«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Le dépistage visuel et auditif à l’école

[21/01/2010]
Les médecins scolaires de la Ville de Paris apportent une attention particulière aux problèmes de vision et d’audition tout au long de la scolarité des vos enfants.

Le saviez-vous ?
Après un dépistage visuel en petite section de maternelle, entre 10 et 15 % des enfants sont orientés vers un ophtalmologiste. Quant aux troubles auditifs, leur détection précoce est tout aussi primordiale : un enfant qui entend mal est freiné dans son apprentissage et dans sa socialisation.
C’est pourquoi le service de santé scolaire apporte une attention particulière à ces problèmes sensoriels. Dépistés selon des protocoles établis avec les praticiens hospitaliers, ils sont recherchés dans toute visite médicale scolaire.

Le dépistage visuel
A l’âge de trois ans, en petite section de maternelle, le dépistage visuel porte sur l’oculomotricité (vision de loin) et la recherche d’un éventuel strabisme (défaut de convergence). S’il n’est pas corrigé, le strabisme peut provoquer une amblyopie (acuité visuelle très basse impossible à corriger complètement). En grande section maternelle, le dépistage concerne également l’hypermétropie (vision de près) ainsi que les troubles de la vision des couleurs.

Le dépistage auditif
Quant au dépistage auditif, il est réalisé par audiométrie avec un casque qui permet de tester l’acuité de chaque oreille, en faisant varier l’intensité et la fréquence du son. Plus délicat à réaliser que le dépistage visuel, il est réalisé une première fois en moyenne section de maternelle sur des signes d’appel. L’enfant s’exprime-t-il en classe ? A-t-il tendance à s’isoler dans la cour ? A partir d’un questionnaire-type rempli avec l’enseignant, le médecin scolaire repère les enfants susceptibles d’avoir des troubles d’audition, et pratique une audiométrie de dépistage.
En grande section, le dépistage auditif est également systématique avec l’audiomètre. Enfin, un enseignant qui a un doute sur un enfant peut solliciter un test à tout moment.