«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Le quartier Saint-Blaise (20e ardt)

Le projet sur le secteur Cardeurs-Vitruve

Le secteur Cardeurs-Vitruve

 

Le secteur Cardeurs-Vitruve fait l'objet d'une opération d’aménagement, qui constitue le premier périmètre opérationnel du G.P.R.U. Saint-Blaise. Elle s’étend sur environ 4 ha entre le boulevard Davout à l’est, la rue Saint-Blaise à l’ouest et la rue Vitruve au nord.

Agence Grumach

 

Les trois axes majeurs :

- le désenclavement du secteur, avec la création de deux nouvelles rues,
- l’amélioration du cadre et de la qualité de vie, la restructuration de deux squares : le square des Cardeurs et le square Vitruve et la requalification de l’espace public,
- le développement économique, avec la création de locaux d’activités.

Au programme :

Les travaux d’aménagement…

- le prolongement de la rue du Clos vers le boulevard Davout,
- la transformation de la voie « pompiers » en voie publique prolongeant la rue des Balkans.

La création de plusieurs équipement publics

- le déplacement et l’agrandissement de l’actuelle crèche Davout,
- la construction d’une deuxième crèche.

Le développement économique du G.P.R.U Saint-Blaise

- la transformation de 1 900 m² de parkings en locaux d’activités économiques,
- la construction d’un immeuble de bureaux de 5 000 m²,
- la réorganisation des locaux en rez-de-chaussée et le comblement des porches du square des Cardeurs,
- l’incitation à l’installation de commerces et plusieurs actions en faveur des commerçants pour favoriser l’implantation d’activités en rez-dechaussée d’immeubles.

Une concertation suivie et une réflexion sur le développement durable.

Le financement :

- La Ville de Paris investit 38 M€ :  études et travaux d’aménagement réalisés par la SEMAEST, acquisitions foncières et équipements publics.
- Les bailleurs sociaux (R.I.V.P., EFIDIS, France-Habitation) prennent en charge la réhabilitation de leur patrimoine, avec des subventions de la Ville de Paris et la Région Ile-de-France.
- L’Etat investit 5 M€ via l’ANRU : opérations de démolition et de réhabilitation des bailleurs.
- La Région Ile-de-France investit 1,2 M€ : locaux associatifs et commerces.

 

Mise à jour le : 09 janvier 2014
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris