«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Que faire si vous découvrez un essaim?

Crédits
[05/09/2014]

Il est naturel chez l'abeille d'essaimer, c'est pour elle un moyen de reproduction. Lorsqu'un essaim atterrit dans les parages, il ne faut pas paniquer. Cela fera le plaisir d'un apiculteur!

Un essaim comporte plusieurs dizaine de milliers d'abeilles. Après s'être gorgées de miel pour tenir quelques jours, les abeilles quittent en masse la ruche et se rassemblent avant de se fixer en grappe sur un support à quelques dizaines de mètres de la ruche mère. Il se pose et reste généralement de quelques heures à quelques jours, le temps de trouver une habitation définitive. Il s'installe le plus souvent sur une branche d'arbre a laquelle il se suspend solidement et prend une forme sphérique ou en poire.  Très souvent, il sera reparti avant le soir. Au début de l'essaimage, un essaim n'est pas agressif. Il n'en est pas de même lorsqu'il est installé à un endroit depuis quelques jours et qu'il a commencé à construire des rayons. Dans ce cas, les abeilles n'apprécient guère d'être dérangées et défendent leurs installations.

Un essaim d'abeilles, que faire?

Désormais, les pompiers n'assurent plus la neutralisation des essaims d’abeilles, des nids de guêpes chez les particuliers. Ils n'interviennent qu'en cas de dangerosité avérée sur des sites sensibles (ex : écoles, lieux très fréquentés...)
Les abeilles appartiennent à une espèce protégée par la loi, les pompiers ou les entreprises de désinsectisation n'ont pas le droit de les détruire. La seule solution consiste donc à faire appel à un apiculteur de la région qui accepte de venir chercher l'essaim pour augmenter son cheptel. Les colonies d'abeilles sont très recherchées par les apiculteurs.
Contactez :

Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles Val-de-Marne et Seine
22 avenue Albert 1er
94210 La Varenne-Saint-Hilaire
tél : 01.48.89.05.15 http://gdsa94-gdsa75.org

Société Centrale d’Apiculture
41 rue Pernety 
75014 Paris 
Tél. : 01.45.42.29.08 www.la-sca.net/

 

Un essaim de frelons ou de guêpes

Avant de vouloir détruire le nid, il s'agit d'identifier son occupant. Il existe en effet en France des milliers d'espèces de guêpes et d'abeilles et seules quelques-unes méritent d'être combattues. Elles où ils leur ressemblent, mais ce ne sont pas des abeilles domestiques...
» Guêpes, frelons, abeilles...comment les reconnaître? ( doc au format pdf

Si vous avez identifié un insecte nuisible ou dangereux une intervention doit être effectuée par un organisme spécialisé (entreprises de désinsectisation). L'intervention consistera à vaporiser de l'insecticide sur le nid de guêpe (ou de frelon) et de l'évacuer s'il est accessible. Des vêtements de protection, style apiculteur et un masque à gaz sont alors nécessaires.