«« retour

Des doctorants au service de la Ville

Crédits
[15/01/2014]

» Consulter le document au format pdf Depuis 2009, la Ville de Paris accueille au sein de ses services de jeunes doctorants dans le cadre de Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE) pour les placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les sujets d’études sont en parfaite adéquation avec les problématiques d’une collectivité telle que Paris et les doctorants trouvent dans ce dispositif une 1ère expérience professionnelle de qualité. Présentation. 


Présentation générale
Depuis 1981, les Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (dispositif CIFRE) permettent à de jeunes doctorants, de toutes nationalités, d'effectuer pendant 3 ans leur thèse au sein d'une entreprise, d'une association...
Depuis 2005, le dispositif s'est étendu aux collectivités locales et en 2009 la Ville de Paris a accueilli ses premiers contrats. Aujourd’hui, 10 doctorants sont accueillis et réalisent leur thèse au sein de la collectivité parisienne dans des domaines tels que l’hydrogéologie des sous-sols ; le tourisme ; les risques professionnels ; l’urbanisme, l’histoire et environnement des caves de Paris…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Triple intérêt du dispositif


1- faire bénéficier la collectivité de compétences et travaux scientifiques de jeunes chercheurs pour la production de nouvelles connaissances susceptibles d'éclairer les politiques publiques;
2- renforcer les liens entre l'administration municipale pour favoriser une réflexion actualisée sur les sujets intéressants la Ville;
3- disposer d'une aide de l'Etat pour le financement de ces recherches.

Les modalités d'accueil
Le dispositif CIFRE est géré et animé par l'Association Nationale de la recherche et de la Technologie (ANRT) pour le compte du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche . Il associe autour d'un projet de recherche 3 partenaires : une entreprise ou une collectivité territoriale, un laboratoire et un jeune diplômé de Master.

Le doctorant est recruté par la collectivité parisienne sous un contrat de droit privé d’une durée de 3 ans.
Une convention avec l'ANRT et un contrat de collaboration avec le laboratoire de recherche lient également contractuellement la Ville de Paris (Direction du développement économique, de l'emploi et de l'enseignement supérieur  pilote du dispositif) avec ces 2 partenaires et l’engage dans son rôle d'employeur. Un encadrant scientifique et technique est choisi au sein de la direction d'accueil pour assurer le suivi constant du travail du doctorant.


Les conditions à remplir pour les cocontractants
Ne pas être inscrit en thèse de doctorat depuis plus d'un an.
Le laboratoire de rattachement doit être un laboratoire de recherche académique reconnu, implanté dans une université, une école ou un organisme public de recherche. Dans le cas d'un laboratoire étranger, une co-tutelle avec un laboratoire français est obligatoire.
Les dossiers sont instruits par la DDEEES au regard de l'intérêt des travaux du doctorant pour la collectivité parisienne. Les dossiers retenus pour leur sont ensuite envoyés à l'ANRT pour validation scientifique.
Après réception de l'avis de l'ANRT, la sous-direction de l'enseignement supérieur - Bureau de la recherche et du soutien universitaire - est chargée de la rédaction des projets de délibérations en liaison avec les directions d'accueil concernées.
Enfin, les dossiers font l'objet d'un vote au Conseil de Paris.

Le contrat
Le contrat de travail de droit privé est établi par la Direction de développement économique, de l'emploi et de l'enseignement supérieur. Il est conclu pour une durée de 36 mois. Le salarié effectue 35 heures hebdomadaires réparties selon les termes du contrat de collaboration entre l'employeur et le laboratoire.
La durée du travail fixée à 35 heures hebdomadaires n'ouvre pas droit à la réduction du temps de travail.
Le montant annuel de la rémunération est fixé à 23 484 € brut, soit 34 052 € charges comprises.


Modalités de suivi et de contrôle
La Ville de Paris adresse à l'ANRT un rapport sur l'avancement des travaux au terme des 12ème, 24ème et 36ème mois de la CIFRE.
Ce rapport est cosigné par le tuteur scientifique de la Ville, le directeur de thèse et le doctorant. Il permet d'apprécier le bon déroulement de la CIFRE.
L'ANRT, le doctorant et/ou la Ville peut suspendre une CIFRE ou y mettre fin.

Présentation des doctorants CIFRE
Consulter la fiche de Guillaume Macher (format pdf)
Consulter la fiche de Claire Bosseboeuf (format pdf)
» Consulter la fiche d'Aurélie Lamé  (format pdf)
Consulter la fiche de Chloé Fayollas (format pdf)
Consulter la fiche d'Antoine Bonnemain (format pdf)
Consulter la fiche de Marie-Shirley Valzema (format pdf)
Consulter la fiche de Mathieu Fernandez (format pdf)
Consulter la fiche d'Aurélie Maingre (format pdf)
Consulter la fiche de Julie Roussel (format pdf)
Consulter la fiche de Pierre-Antoine Chauvin (format pdf)
Consulter la fiche de Julie Scapino (format pdf)
Consulter la fiche de Martin Hendel (au format pdf)
Consulter la fiche de Julien Netter (au format pdf)

Contact
Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter Sophie Zuber 

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris