessionnaire demeurera personnellement responsable à l’égard de la Ville de Paris de l’ensemble des obligations stipulées dans la convention, y compris de celles dont l’exécution incomberait au(x) sous-occupant(s).
La Ville de Paris se réservera le droit de contrôler le respect de la destination du domaine public faisant l’objet de la future convention.

Rappel à titre d’information : Programmation de la manifestation 2011
Le futur occupant déterminera seul, pour établir son projet, la programmation des activités qui se dérouleront sur la place Saint-Sulpice.
A titre d’information, il est rappelé que la place Saint Sulpice a accueilli en 2011 une foire regroupant quelque 700 exposants de multiples disciplines artistiques : la poésie, la bibliophilie, l’antiquité, la peinture, la sculpture, la photographie, la céramique…

Obligations générales liées au régime de l’occupation du domaine public
Les espaces concédés appartiennent au domaine public de la Ville de Paris. Par conséquent, la convention d’occupation privative du domaine public à conclure est un contrat administratif.
L‘occupant se verra lié, notamment, par des obligations ci-après énumérées et décrites.

Entretien des espaces concédés
Le futur occupant prendra les espaces concédés dans l’état où ils se trouvent, sans aucun recours possible contre la Ville de Paris et sans que celle-ci puisse être astreinte, pendant toute la durée de la convention, à exécuter des réparations ou travaux.
Il s’engagera à maintenir et à rendre les espaces concédés dans le plus parfait état d’entretien et de propreté. Des états des lieux entrant et sortant seront réalisés en présence des services municipaux.
Tout dommage éventuel causé par la manifestation au patrimoine municipal, qui serait constaté à l’issue de ces états des lieux, fera l’objet d’une remise en l’état initial par la Ville de Paris, aux frais de l’occupant.

Occupation du site
Seuls les structures ou matériels strictement indispensables au montage et à l’exploitation de la manifestation seront autorisés sur le site. Le stockage de ces matériels devra s’accompagner d’un barrièrage conforme aux normes en vigueur.

Toilettes
L‘occupant devra installer des toilettes en nombre suffisant pour les visiteurs, y compris des toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Gardiennage
L‘occupant sera tenu d’assurer, sous sa responsabilité et à ses frais, le gardiennage de l’ensemble des espaces concédés pendant l’intégralité de la période de mise à sa disposition, de jour comme de nuit.

Développement durable
L‘occupant veillera à inscrire ses activités sur le domaine public concédé dans une perspective de développement durable.

Obligations spécifiques liées à l’occupation de la place Saint Sulpice
Niveau sonore de la manifestation
L‘occupant devra veiller à ce que le niveau sonore de la manifestation ne contrevienne pas aux règlementations sur les nuisances sonores et les bruits de voisinage.

Interdiction de publicité
La place Saint Sulpice est située en zone de publicité interdite. A ce titre, toute forme de publicité extérieure y est formellement proscrite, conformément à l’article L. 581-4 du Code de l’Environnement. Le futur occupant devra veiller au strict respect de cette interdiction.

Parking souterrain
L’occupant devra tenir compte de la présence d’un parking souterrain concédé au-dessous de la place Saint Sulpice. Les accès piétons du parc de stationnement devront être maintenus dégagés, de façon à être visible par les usagers du parc, étant rappelé que ces accès servent de sortie de secours. Les grilles de ventilation du parc de stationnement devront également être dégagés en permanence.

Obligations financières
Redevance
L’occupation temporaire du domaine public municipal sera consentie en contrepartie du versement d’une redevance qui tiendra compte des avantages de toute nature procurés à l’occupant, conformément aux dispositions de l’article L. 2125-3 du Code général de la propriété des personnes publiques.

Dépenses de fonctionnement et d’investissement
L‘occupant fera son affaire de l’ensemble des dépenses relatives à l’organisation et à la gestion de la manifestation.

Fluides
L‘occupant fera son affaire des dépenses de fluides (eau, électricité) auprès des prestataires concernés.

Assurances
L‘occupant contractera toutes les assurances nécessaires à l’exercice de ses activités sur le domaine public et à la garantie des espaces qui lui seront concédés par la Ville de Paris.

Impôts, taxes et contributions
L‘occupant supportera seul toutes les contributions, taxes et impôts de toute nature afférents à l’organisation et à la gestion de la manifestation.

Vie de la convention
Application de la convention
Les contestations qui pourraient s’élever entre l’occupant et la Ville de Paris au sujet de l’application de la convention relèvent de la compétence du Tribunal administratif de Paris.

Fin de la convention
A l’expiration de la convention, l‘occupant ne bénéficiera d’aucun droit à son renouvellement.

Actualités

  • Grands Prix de l’Innovation 2014 : 476 jeunes entreprises candidates

    A la clôture du dépôt des dossiers, 476 jeunes entreprises se sont portées candidates aux grands prix de l’innovation de la Ville de Paris. Organisés par Paris Région Lab, ces grands prix ont pour vocation de soutenir le développement d’entreprises innovantes franciliennes dans des secteurs en forte croissance, et de récompenser celles qui vont, par leur innovation, améliorer la vie de la cité et développer le tissu économique parisien.

  • Amélioration du métabolisme urbain

    La Ville de Paris s’associe au Paris Région Lab pour expérimenter des solutions qui participent à une gestion plus efficace des ressources naturelles et matériaux utilisés dans le cadre des activités et missions de la ville visant à l’amélioration de son métabolisme urbain.

  • pictogramme toilettes
    Appel public à concurrence pour toilettes publiques

    La Ville de Paris appelle à un nouveau projet d’exploitation de la gestion de ses lavatories (toilettes publiques) en vue d’attribuer une concession d’occupation du domaine public. Ces lavatories, dont le nombre peut varier du minimum à 6 à 9, sont situés principalement dans des lieux de passage touristique.

  • Covoiturage : ça roule pour BlaBlaCar

    Chaque mois, la start-up parisienne BlaBlaCar met en relation plus d’un million de voyageurs souhaitant partager une voiture à travers 12 pays européens. Cette semaine, BlaBlaCar, leader du covoiturage en France, a annoncé une levée de fonds historique de 100 millions de dollars (73 millions d’euros).

  • Appel à projets PM'up: ouverture des candidatures le 08 juillet

    La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 18 septembre 2014.

  • Incubateur « Respirer dans la Ville » : 3 start-ups accueillies

    Les start-ups AirBoxLab, Air Serenity et NaturalGrass ont rejoint, cette semaine, le nouvel incubateur « Respirer dans la Ville » créé par Paris Région Lab et le i-Lab d’Air Liquide.

  • Planète PME, une journée dédiée à tous les dirigeants d’entreprises.

    Aujourd'hui, le Palais des Congrès de Paris accueille la 12e édition de Planète PME, une journée dédiée à tous les dirigeants d’entreprises. Cette année, le thème retenu est «PME : La vitalité des territoires».

  • Du 12 au 22 juin, Futur en Seine donne sa place au numérique

    Du 12 au 22 juin, le festival mondial du numérique Futur en Seine présente, au cœur de Paris et dans toute l’Île-de-France, les dernières innovations numériques françaises et internationales.

  • Nouveaux entrepreneurs, vous cherchez des bureaux ?

    La régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) propose à la location aux jeunes entreprises 16 000 m2 de surfaces avec prestations de service sur tout le territoire parisien. D’ici juin 2017, 29 000 m2 supplémentaires seront livrés.

  • LUDOMONDE, une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (Scic) dans l’univers du jeu

    Vous les avez peut-être croisés dans un parc parisien l’été dernier, jeux en bois surdimensionnés ou plus classiques, nappes et jeux de sociétés, passants et curieux s’affairaient autour d’eux pour découvrir le Billard japonais ou le Quarto géant.

  • CREATIS, culture et numérique en résidence

    C’est le lieu de l’union de la culture et du numérique. C’est un point de rencontre de 3 générations qui mixent une culture web, une expérience et des connections partagées. Et c’est un lieu intimement lié à la Gaîté Lyrique. Avec ces 3 caractéristiques, CREATIS émerge comme lieu incontournable de l’entrepreneuriat culturel à Paris. Prenez votre place !

  • Halle Freyssinet : les travaux vont pouvoir commencer

    La Halle Freyssinet accueillera dès 2016 le plus grand incubateur du monde. Cette future locomotive de l’entrepreneuriat, créée en partenariat avec la Ville de Paris, et co-financée par la Caisse des Dépôts et Consignations et par Xavier Niel, vient de se voir délivrer son permis de construire. Début des travaux prévus pour cet été.

  • Tourisme : Welcome City Lab accueille 7 nouvelles startups

    Un an après son lancement, le Welcome City Lab accueille sept nouvelles startups qui rejoignent les 20 jeunes entreprises déjà sélectionnées en 2013 dans le cadre de son deuxième appel à candidatures ainsi que deux nouveaux membres fondateurs. Parmi les 27 entrepreneurs, "Marin d'eau douce" vous propose des locations de  bateaux 100% électriques et sans permis pour découvrir les canaux parisiens.

  • Nouvel incubateur Boucicaut : une voiture volante, des boites aux lettres connectées...

    Paris Innovation Boucicaut, 2ème plus grand incubateur parisien en taille avec 6000 m² de surface, vient d’ouvrir ses portes au cœur du 15e arrondissement. Depuis quelques jours, les premières entreprises s’y installent, comme par exemple, VAYLON premier constructeur français de voiture volante ou bien encore Twelve Monkeys Company, créateur de boites aux lettres connectées.

  • Respirer dans la Ville, le nouvel incubateur lance son appel à candidatures

    Paris Région Innovation Lab (Paris Incubateurs) et le i-Lab, le laboratoire des nouvelles idées du groupe Air Liquide, ont signé en décembre 2013 une convention de partenariat pour la création d’un incubateur de jeunes entreprises innovantes sur le thème « Respirer dans la Ville ».