«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Amphétamines : effets et dommages

Mairie de Paris
[14/01/2010]
Les amphétamines sont des psychostimulants puissants et se présentent sous forme de cachets à gober, de poudre à sniffer ou à avaler ou bien de cristaux à inhaler. La famille des amphétamines est très large et les différents dérivés n’entraînent pas toujours exactement les mêmes effets. Le speed est de l’amphétamine coupée avec d’autres produits (caféine, lactose, paracétamol…). Le crystal est un dérivé de l’amphétamine (méthamphétamine) cristallisé, appelé également « ice ». Il se présente sous la forme de cristaux blancs ou jaunes, ou de poudre cristalline. Sa particularité est de pouvoir être fumé. Sous forme de comprimé, on l’appelle le « yaba ».

EFFETS


Stimulant, le speed supprime la sensation de fatigue, de faim, de soif et donne l’impression d’être invincible. Par voie orale, les premiers effets apparaissent à partir d’une demiheure, plus rapidement par voie nasale. Les effets durent plusieurs heures. Les effets du crystal sont plus violents et se manifestent quelques secondes seulement après l’avoir fumé : une euphorie (« rush »), une sensation de toute puissance physique et mentale, de fortes pulsions sexuelles survenant rapidement après la prise. Les effets du crystal peuvent durer une dizaine d’heures.


DOMMAGES


Au cours d’une soirée, les consommateurs d’amphétamines ont souvent un besoin impérieux de répéter les prises à intervalles rapprochés (le « run ») pour ressentir et renouveler les effets recherchés. Crispation des mâchoires, risques d’hypertension et de déshydratation, voire d’hyperthermie, sont des effets qui existent dès la première prise. La « descente » est particulièrement longue et forte, accompagnée d’une grande fatigue, d’anxiété, voire de crises d’angoisses et de paranoïa. On peut aussi observer :
• des manifestations cardiaques (palpitations, infarctus du myocarde) ainsi que des troubles du comportement (grincements de dents, gestes répétitifs de coiffage…),
• une forte agressivité, des troubles psychiatriques (anxiété, attaque de panique, comportement violent, délire, paranoïa, hallucinations) ainsi qu’un épuisement psychique et physique pouvant mener à la dépression,
• une impuissance chronique, liée à la perte du désir. Les amphétamines entraînent très rapidement une dépendance psychique importante : arrêter devient extrêmement difficile. Isolement et désocialisation peuvent alors s’installer. La consommation d’amphétamines conduit souvent à la prise d’autres substances :
• soit pour contrer l’épuisement des effets (association avec cocaïne, ecstasy, cannabis, alcool…),
• soit pour diminuer certains symptômes, tels que l’insomnie ou la dépression (association avec des médicaments) ou l’impuissance (association avec du Viagra®).


ATTENTION !


Pour tous ces produits, les risques sont les mêmes, mais fortement amplifiés dans le cas du crystal.

Lien utile

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris