«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Les actions concrètes en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés

Mairie de Paris
[13/02/2013]

Présentation des dispositifs de recrutement et des aménagements de poste

La Ville de Paris soutient l’emploi des personnes handicapées grâce à une politique volontariste de recrutement et d’insertion menée depuis 2001. Elle recrute aujourd’hui en moyenne 50 travailleurs handicapés chaque année, toutes catégories confondues.
Avec un taux d’emploi de 6,70 % début 2012, elle se place bien au dessus de la moyenne des collectivités territoriales, qui se situe à environ à 3,50%

 

Sommaire :
> Cadre juridique, protocoles et objectifs
> Quelles sont les actions concrètes à la Ville ?
> Quels sont les dispositifs de recrutement ?
> Comment postuler ?

 
Cadre juridique, protocoles et objectifs

> Depuis la loi n°87-517 du 10 juillet 1987, les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues à une obligation d'embauche dans le cadre du pourcentage légal de 6 % des effectifs. L'association de Gestion du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées (AGEFIPH) a été créée afin de percevoir la contribution des employeurs défaillants dans le secteur privé.

> Un protocole pour l’emploi des personnes handicapées a été signé le 8 juillet 2003 entre le Maire de Paris et les partenaires sociaux afin de favoriser le recrutement et l'insertion des travailleurs handicapés au sein des services municipaux.
Le protocole se décline en trois axes principaux :
- les efforts pour atteindre un taux d'emploi de 6 % de bénéficiares de l'obligation d'emploi les agents de la municipalité (dont 20 % en personnel d'encadrement) ;
- les mesures pour améliorer l’insertion et le reclassement des agents handicapés ;
- les conditions de la mise en place d’une politique de recrutement et d’insertion durable en faveur des travailleurs handicapés.
L'engagement de la Mairie de Paris n’est pas seulement quantitatif, il est surtout qualitatif : notre volonté est d’abord de réussir l’intégration au sein du milieu professionnel des agents handicapés recrutés.

> La loi du 11 février 2005 réafirme cette obligation, institue un organisme similaire dans le secteur public, le Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) et instaure la création des maisons départementales des parsonnes handicapées (MDPH)

> En janvier 2008, la Ville a signé une convention avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) pour 3 annnées afin de mettre en place des objectifs en matière de recrutement et de maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.

> En janvier 2012, la Ville a signé une nouvelle convention avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) pour la période 2012-2014.


Quelles sont les actions concrètes à la Ville ?

> Un service référent pour toutes les questions liées au handicap dans le cadre de l'emploi ou à la reconversion professionnelle au sein de la Ville de Paris.
Au sein de la Direction des ressources humaines, la Mission Handicap a pour mission de coordonner les actions en faveur du recrutement et de l’insertion de travailleurs handicapés à la Ville de Paris. Avec le service d’ergonomie (Bureau de prévention des risques professionnels, B.P.R.P.), elle est responsable de l’acquisition des matériels spécifiques destinés aux aménagements de postes. De manière plus générale, elle assure en liaison avec les différentes directions, les bureaux de gestion et de la formation, un suivi de l’insertion des agents handicapés dans l’administration parisienne et du déroulement de leur carrière.
Elle peut être saisie directement pour toutes les questions liées au handicap dans le cadre de l’emploi au sein de la Ville de Paris.
La mission handicap et reconversion est également chargée de mettre en œuvre et de coordonner les dispositifs visant à favoriser le maintien dans l’emploi des agents et à prévenir l’inaptitude en lien avec les divers services de la DRH et les directions.

> Un accueil personnalisé
La Ville de Paris a mis en place, depuis 2003, une série d’actions destinées à favoriser le changement de regard sur le handicap au travail avec notamment de nombreuses actions de sensibilisation et d’information de nos agents et de l’encadrement à l’accueil de ces personnes.

> Un poste de travail adapté
La Ville propose une série d’aides techniques pour permettre aux personnes en situation de handicap de travailler dans les meilleures conditions possibles.
Le recours à des aides techniques ne se substitue pas à une analyse du travail de la personne. En effet, chaque handicap est singulier et chaque situation de travail a ses propres particularités. Il ne peut pas être envisageable de « normaliser » l’aménagement de poste pour un travailleur handicapé.
Une analyse de ses besoins, une compréhension de son travail et des ressources dont la personne doit disposer, est la première étape de cet aménagement.
Les aménagements du poste de travail peuvent intervenir après une expertise de médecins et d’ergonomes. Pour les mettre en place, la direction des ressources humaines bénéficie d’un crédit d’investissement. Il peut s’agir de moyens techniques, informatiques ou humains.
L’aménagement du poste de travail est réalisé en fonction du handicap. Plusieurs outils sont à la disposition de l’agent, confronté à des déficiences. Parmi les aides auditives, les travailleurs handicapés peuvent bénéficier d’un téléphone amplificateur de son ou une alarme visuelle de sonnerie. Des loupes et des logiciels d’agrandissement compensent les déficiences visuelles dont peuvent être atteints les agents. Les travailleurs non-voyants pourront notamment faire la demande d’une plage braille ou d’un logiciel de dictée vocale. De nombreuses aides motrices figurent également dans la liste de matériels proposés.

> Des formations spécifiques
Les agents peuvent être formés aux matériels spécifiques mis à leur disposition dans le cadre de l’aménagement de leur poste de travail.
A titre d’exemple, ils peuvent notamment apprendre à utiliser les logiciels de synthèse vocale ou de manipulation de clavier.
Deux types de formation sont proposés. Le premier est l'apprentissage des matériels spécifiques mis à la disposition de l'agent (par exemple : logiciels de synthèse vocale ou de manipulation de clavier). Le deuxième se traduit par l'accessibilité de toutes les formations proposées à l'ensemble des personnels de la Ville, quel que soit le handicap de la personne avec un aménagements de la formation continue, notamment pour les handicapés sensoriels.
Des formations généralistes, de mise à niveau, techniques ou autres peuvent aussi être offertes aux agents, afin de favoriser leur insertion ou leur reclassement.
Afin de profiter de la formation dans les meilleures conditions, les agents handicapés peuvent également demander des outils spécifiques ou une assistance humaine.


Quels sont les dispositifs de recrutement ?

Les personnes reconnues "travailleurs handicapés" par la Commission des Droits de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) peuvent intégrer les services de la Ville de Paris soit par concours, soit par recrutement direct.

> Par concours :
Les travailleurs handicapés dont le handicap est compatible avec l'emploi demandé peuvent s'inscrire aux concours de la Ville , sous réserve d'être titulaires des diplômes requis. Ils bénéficient en cas de besoin et sous réserve d'une prescription par un médecin agréé, de conditions particulières pour participer aux épreuves écrites et orales.

> Par voie directe :
- La loi n° 87-517 du 10 juillet 1987 prévoit que les personnes reconnues travailleurs handicapés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH anciennement  COTOREP), et dont le handicap est compatible avec l’emploi postulé, peuvent être recrutées par voie directe.
Les limites d’âge éventuelles prévues pour l’accès aux emplois ne leur sont pas applicables.
- Le dispositif de recrutement prévoit que les candidats retenus à l’issue du tri du CV soient soumis à des tests de niveau, puis, si les résultats sont satisfaisants, à un entretien individuel devant un comité d’évaluation à caractère professionnel, constitué de cadres de l’administration parisienne, l’objectif de l’ensemble de ces étapes étant de vérifier les capacités professionnelles des candidats.
- En cas de réussite, les candidats ont ensuite six mois pour rechercher un poste au sein des services de la ville de Paris en bénéficiant d’un accompagnement de la direction des ressources humaines. Les agents recrutés le sont en qualité d’agent contractuel pour une période d’un an, renouvelable une fois. À l’issue de cette période, ils (elles) sont titularisé(e)s sous réserve d’avoir fait la preuve de leur aptitude à exercer leurs fonctions.

Comment postuler ?

> Tous les postes sont ouverts, les candidats peuvent sous réserve des conditions de diplômes et de la compatibilité du handicap avec le poste souhaité, postuler en tant que personnel administratif (attaché, secrétaire administratif ou adjoint administratif), ouvrier (éboueur, jardinier, peintre, électricien, agent des installations sportives…) ou spécialisé et de service (métiers de la petite enfance, psychologue, agent spécialisé des écoles maternelles…) soit par concours ou par recrutement direct.

> Le dossier de candidature pour un recrutement par voie directe est constitué :
- d’une lettre de motivation
- d’un curriculum vitae
- d’une photocopie de la décision de la CDAPH reconnaissant la qualité de travailleur handicapé pour la période en cours.

> Cette candidature est à adresser à :
Direction des ressources Humaines
Mission Handicap et Reconversion
2 rue de Lobau
75196 PARIS cedex 04.


Le saviez-vous ?

Chaque année au mois d’octobre, la Ville de Paris organise le forum « Paris pour l’emploi ». Ce forum de recrutement direct propose un espace réservé aux travailleurs handicapés.
» En savoir plus sur http://carrefoursemploi.org 

Recrutements du moment