«« retour

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Autopartage à Paris

Que font les autres collectivités ?

Les expériences étrangères
L'autopartage en Suisse
Logo Mobility

Avec aujourd’hui 75 000 clients, 2000 véhicules de 10 catégories différentes, et 1050 emplacements couvrant l’ensemble du territoire national, la Suisse est incontestablement le modèle de développement à grande échelle d’un service d’autopartage rentable. Le service existe depuis 1987 et est offert sur tout le territoire par la coopérative Mobility qui a pour but « d’exploiter des véhicules de tous types en ménageant l’énergie, les matières premières et l’environnement ».

En 2006, une étude de l’Office fédéral de l’énergie a été menée sur l’impact de l’autopartage. Comme dans le cas parisien, l’étude suisse montre l’intérêt du service en terme de démotorisation, étant donné qu’avant l’adhésion, 40% des ménages possédaient au moins une voiture, proportion qui passe à 24 % après l’adhésion au service. L’étude chiffre l’impact environnemental global du service : en 2005 les 56 000 clients privés de Mobility ont évité une émission de plus de 11 000 tonnes de CO2, et 4,8 millions de litres de carburant ont pu être économisés. Enfin, toujours selon cette étude, les 1750 voitures du parc de 2005 remplacent presque 6000 voitures privées!

» www.mobility.ch

Mise à jour le : 24 avril 2014
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris