«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Un peu d'histoire...

Flicker - Pantchoa
[17/08/2010]
Dénommé à l'origine « Vilcena », le bois de Vincennes est un vestige de l'antique ceinture forestière qui entourait Lutèce. Le bois était réservé aux chasses royales depuis le 11e siècle. L'allée royale a aujourd'hui été reconstituée selon le tracé des chasses royales de Louis XV.

Le bois de Vincennes était réservé aux chasses royales depuis le 11e siècle. Le premier embryon de château vit le jour sous Louis VII, dit Le Jeune (1137-1180) qui fit construire un rendez-vous de chasse. Philippe-Auguste (1180-1223) clôtura le bois, introduisit du gibier et édifia un château, qui fut agrandi par Saint-Louis (1226-1270).
On raconte que c'est sous l'un de ses chênes que Saint-Louis rendait la justice. Louis XIV s'étant entiché de Versailles, le château et le bois furent un peu délaissés.
Louis XV reprit le flambeau et lança un vaste plan de reboisement qui s'acheva en 1731, traçant des allées et dessinant des rond-points. Le bois devint alors un lieu de promenade ouvert à tous, sauf aux laquais et aux voitures.
Vers 1794, l'armée eut l'idée de l'utiliser comme champ de manœuvres, occupant le château. Il servit de prison et reçut des prisonniers célèbres. Vincennes prit le surnom de " Canonville ". La Cartoucherie, ancienne fabrique de munitions, est là pour nous le rappeler. Le bois subit de nombreux dégâts. Mais la Ville de Paris obtint la gestion du bois en 1860, sous Napoléon III, et entreprit de remettre sur pied ce magnifique espace, dans l'objectif d'en faire un parc public. Les travaux furent confiés à l'ingénieur Alphand, qui transforma le bois en vaste parc paysager, comme il l'avait fait pour le bois de Boulogne.
Malgré ces efforts, le bois subit de nouveau les ravages des hommes, pendant la guerre de 1870 et la IIIe République étendit son domaine militaire, qui n'avait pas totalement disparu. C'est après la deuxième guerre mondiale que la Ville de Paris recommença à prendre soin de ses larges allées. Elle lança un vaste plan de reboisement.

» Téléchargez le plan du bois de Vincennes

Quelques chiffres

543 hectares de massifs forestiers 
130 hectares de parties arborées 
322 hectares divers 
Total 995 hectares soit 4,64 m²/habitant

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris